AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

Forum Européen de la Culture: La place des Migrants Subsahariens!

Forum Européen de la Culture:

Quelle Place pour les Migrants Subsahariens avec les répresentants des conseils des Sages des Migrants!

FORUM CE BARBARA GESSLER-TUZOLANA-ZEKA-P1060977-CH-copie-1

NPM Albert Tuzolana, Barbara Gessler, Norbert Zeka photo cheikfitanews

 

Le Forum européen de la culture 2013 s’est terminé le mercredi 6 novembre au palais de Bozar de Bruxelles. Quelle a été la place des migrants subsahariens et leur implication?

Nous avons recueilli d’une part les propos d’un haut fonctionnaire de la commission de l’Union européenne, et d’autres part, les propos de la poignée de subsahariens qui étaient présents à ces assises.

 

Pour monsieur Karel Bartak, chef de l’unité Créative Europe, à la direction générale de l’éducation et de la culture à la commission Européenne, avec la crise économique qui a secoué l’Europe, les politiques en sont arrivés à se poser des questions sur la valeur économique de la culture, mais aussi sur la contribution de la culture à la résolution de la crise économique.

Dans ce Forum européen de la culture que la commission européenne organise tous les deux ans, les participants échangent leurs expériences et leurs pratiques, affirmant ainsi le rôle de la culture dans la société.

 

À la question des relations Nord-Sud caractérisées notamment par le flux migratoire des subsahariens, le fonctionnaire européen a rassuré que les différents programmes qui seront financés par la commission européenne de 2014 à 2020 tiennent compte des minorités.

Néanmoins, il est impérieux pour celles-ci de mieux s’organiser en plates-formes, en réseaux et gagner ainsi en efficacité.

 

FORUM CE CULTURE 2013-P1060973-CHEIKFITANEWS

 

Quant aux subsahariens qui étaient là, voici ce qu’ a été leur lecture de ce forum.

Pour monsieur Zeka, président de l’asbl « les amis du monde entier », il est regrettable que les subsahariens présents aux assises ne puissent se compter que sur les doigts d’une main.

 

Pour être efficace, cette association a initié une plate-forme :"les conseil des sages des migrants" ».

 

Appel est lancé aux différentes associations pour créer ensemble une synergie par rapport à notre culture et son apport dans la culture générale européenne d’aujourd’hui.

 

Ce que soutiendra aussi l’artiste peintre Albert Tuzolana.

Madame Annette Ntignoi du collectif des femmes du Hainaut sera plus critique et presque sceptique.

Elle épinglera deux difficultés :

 

L’implication des minorités dans le programme Créative Europa ne lui semble pas clairement visible.

Le programme étant pour elle très général, il ne tient pas compte des difficultés de certaines structures des migrants qui manquent des ressources tant humaines que financières. Accéder à ce financement sera un parcours du combattant compte tenu des difficultés administratives. Ajouter à cela la notion de subsidiarité qui génère d’après elle des inégalités, les projets issus des milieux des migrants se retrouveront de fait exclus.

 

Deuxièmement, avec la montée de l’extrême droite en Europe, l’obtention des visa pour les artistes venant d’Afrique devient problématique, tout le monde étant caractérisé comme candidat au non-retour, après l’événement culturel.

 

Forum Européen de la Culture:Quid des Migrants Subsahariens par Cheik Fita

 

 

Bruxelles, le 7 novembre 2013

Cheik FITA

 

AMMAFRICA WORLD

(Titre)

942444_599838706701700_8479115_n.JPG

 

 

 
 


08/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1380 autres membres