AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

RDC:La Majorité Présidentielle s'enterre soi-même par des divisions intestines qui présagent le pire dans la suite...

Titanic au sein de la grande plateforme présidentielle:Mais à qui profitera cette prise de bec entre éléments meneurs?

Change-t-on une équipe qui gagne?. En tout cas, ils ont choisis le chemin de la chute! Souhaitons bonne chance à cette alliance hypocrite que du coeur qu'est donc la "majorité présidentielle"! Suivez donc les raisons de ces divisions...

RDC: un parti de la majorité aura son propre candidat à la présidentielle  

Posté le: 06 April 2015 

RDC: un parti de la majorité aura son propre candidat à la présidentielle  
Posté le:  06 April 2015    

L'un des sept partis de la Majorité présidentielle (MP, qui soutient l'action du président congolais Joseph Kabila), l'Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec), principalement implanté au Katanga, a décidé de présenter des candidats à toutes les élections prévues au cours des dix-huit prochains mois en République démocratique du Congo (RDC), y compris à la présidentielle, allant à l'encontre de la ligne de la MP, ont rapporté lundi plusieurs médias.

L'Unafec, dirigée par Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, qui est également le président de l'Assemblée provinciale du Katanga (sud-est de la RDC), a organisé dimanche un congrès extraordinaire à Lubumbashi, le chef-lieu de cette riche province cuprifère. "Non sans difficulté", selon Radio France Internationale (RFI) qui a indiqué que ce rassemblement avait d'abord été dispersé samedi matin par des hommes en uniforme, qui ont aussi tenté d'empêcher toute sortie de sa résidence à Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

Le congrès a néanmoins eu lieu dimanche et l'Unafec a décidé de présenter un candidat à la présidentielle de novembre 2016 ainsi qu'à tous les autres scrutins - sept au total - prévus lors du cycle électoral 2015-2016.

L'Unafec est donc le premier parti de la MP à prendre une telle position qui va à l'encontre de l'esprit de la famille politique du président Kabila.

Et ce candidat serait, selon le site 7SUR7.CD, le gouverneur sortant du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe.

L'influent président de l'Unafec a aussi rappelé son opposition au redécoupage territorial de la RDC en 26 provinces - contre onze jusqu'ici -, qui doit scinder le Katanga en quatre nouvelles provinces (Tanganyika, Haut-Lomami, Haut-Katanga et Lwalaba).

"Nous allons aider ces gens à partir. Nous allons le faire, et ils vont partir. Et la première chose que nous allons demander au nouveau président, c'est l'unification du Katanga. Le Katanga doit être réuni", a affirmé Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, cité par le journaliste Cheik Fita sur son blog.

La fronde semble donc s'installer au sein de la MP. L'une des autres composantes, le Mouvement social pour le Renouveau (MSR) de Pierre Lumbi, et quelques leaders se sont déjà prononcés contre un éventuel troisième mandat de Joseph Kabila.

Belga

L'un des sept partis de la Majorité présidentielle (MP, qui soutient l'action du président congolais Joseph Kabila), l'Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec), principalement implanté au Katanga, a décidé de présenter des candidats à toutes les élections prévues au cours des dix-huit prochains mois en République démocratique du Congo (RDC), y compris à la présidentielle, allant à l'encontre de la ligne de la MP, ont rapporté lundi plusieurs médias.

L'Unafec, dirigée par Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, qui est également le président de l'Assemblée provinciale du Katanga (sud-est de la RDC), a organisé dimanche un congrès extraordinaire à Lubumbashi, le chef-lieu de cette riche province cuprifère.

"Non sans difficulté", selon Radio France Internationale (RFI) qui a indiqué que ce rassemblement avait d'abord été dispersé samedi matin par des hommes en uniforme, qui ont aussi tenté d'empêcher toute sortie de sa résidence à Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

Le congrès a néanmoins eu lieu dimanche et l'Unafec a décidé de présenter un candidat à la présidentielle de novembre 2016 ainsi qu'à tous les autres scrutins - sept au total - prévus lors du cycle électoral 2015-2016.

L'Unafec est donc le premier parti de la MP à prendre une telle position qui va à l'encontre de l'esprit de la famille politique du président Kabila.

Et ce candidat serait, selon le site 7SUR7.CD, le gouverneur sortant du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe.

L'influent président de l'Unafec a aussi rappelé son opposition au redécoupage territorial de la RDC en 26 provinces - contre onze jusqu'ici -, qui doit scinder le Katanga en quatre nouvelles provinces (Tanganyika, Haut-Lomami, Haut-Katanga et Lwalaba).

"Nous allons aider ces gens à partir. Nous allons le faire, et ils vont partir. Et la première chose que nous allons demander au nouveau président, c'est l'unification du Katanga. Le Katanga doit être réuni", a affirmé Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, cité par le journaliste Cheik Fita sur son blog.

La fronde semble donc s'installer au sein de la MP. L'une des autres composantes, le Mouvement social pour le Renouveau (MSR) de Pierre Lumbi, et quelques leaders se sont déjà prononcés contre un éventuel troisième mandat de Joseph Kabila.

 

 

 

@Belga

AMMAFRICA WORLD



06/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1447 autres membres