AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

LES CHAINES DIFFICILE A BRISER SONT CELLES QUI SONT MENTALES!

LA CRISE RD CONGOLAISE:LES CHAINES LE PLUS DIFFICILE A BRISER SONT CELLES QUI SONT MENTALES!

 

 

Il y a eu la déportation de nos ancêtres, l’esclavage, pis la colonisation belge avec ses dix millions d’âmes congolaises fauchées. Depuis 1996, la population de la RDC est confrontée à l'une des pires crises humanitaires au monde. Les dégâts sont d’une ampleur inédite : des millions de morts, des centaines de milliers de femmes violées et un pays au bord de la balkanisation. Les responsables sont les mêmes depuis maintenant 150 ans.


Mais pourquoi les Congolais se tournent toujours vers ceux qui sont à la base de leur malheur?


Simplement parce qu’ils ne s’appartiennent plus mentalement. D’aucuns parleront d’aliénation. C'est l'histoire de l'affranchi et du maître. J’ai toujours dit que l’œuvre coloniale la plus destructrice fut l’endoctrinement, la colonisation des esprits. L’Africain veut que l’Occident, qui est à la base de ses malheurs, l’aide à les résoudre; il veut l’approbation des Occidentaux pour être sûr qu’il est sur la bonne voie. Même s’il ne l’avoue pas ouvertement, dans son fort intérieur, voire dans son subconscient, il est convaincu que la vérité est occidentale. Même ceux qui, souvent, parlent d’aliénation sont les plus aliénés. Il suffit d’observer leurs agissements pour s’en rendre compte. 


Je suis considéré par certains compatriotes comme un personnage radical, anti-occidental, et pour d’autres, je suis un anarchiste... Pourquoi ces individus le pensent? Simplement parce qu’ils ne sont pas libres mentalement. Au fond, ils veulent m’entendre dire ce que le colon aime entendre du nègre. Dire catégoriquement « NON » à l’impérialisme occidental est pour eux synonyme de radicalisme. Ils tiennent le même discours que ceux qui accusent Lumumba d’avoir été « déconnecté » de la réalité, un homme sans vision claire ni plan d’action net, « radical », emporté par un anticolonialisme déchainé et j’en passe. Comme l’a écrit l’historien Ludo de Witte, « ces africanistes reprennent à leur compte le cadre de références des gouverneurs occidentaux de l’époque pour approcher la crise congolaise. » Pathétique!


Je n’ai pas vu d’homme politique occidental aller en Afrique, demander l’avis d’un dirigeant africain lors des élections dans son pays mais j’ai vu des hommes politiques africains, surtout congolais, faire des tours en Occident pour chercher le soutien des politiques occidentaux. Les partisans de ces dirigeants s'en vantent même. Parait-il, on appelle ça « lobbying ». Le nègre trouvera toujours un argument pour justifier sa dépendance volontaire du système d’asservissement. J’ai même entendu des gens appeler Obama, Hollande, Harper et consort au secours du Congo et de l’Afrique.

 

Retenez ceci chers compatriotes :

 

aucune puissance étrangère n’aimera le Congo plus que les Congolais eux-mêmes. Ceux qui libéreront la RDC, ce sont les Congolais eux-mêmes. Personne, aucune puissance. Oui, il y a des gens qui me disent: « Mais Patrick, ces Occidentaux sont forts, regarde ce qu’ils ont fait de Kadhafi... » Je les comprends. Mais sachez que vos actions dépendent de votre manière de lire l’histoire. Si vous la lisez dans le sens de ceux qui prétendent être les « maîtres du monde », alors vous irez toujours vers eux pour trouver des solutions (qui n'arriveront jamais) à vos problèmes, vous aurez toujours peur d’eux car l’histoire qu’ils nous racontent est remplie de mensonges et mystifications. Mais si vous la lisez selon vous, sans être influencé par leur système d’endoctrinement médiatique et académique, comme l’ont fait Lumumba, Kadhafi ou Check Anta Diop, alors vous ne le craindrez pas, vous vous battrez pour trouver des solutions à vos problèmes comme l'ont fait les latino-américains par exemple. Le plus grand ennemi de l’Africain se trouve dans sa tête. Les chaines les plus difficiles à briser sont mentales. Ne l’oubliez jamais... Je bois mon lait.

 

Patrick MBEKO

Activiste et Analyste Politique

Auteur du livre (Le Canada dans les guerres en Afrique Centrale)


 

VERSION ANGLAISE

 

THE HARDEST CHAINS TO BREAK ARE MENTALS!

 

 

There was the deportation of our ancestors, slavery, worse Belgian colonization with its ten million souls Congolese mowed.
Since 1996, the population of the DRC is facing one of the worst humanitarian crises in the world. 
The damage on an unprecedented scale: millions of deaths, hundreds of thousands of women raped 
and a country on the verge of balkanization
 
Those responsable are the same for the past 150 years.

But why the Congolese people always turn to those who are at the root of their unhappiness?
 
Simply because they belong to more mentally. Some speak of alienation. This is the story of the freedman and the master. 
I have always said that the work was the most destructive colonial indoctrination, the colonization of minds
The African wants the West, which is the basis of his misfortunes, to help solve them, he wants the approval of Westerners to be sure it is on track.
 Even if he does not admit it openly, in his inner self, even in his subconscious, he is convinced that the truth is Western.
 Even those who often speak of alienation are the most alienated. It suffices to observe their actions to realize.

I am considered by some as a character fellow radical, anti-Western, and others, I am an anarchist ... Why do these people believe?
Simply because they are not mentally free.
 
Basically, they want me to say that colon likes to hear the negro. Categorically say "NO" to Western imperialism for them is synonymous with radicalism.
They keep saying the same thing that those who accuse Lumumba of being "disconnected" from reality, a man with no clear vision or plan net, "radical",
 carried away by an unbridled anti-colonialism and so on. As stated by the historian Ludo de Witte, "these Africanists taking on board the frame of reference of the Western Governors
 of the time to approach the Congolese crisis.
 
 "Pathetic!


I have not seen any Western politician to go to Africa, seeking the advice of an African leader in the elections in his country but I have seen African politicians,
especially Congolese leaders, do tricks in the West to seek Western political support. Proponents of these leaders even boast.
 Apparently, it's called "lobbying." 
 
The negro will always find an argument to justify his voluntary dependence of the servo system.
 I even heard people calling Obama, Holland, Harper and consort to the aid of Congo and Africa.
 
Remember this fellow brothers:
 
No foreign power will love this country more than the Congolese themselves.
Those who will release the DRC,it is the Congolese themselves. No one, no power.
 Yes, there are people who say, "But Patrick, these Westerners are strong,
 look what they did to Qaddafi ... "I understand.
 But know that your actions depend on how you read the story
 
If you read it in the direction of those who claim to be "masters of the world",then you still go to them to find solutions (which will never happen)
to your problems, you still afraid of them because the story they tell is full of lies and deceptions.
But if you read it you think without being influenced by their system of indoctrination and academic media, as did Lumumba, Qaddafi or,
the Check Anta Diop,then you do not fear, you will fight to find solutions to your problems as did the Latin American example.
 
The greatest enemy of Africa is in its head.
 
 And the hardest chains to break are mental. Never forget ... I drink my milk.
 

Patrick Mbeko
Activist and Politic Analyst (ReflexPo)
Author of the book (Canada in the wars in Central Africa)


 

Réseau des reflexions politiques Africaines

Ammafrica world

 




08/08/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1362 autres membres