AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

MONUSCO EN FLAGRANT DELIT DES MUNITIONS? OU MISSION NOBLE?

Surprendre à un tel délit violant la procédure, il y a de quoi à douter du pire!

Une guerre qui se prépare en cours?...

En analysant les événements en cours dans la République Démocratique du Congo, le récent Titanic au sein de la majorité présidentielle et certains propos tenus par le porte parole du gouvernement Rd.Congolais Monsieur Lambert Mende, accusant le comportement des membres de "G7" d'être de connivence avec les Occidentaux (Multinationaux) d'affaiblir Joseph Kabila à partir de sa famille, il y a de quoi à s'interroger sur la vraie mission "indéterminée" de la Monusco sur le sol de ce pays au coeur de l'Afrique Noire!

Il y a de quoi à craindre le pire dans ce pays...

@ammafrica

Armes et drogues découverts dans un bateau à destination de la RDC, affrété par la Monusco.

Armes et drogues découverts dans un bateau à destination de la RDC, affrété par la Monusco.
Les armes et la drogue étaient cachés dans une cargaison de véhicules des Nations Unies, a déclaré la société norvégienne, Hoegh Autoliners, propriétaire du navire, Hoegh Transporter.

La cargaison a été trouvée par la police kenyane la semaine dernière alors que le bateau venait d'amarrer au port de Mombasa (Ocean Indien).

La cargaison venait de Mumbai (Inde) et était destinée à la mission de maintien de la paix des Nations Unies en République démocratique du Congo.

"Ces armes appartiennent au propriétaire des véhicules de l'ONU dans lesquels ils ont été trouvés et étaient pour une utilisation par les Nations Unies au cours de leur mission de maintien de la paix," a indiqué la compagnie dans un communiqué sur son site Internet.

"La compagnie ignorait la présence à bord de ces armes au moment où la cargaison a été embarquées, et le fait que les armes étaient dans les véhicules est en violation avec nos conditions de transport, qui stipule clairement qu'aucune arme ou munition n'est acceptée pour l'expédition", a déclaré à Reuters Francis Wanjohi, le commandant de la police kenyane, qui n'a pas donné plus de détails sur la nature des armes et des drogues saisis.

Personne ne sait si toute la cargaison était destinée à la Monusco mais, indique l'agence de presse Reuters, l'Afrique de l'Est est devenue une plaque tournante du transit de l'héroïne afghane à destination de l'Europe. 

En Juillet, la police kenyane a effectué sa plus importante saisie, 341 kg d'héroïne cachée dans le réservoir d'un navire au port de Mombasa.


(Avec Reuters)
@Top Congo.fm
AMMAFRICA WORLD

 



24/09/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1362 autres membres