AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

LIBYE:(vidéos)Témoignage révoltant sur la fin de règne de Mouammar Kadhafi

Les actions du Vent contre L'Afrique et le rôle des médias-mensoges:

L'OTAN frappe fort avec la France en Libye!

Témoignage écrit de la journaliste Lizzie Phelan, témoin  de la guerre en Libye. C'est révoltant que d'apprendre comment des pays qui nous donnent des leçons des démocraties puissent détruire de fond en comble toute une société sans aucune scrupule et prétendre installer la démocratie?. Qu'est ce que donc la démocratie?. 

A présent, nous pouvons applaudir les résultats du travail diabolique accompli en Libye?.

Shame on you USA..Shame on you la France...Shame on you all.

@ammafrica

 
muammar-al-gaddafi_big.jpg
 
Merci de m’avoir invité,
 
J’ai  été en Libye deux fois au cours de six derniers mois de la Crise.
-La première fois pour une mission de Paix. La deuxième fois j’étais correspondante pour PRESS TV.
J’ai aussi fait quelques reportages pour RUSSIA TODAY. Je suis partie juste après…
 
La « soit disant Chute de Tripoli », j ‘étais à Tripoli pendant cette horrible semaine de combats. Dan a expliqué comment ce conflit en Libye « s’inscrit » dans le cadre d’une guerre Contre l’Afrique.
 
Je veux juste ajouter quelque chose: Dan a dit comment « L’OTAN » avait bombardé plus de « 100.000 soldats » en Libye mais il y avait aussi des milliers d’hommes et des femmes ordinaires. Il y a eu beaucoup de femmes qui se portèrent « volontaires » pour défendre leur pays. Ils ont été armés par le gouvernement. 
 
Pendant cette semaine, quand les combats ont commencé: J’ai vu comment ces gens ordinaires ont pris les armes auxquelles ils avaient été formés pendant 6 mois pour défendre leur pays.
 
 
En tant que journaliste, je voudrais évoquer le rôle des « médias ». Et ce fut une incroyable guerre médiatique.
 
Dan fit une allusion à la « criminalisation » du gouvernement Libyen et de Kadhafi.
 
Les médias dirent que des milliers des personnes étaient sur le point d’être tués à Benghazi. Mais jamais ils ne montrèrent la moindre preuve. Ils ont dit que six milles personnes avaient été tuées par le gouvernement. Les organisations de défense des droits de l’homme confirmèrent environ 250 morts de deux côtés.
 
« Ils ont dit que le gouvernement Libyen attaquait son propre peuple par avion. Les Satellites espions Russes ont depuis montré que cela était impossible. Ils ont dit que le gouvernement engageait des mercenaires venus d’ailleurs en Afrique. Mais ils ne montrèrent jamais de preuve. Au lieu de cela, nous virent les vidéos de lynchage de Libyens noirs et d’autres Africains noirs sur les places publiques par les troupes  au sol de L’OTAN:
les rebelles des dizaines de personnes filmant avec leur téléphones sous le regard de forces spéciales occidentales. Ils dirent que Kadhafi était haï par son peuple.
Mais ils ne montrèrent pas les 1,7 millions de personnes sur un pays de 6 millions, rassemblés, sur la place verte le 1 juillet.
 
Ni les masses à TARHUNA, SUPPA, BANI WALID, SYRTE et à travers le pays, qui manifestaient leur allégeance à leur chef et à la JAMAHARIYA. Ils n’ont jamais montré les masses de gens ordinaires,hommes et femmes qui ont accepté les armes offertes par le gouvernement pour défendre leurs familles,leurs quartiers et leur pays, de gens qui voulaient les condamner à l’asservissement et à l’impérialisme.
 
Ils ont dit qu’ils visaient les forces militaires de Kadhafi. Ils ont ignorés de 33 enfants, 32 femmes, et 20 hommes dont j’ai vu l’enterrement dans les petites villes de MARJ et ZLITAN au début d’août.
 
Ils ont dit que le 20 ou 21 Août, Tripoli était tombé sans résistance. Mais ils ne nous disent pas qu’en 12 heures seulement 1300 personnes ont été massacrées, et 900 ont été blessées dans cette ville.
 
Ils ont dit que Tripoli était tombé sans résistance, que SAIF AL ISLAM (fils de Kadhafi) avait été arrêté. Qu’à BAB AL-AZIZA le bunker de Kadhafi avait été pris par les rebelles. Cependant SAIF AL-ISLAM lui même se montra dans l’hôtel où j’étais bloquée. Et emmena avec lui un groupe des journalistes au dehors, voir de leur propres yeux.
 
Ils ne nous montrèrent pas des milliers de gens emplissant BAB AL-AZIZA. et les rues de Tripoli. En brandissant le drapeau vert  dans la nuit 22 Août, ils ont dit que Tripoli était tombé sans résistance.
 
Mais ils ne nous montrèrent pas 24 heures après que les journalistes des grandes chaines des médias occidentales avaient vu les sites de Bab al-Aziza, que celui-ci seul fut bombardé « 63 fois » par des bombes de L’OTAN.
 
Ils ne nous montrèrent pas comment les gens, rassemblés pour défendre leur capitale de ceux qui souhaitent  retourner à l’époque du fantoche colonial.
 
Le roi IDRIS furent attaqués avec des missiles et des hélicoptères de combat Apache. Ils ne nous montrent comment les courageux habitants d’ABU SLEEM, le quartier le plus pauvre de Tripoli et le plus fidèles à la cause de Kadhafi résistèrent 5 jours jusqu’au 24 Août où L’OTAN se mit à tirer sur tout ce qui bouge et que de tas de corps s’alignent le long des rues.
Ils nous ont dit que le pays avait été libéré. Six semaines plus tard, les rebelles avouèrent qu’ils n’étaient pas en mesure de déplacer leur siège dans la capitale.
 
Les rebelles ont confirmé, Aujourd’hui, je crois, qu’ils ne seront pas en mesure de prendre BANI WALID.De même que la place forte de Syrte. 
 
Alors….Kadhafi le génocidaire tellement haï par son peuple, qu’il supplie L’OTAN de bombarder leur pays. Tellement haï que la capitale est tombée sans résistance. Ou alors… L’OTAN génocidaire assassinant les Libyens parce qu’ils sont prêt à mourir pour leur chef.Comme à Tripoli, je sais pour lequel nous avons beaucoup de preuves. En fait, il y a des preuves que même le journal du parti conservateur THE TELEGRAPH n’a pas pu s’en cacher.
 
Parmi les nombreux témoignages, attestant que les rebelles n’avaient pas le soutien populaire dont jouit Kadhafi. Un article publié cette semaine rapporte ce que j’ai entendu à TRIPOLI.
 
Un resident, Susan Fajan dit:
« Nous avons vécu dans la démocratie sous Mouammar Kadhafi. Il n’était pas un dictateur. J’ai vécu dans la liberté.
Les femmes Libyennes avaient leur pleins droits. Ce n’est pas que nous avons besoin de Mouammar Kadhafi à nouveau mais nous voulons pouvoir vivre comme nous le faisions avant.
 
Dans le même article MABUKA, une Octagénaire raconte: La vie était belle sous Kadhafi. Nous n’avons jamais eu peur.
Toujours dans la même article, une autre dame âgée dit:Ils tuent nos enfants! pourquoi font-ils cela? Pourquoi?. La vie était belle avant. Et encore un autre dit:Tout le monde aimait Kadhafi, et nous l’aimons parce que nous aimons la Libye.
 
Maintenant les rebelles sont là. Nous devrons peut-être l’accepter. Mais Mouammar sera toujours dans nos coeurs.
 
Le spectaculaire volte-face d’Al Jazira. Longtemps critiqué sur les guerres  et agressions impérialistes en Irak, en Afghanistan et en Palestines. Et maintenant une aide aux mêmes agressions contre la Libye et la Syrie. Et même contre les nations progressistes d’Amérique latine, fut peut être le plus gros coup de propagande que j’ai vu de toute ma vie. Emporter l’adhésion de leurs téléspectateurs  Arabes en occident dont l’opinion est particulièrement importante pendant la  vogue de ce qu’on appelle « printemps Arabe » fut essentiel pour obtenir des siècles progressistes occidentaux qu’ils se joignent à la criminalisation de Kadhafi alors que ses intellectuels auraient plutôt dû relever et expliciter la nature peu connu de la JAMA HARIA Libyenne et appendre de cette dernière.
 
Maintenant les cartes sont sur la table….
 
Le directeur d’Al Jazira Wadah, KHANFAR a dû démissionné après la publication des câbles Wikileaks qui a révélé qu’il était un Pion de la CIA. Il a été remplacé par un membre de la famille royale du Qatar qui s’est fortement engagé dans une guerre contre ses compatriotes, frères et soeurs Arabes en Libye. 
 
Mais malgré la clarté actuelle du rôle que joue désormais AL-JAZIRA , il continue de s’en tirer avec les mêmes ruses en tirant sur la corde facile, en racontant combien les problèmes de gens de ce pays souverains du Sud viennent de leur manque de démocratie occidentale, peu importe que ça ne marche pas en occident. Mais malgré…Pardon.
 
L’intérêt D’Al-Jazeera pour cette idéologie est certainement lié au fait que le Qatar abrite la plus grande ville militaire US au moyen Orient. Ce sont bien sûr de très proches amis.
 
Quitter l’hôpital Rixos où j’étais piégée pendant 5 jours fut le plus irréel et probablement le pire jour de ma vie. C’était un mauvais jour. La ville sûre,accueillante, chaleureuse et pleine de vie dans laquelle je me baladais auparavant s’était soudainement transformée. Elle était en ruine. Il était impossible de regarder dans quelques directions sans voir fusils et armes lourdes. Beaucoup de gens étaient partis se cacher avaient été tués, des milliers d’autres avaient fui. Et les gens que je connaissais qui étaient encore là, et vivants, étaient ceux là même qui m’avaient tant parlé de la glorieuse et récente histoire de la Libye de Kadhafi. Ils étaient évidement dans un grand état de choc.
 
La Libye avait atteint le point d’avoir le meilleur niveau de vie en Afrique: Un niveau élevé d’alphabétisation . Les soins de santé universel, et l’enseignement universitaire GRATUIT. Un statut élevé pour des femmes dans la société et le plus haut niveau d’égalité pour une minorité visible noire dans toute l’Afrique du nord et au moyen orient. Ces 40 années d’avancées révolutionnaires sont maintenant perdues. Et pourquoi?, il y a un an après l’enlisement des guerres en Irak et Afghanistan, et la crise économique des nations impérialistes, ont put croire  l’impossible. Que l’ouest eu la capacité de s’embarquer dans une guerre coûteuse et embarrassante.
 
Il semblait que l’hégémonie occidentale était en voie rapide de disparition. Mais comme déclara Kadhafi, proche de Hugo Chavez dans sa dernière lettre à l’assemblée des nations unies. En ce moment il y a une très grave menace pour la paix mondiale, dit-il: Un nouveau cycle de guerres coloniales, qui a débuté en Libye avec l’objectif sinistre de rafraîchir le système capitaliste mondial. 
 
Il savait que son pays serait touché dans ce cycle, et que la Syrie suit, selon les mêmes procédés.
 
En l’absence d’un média anti-impérialiste efficace capable de dénoncer les ruses et les mensonges des médias globaux.. C’est le devoir de tous les gens Progressistes, que de se lever pour défendre les pays souverains dans l’hémisphère Sud, qui comme la Libye et la Syrie sont des épines dans le dos de l’occident, sinon elles seront abattues; une après l’autre.
 
 
Et Rôties sur le Feu mourant de l’impérialisme déclinant.
 
Je veux terminer mon témoignage:En remerciant ardemment mon Dieu, Qui continue d’étonner le monde. Avec sa capacité de résister à la plus puissante machine militaire du monde. Comme l’a dit Kadhafi, non seulement defendent-ils la Libye, mais aussi la Syrie, l’Iran, L’Algérie, l’Afrique, l’hémisphère Sud tout entier.
 
Vidéo archive du témoignage de Lizzie Phelan
 
Vidéo de la lettre écrite à Hugo CHAVEZ par Mouammar Kadhafi
 
MERCI.
Lizzie Phelan
Journaliste
 
AMMAFRICA WORLD


17/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1362 autres membres