AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

ZIMBABWE:ELECTIONS;PAS D'OBSERVATEURS INTERNATIONAUX SUR SON SOL!

Elections. Le Zimbabwe ne veut pas d'« observateurs internationaux » sur son sol:
« Pourquoi devrions-nous être observés par d'autres pays hors de laCommunauté de développement d'Afrique australe (SADC), alors que nous sommes un Etat souverain? », s'est interrogée Mme Mujuru, citée dans l'hebdomadaire gouvernemental Sunday Mail.

Joyce Mujuru

La vice-présidente zimbabwéenne Joice Mujuru a estimé que seuls des observateurs d'Afrique australe devraient être autorisés aux prochaines élections, prévues en juillet dans le pays, a rapporté la presse dominicale.

"Pourquoi devrions-nous être observés par d'autres pays hors de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), alors que nous sommes un Etat souverain?", s'est interrogée Mme Mujuru, citée dans l'hebdomadaire gouvernemental Sunday Mail.

L'organisation régionale a négocié l'association contre leur gré, au sein d'un fragile un gouvernement d'union nationale, du président Robert Mugabe et de son rival Morgan Tsvangirai --devenu Premier ministre--, pour éviter une guerre civile après une campagne électorale particulièrement violente en 2008.

Les pays qui ont imposé des sanctions contre le Zimbabwe ont la volonté de "s'imposer sur nos processus électoraux nationaux pour influencer les résultats en leur faveur", a dénoncé la vice-présidente, qui s'exprimait lors des funérailles de l'ambassadeur du pays en République démocratique du Congo.

Le Zimbabwe de Robert Mugabe avait rejeté un rapport des observateurs de l'Union européenne qui estimait que les élections de 2000 avaient été entachées de violences et n'avaient pas été libres et équitables. Bruxelles avait ensuite pris des sanctions contre le président et son entourage, de même que les Etats-Unis.

 

CAMEROONVOICE



25/02/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1447 autres membres