AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

LE CRI D'ALARME D'UN CONGOLAIS FACE A LA TRAHISON NATIONALE:Ils ont vendu la terre!

 

L'espoir de peuple r.d congolais s'est-il envolé par la trahison des quelques opportunistes?

Si l'histoire se répète ce que la conscience a fait défaut...Pauvre peuple RD Congolais!

Lumumba assassiné deux fois, ils ont craché sur la tombe de Kimbangu!

LUMUMBA ASSASSINÉ DEUX FOIS, ILS ONT CRACHÉ SUR LA TOMBE DE KIMBANGU!

Non seulement qu'ils viennent d'assassiner pour une seconde fois Patrice Émery Lumumba, mais ils ont été plus loin, ils viennent de cracher sur la tombe de Tata Kimbangu.

Au lendemain de notre indépendance, Patrice Émery Lumumba s'est envolé au pays de l'oncle Sam pour ouvrir la voie de coopération entre deux états souverains, mais la réponse d'Eisenhower ne se fit pas attendre. C'est sur les cendres de Lumumba que Mobutu bâtissait son pouvoir, c'est sur la calcination du corps de Lumumba que le groupe de Binza pactisait avec le diable. Une alliance diabolique et criminelle venait de naître entre Joseph Désiré Mobutu, Justin Marie Bomboko, Victor Nendaka, Albert Ndele et Cyril Adoula, autour de laquelle pivotaient Tshisekedi, Singa, Manzikala.

Je n'ai aucune colère en moi, aucune rage, car ma détermination comme celle de plusieurs autres patriotes, Abbé Jean Pierre Mbelu, Mufoncol Tshiyoyo, Patrick Mbeko, etc. dont je perçois les vibrations, reste intacte. 

Nous l'avons dit et nous allons encore le répéter afin que si possible la jeunesse congolaise comprenne et que le peuple entende raison, car ils sont tous de retour aux pieds de Satan pour vendre le pays après avoir été craché sur la mémoire de ce symbole de la destinée Congolaise. Ils étaient à son monument avec des gerbes de fleurs pour faire croire au peuple qu'ils valorisaient son combat. Et pourtant, personne parmi tout le peuple ne remet plus en cause le testament de Lumumba en ce que l’histoire du Congo ne sera plus écrite ni à Bruxelles, ni à Paris, ni à Londres, encore moins à Washington, mais au Congo par des congolais. Hélas, qui pouvait s'en douter que leur participation aux événements du 19, 20, 21 et 22 Janvier 2015 n'était qu'une occasion pour s'attirer la sympathie du peuple et se faire valoir auprès des maîtres qui les embauchaient pour un nouveau groupe de Binza, le groupe de NED sous le commandement de la CIA.

Nous avons certainement cru que la génération finissante de Mobutu emporterait avec elle les craintes de Lumumba, mais c'était comme ne pas s'apercevoir que la prophétie était pour cette génération. Le Testament de Patrice Émery Lumumba à la nation annonçait l'avenir en ces termes; "Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrais-je dire d’autre? Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. Mais ma foi restera inébranlable. Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarrassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur."

Les experts internationaux ont sonné le même son de cloche, le réveil des Congolais sera catastrophique aux effets d'une bombe nucléaire si ce régime d'imposture et d'infiltration imposé n'est pas arrêté à temps. C'est ainsi que la CIA tient à voler la victoire du peuple Congolais en initiant un nouveau groupe de Binza composé des Congolais et des envahisseurs extrémistes venus du Rwanda; Martin Fayulu, José Makila, Albert Moleka, Franck Diongo, Jean Lucien Bussa, Lisanga Bonganga, Moise Moni Della, Tony Bolamba sous les yeux de Vital Kamhere et Azarias Ruberwa. Ils sont entrés de sceller le sort du Congo pour les prochaines cinquante années. Ils viennent d'accepter que le changement se fasse dans la continuité, la mission de l'ONU va prolonger son mandat jusqu'à 2035, aucun contrat minier ne sera renégocié, la carte d'exploitation des richesses congolaises dessinée à Berlin va être remise en activité sans une nouvelle participation étrangère, le Congo ne figurera jamais sur la liste des pays producteurs du pétrole, son pétrole appartenant intégralement aux américains, le sort de l'Est de notre pays, spécialement de Minembwe, kibali-Ituri est remis à la gestion exclusive des extrémistes rwandais, la nouvelle citoyenneté inclut intégralement les tribus créées de toutes pièces par les extrémistes tutsis du Rwanda au Congo. Pire, ils viennent d'accepter qu'en cas de débordement, la transition soit confiée à Kengo Wa Dondo. L'Africom sera la force garantissant la mise en place de ce plan diabolique d'asservissement du peuple congolais. Voilà où nous en sommes, à l'heure où tous les Congolais sont préoccupés par des élections et une fausse vigilance sur les matières déjà arrêtées d'avance.

C'est ici que nous arrivons à la grande vérité prophétisée par Simon Kimbangu, la seconde indépendance, l'indépendance spirituelle, politique et scientifique. Cette indépendance totale pour laquelle Simon Kimbangu, Patrice Émery Lumumba, Kimba, Anani, Bamba, Mahamba et plusieurs autres sont morts. Cette indépendance spirituelle qui est la base sur laquelle reposera notre indépendance totale n'a jamais été une nouvelle religion ou l'opium à servir au peuple, mais l'autodétermination et la désaliénation mentale. C'est ce que Lumumba a paraphrasé par l'histoire du Congo sera écrite par les Congolais au Congo. Ceux qui se tournent vers les puissances internationales pour vendre notre pays oubliant que Dieu a doté toutes les races de mêmes capacités et talents, sont des ennemis intérieurs, des esclaves sous la malédiction. 

Voici venu le moment que Patrice Émery Lumumba a vu à l'agonie de la vision de son assassinat. C'est le moment de nous débarrasser de tous nos ennemis intérieurs et extérieurs. L'ensemble de ce système diabolique, régime d'infiltration, "majorité", "opposition" et hégémonie prédatrice occidentale. 

Kimbangu et Lumumba sont morts pour les mêmes raisons, l'indépendance totale de la République Démocratique du Congo. Jeunesse Congolaise, ne vous laissez plus endormir, l'heure de l'indépendance totale est arrivée, l'heure d'honorer ceux qui sont morts pour la patrie sonne! Ce n'est pas avec des gerbes de fleurs que nous honorerons Kimbangu et Lumumba, mais nous les honorerons si et seulement si nous arrachons notre indépendance totale et anéantissons ce régime terroriste et kleptocrate! C'est ce jour-là que les esprits de Kimbangu, de Lumumba et de ceux de nos multiples morts qui errent dans les forêts se reposeront en paix.

Le sang de nos héros et martyrs qui crie vengeance!

Non seulement qu'ils viennent d'assassiner pour une seconde fois Patrice Émery Lumumba, mais ils ont été plus loin, ils viennent de cracher sur la tombe de Tata Kimbangu.

 

Au lendemain de notre indépendance, Patrice Émery Lumumba s'est envolé au pays de l'oncle Sam pour ouvrir la voie de coopération entre deux états souverains, mais la réponse d'Eisenhower ne se fit pas attendre. C'est sur les cendres de Lumumba que Mobutu bâtissait son pouvoir, c'est sur la calcination du corps de Lumumba que le groupe de Binza pactisait avec le diable. Une alliance diabolique et criminelle venait de naître entre Joseph Désiré Mobutu, Justin Marie Bomboko, Victor Nendaka, Albert Ndele et Cyril Adoula, autour de laquelle pivotaient Tshisekedi, Singa, Manzikala.

 

Je n'ai aucune colère en moi, aucune rage, car ma détermination comme celle de plusieurs autres patriotes, Abbé Jean Pierre Mbelu, Mufoncol Tshiyoyo, Patrick Mbeko, etc. dont je perçois les vibrations, reste intacte. 

Nous l'avons dit et nous allons encore le répéter afin que si possible la jeunesse congolaise comprenne et que le peuple entende raison, car ils sont tous de retour aux pieds de Satan pour vendre le pays après avoir été craché sur la mémoire de ce symbole de la destinée Congolaise. Ils étaient à son monument avec des gerbes de fleurs pour faire croire au peuple qu'ils valorisaient son combat. Et pourtant, personne parmi tout le peuple ne remet plus en cause le testament de Lumumba en ce que l’histoire du Congo ne sera plus écrite ni à Bruxelles, ni à Paris, ni à Londres, encore moins à Washington, mais au Congo par des congolais. Hélas, qui pouvait s'en douter que leur participation aux événements du 19, 20, 21 et 22 Janvier 2015 n'était qu'une occasion pour s'attirer la sympathie du peuple et se faire valoir auprès des maîtres qui les embauchaient pour un nouveau groupe de Binza, le groupe de NED sous le commandement de la CIA.

 

Nous avons certainement cru que la génération finissante de Mobutu emporterait avec elle les craintes de Lumumba, mais c'était comme ne pas s'apercevoir que la prophétie était pour cette génération. Le Testament de Patrice Émery Lumumba à la nation annonçait l'avenir en ces termes; "Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrais-je dire d’autre? Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. Mais ma foi restera inébranlable. Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarrassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur."

 

Les experts internationaux ont sonné le même son de cloche, le réveil des Congolais sera catastrophique aux effets d'une bombe nucléaire si ce régime d'imposture et d'infiltration imposé n'est pas arrêté à temps. C'est ainsi que la CIA tient à voler la victoire du peuple Congolais en initiant un nouveau groupe de Binza composé des Congolais et des envahisseurs extrémistes venus du Rwanda; Martin Fayulu, José Makila, Albert Moleka, Franck Diongo, Jean Lucien Bussa, Lisanga Bonganga, Moise Moni Della, Tony Bolamba sous les yeux de Vital Kamhere et Azarias Ruberwa. Ils sont entrés de sceller le sort du Congo pour les prochaines cinquante années. Ils viennent d'accepter que le changement se fasse dans la continuité, la mission de l'ONU va prolonger son mandat jusqu'à 2035, aucun contrat minier ne sera renégocié, la carte d'exploitation des richesses congolaises dessinée à Berlin va être remise en activité sans une nouvelle participation étrangère, le Congo ne figurera jamais sur la liste des pays producteurs du pétrole, son pétrole appartenant intégralement aux américains, le sort de l'Est de notre pays, spécialement de Minembwe, kibali-Ituri est remis à la gestion exclusive des extrémistes rwandais, la nouvelle citoyenneté inclut intégralement les tribus créées de toutes pièces par les extrémistes tutsis du Rwanda au Congo. Pire, ils viennent d'accepter qu'en cas de débordement, la transition soit confiée à Kengo Wa Dondo. L'Africom sera la force garantissant la mise en place de ce plan diabolique d'asservissement du peuple congolais. Voilà où nous en sommes, à l'heure où tous les Congolais sont préoccupés par des élections et une fausse vigilance sur les matières déjà arrêtées d'avance.

 

C'est ici que nous arrivons à la grande vérité prophétisée par Simon Kimbangu, la seconde indépendance, l'indépendance spirituelle, politique et scientifique. Cette indépendance totale pour laquelle Simon Kimbangu, Patrice Émery Lumumba, Kimba, Anani, Bamba, Mahamba et plusieurs autres sont morts. Cette indépendance spirituelle qui est la base sur laquelle reposera notre indépendance totale n'a jamais été une nouvelle religion ou l'opium à servir au peuple, mais l'autodétermination et la désaliénation mentale. C'est ce que Lumumba a paraphrasé par l'histoire du Congo sera écrite par les Congolais au Congo. Ceux qui se tournent vers les puissances internationales pour vendre notre pays oubliant que Dieu a doté toutes les races de mêmes capacités et talents, sont des ennemis intérieurs, des esclaves sous la malédiction.

 

Voici venu le moment que Patrice Émery Lumumba a vu à l'agonie de la vision de son assassinat. C'est le moment de nous débarrasser de tous nos ennemis intérieurs et extérieurs. L'ensemble de ce système diabolique, régime d'infiltration, "majorité", "opposition" et hégémonie prédatrice occidentale. 

 

Kimbangu et Lumumba sont morts pour les mêmes raisons, l'indépendance totale de la République Démocratique du Congo. Jeunesse Congolaise, ne vous laissez plus endormir, l'heure de l'indépendance totale est arrivée, l'heure d'honorer ceux qui sont morts pour la patrie sonne! Ce n'est pas avec des gerbes de fleurs que nous honorerons Kimbangu et Lumumba, mais nous les honorerons si et seulement si nous arrachons notre indépendance totale et anéantissons ce régime terroriste et kleptocrate! C'est ce jour-là que les esprits de Kimbangu, de Lumumba et de ceux de nos multiples morts qui errent dans les forêts se reposeront en paix.

 

Le sang de nos héros et martyrs qui crie vengeance!

 

Jean Claude Manzueto

AMMAFRICA WORLD



16/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1447 autres membres