AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

La Diaspora Africaine vu par Organisation de l'union Africaine comme la 6ème Région d'Afrique

La Diaspora Africaine Vu par l'OUA comme la 6 ème Région d'Afrique

 
 
  •  

D’après la Commission de l’Union africaine, la diaspora africaine est constituée des « personnes d’origine africaine vivant hors du continent africain, qui sont désireuses de contribuer à son développement et à la construction de l’Union africaine, quelles que soient leur citoyenneté et leur nationalité ». Considérée comme la « sixième région » d’Afrique, la diaspora africaine est composée d’environ 112.65 millions de personnes en Amérique latine, 39.16 millions de personnes en Amérique du Nord, 13.56 millions aux Caraïbes et 3.51 millions en Europe, d’après les chiffres officiels de l’Union africaine datant de 2010.

La diaspora africaine est surtout mobilisée par les institutions internationales et citée par les grands médias pour les envois de fonds sur le continent. Avant la chute de Lehman Brothers, les Africains de la diaspora transféraient officiellement près de 22 milliards USD en Afrique subsaharienne chaque année. En 2011, les envois effectués de manière traçable ont franchi le seuil des 30 milliards. Les analystes de Brettons Woods estiment que la générosité financière de la diaspora africaine à l’égard du continent noir pourrait frôler la barre des 40 milliards en 2015.

 

Le 1er mars 2014 à l’Université Paris-Dauphine (France), la Société Africaine de Management (SAM) et le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) ont organisé la première Rencontre Internationale Diaspora Europe – CAMES (RIDEC). L’effet final recherché était de contribuer à l’émergence de l’Afrique à travers la formation, la recherche et l’innovation. L’une des principales résolutions issues de cette rencontre a été la constitution, sans délai, d’un fichier unique des experts Africains de la diaspora.

 

La Table Ronde des partenaires techniques et financiers du CAMES qui se tiendra à Libreville fin octobre 2014 « devra permettre entre autres de clarifier les modalités de participations des chercheurs, enseignants et professionnels de la diaspora, sous l’égide du CAMES, aux activités d’enseignement, de formation et de recherche dans l’espace CAMES d’une part, et d’établir un état des lieux des expertises, ressources et compétences de la Diaspora africaine d’autre part. » C’est de là que viendra la Banque des experts tant attendue.

 

Leader du conseil et de la formation en intelligence économique et due diligence en Afrique subsaharienne, Knowdys Consulting Group fédère déjà plusieurs experts de haut niveau issus de la diaspora africaine. Le but est de contribuer par la réflexion, la formation et le conseil à la résolution de problématiques ayant trait à la gouvernance, à l’amélioration du climat des affaires, aux matières premières, à l’industrialisation, à la défense et à la promotion de l’Afrique, ou encore des sujets liés à la position de l’Afrique face aux grands pays émergents, à l’Europe des 28, face aux Etats-Unis ou face au futur partenariat transatlantique. Cette dynamique est partagée par la Société Africaine de Management qui la défendra lors la Table Ronde des partenaires techniques et financiers du CAMES d’octobre 2014.

En rappel, le CAMES a été créé le 26 Avril 1972 à Lomé au Togo dans le but de gérer les problématiques d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique des pays membres. Au quatrième trimestre 2014, l’organisation comptait 19 pays membres répartis entre l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, la Région des Grands Lacs et l’Océan Indien.

 

 

(Source : Africa Diligence)

AMMAFRICA WORLD

 



18/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1347 autres membres