AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

Forum Forbes Afrique:Profitera-t-il aussi au peuple du continent africain?

Peut-on envisager un changement en Afrique dans le domaine économique? Voici Brazzaville fidèle à  la France veut promettre un avenir florissant aux populations Brazzavilloises et au continent par ce Forum Forbes Afrique, nous ne pouvons que féliciter de telles initiatives si seulement si cela profite aussi au "peuple africain" longtemps meurtri et méprisé par ses dirigeants!
Ammafrica world
 
Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, accueille ce vendredi, pour la troisième fois dans la capitale, Brazzaville, le forum économique international organisé par la version Afrique du célèbre magasine économique américain Forbes. Près de neuf chefs d’Etat du continent seront présents aux côtés d’une élite économique libérale mondialisée.

(Envoyé spécial à Brazzaville)

Près de neuf chefs d’Etat devraient être présents au Forum Forbes Afrique à Brazzaville, ce vendredi, organisé par le magazine éponyme. La troisième édition de cette réunion internationale témoigne d’un attrait important des élites économiques d’Afrique vers un secteur privé en pleine expansion.

 

Le monde de la finance à l’assaut de l’Afrique ?

Le nombre de personnalités présentes à ce forum témoigne du succès qu’il rencontre chez les élites du continent. Autour de « 180 représentants de banquiers », aux côtés de chefs d’entreprises et de personnalités comme l’économiste français Jacques Attali, vont échanger sur le thème "Défis de la bancarisation".

L’objectif de Forbes Afrique est « d’ouvrir des portes » pour « encourager les Africains, leur donner la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires », nous explique Sylvain Lekaka, président du Conseil d’administration du magazine économique bimestriel sur l’Afrique.

« A la sortie du Forum, de vraies affaires vont naître pour l’Afrique », ajoute-t-il avant de déplorer le fait que « de grands pans de l’économie » sur le continent soient dans le domaine de l’informel. Il ne s’agit ainsi pas d’un forum de développement. « Ça va changer la vie des gens en leur donnant la possibilité de prendre leurs responsabilités. On est las des critiques de l’Occident par des Africains qui ne font rien pour leur continent », justifie alors Sylvain Lekaka.

 

A qui profite le crime ?

« Beaucoup d’entreprises sont venues grâce au forum et certaines sont restées. Près de 30% d’entre elles se sont implantées », a déclaré le président de la Chambre de commerce congolaise, Paul Obambi. Le secteur privé constitue l’essence-même de ce forum qui est financé à 100% par des fonds privés et notamment par le groupe Orient, propriétaire du magazine Forbes.

Le thème du Forum Forbes Afrique de cette année, "Défis de la bancarisation", est soulevé au moment où la création de richesses en Afrique gérées par les Africains est au cœur des discussions, au-delà de la prédation post-coloniale. Mais qu’en est-il de la redistribution des richesses déjà produites dans un pays où le Président Denis Sassou Nguesso a été au pouvoir entre 1979 et 1992 avant d’occuper à nouveau la fonction de chef de l’Etat de 1997 à aujourd’hui ?,

 

 

 

 

Frédérick Schneider

Afrik.com

(titre et reflexion)

AMMAFRICA WORLD

 



25/07/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1447 autres membres