AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

DIASPORA RDC:DES NOUVELLES DISPOSITIONS POUR LA DIASPORA ET LES VISAS!

Enfin, des nouvelles dispositions pour la Diaspora Rd. Congolaise sont prises!

Il est dans la loi de la nature de récolter aussi ce que l'on sème! Si vous semez la prise de conscience, vous récolterez un changement radical dans certaines situations! N'avons nous pas rêvé ce jour? N'avons nous pas plaider pour les "droits de la diaspora"?, quel est ce combat qui n'aboutit pas à son objectif?.

 

Si votre combat n'aboutit à rien, ce que vous êtes dans le Faux! Si l'article 10 doit tomber, ce qu'il y a nécessité d'une révision constitutionnelle ou alors d'une toute nouvelle.

 

Nous saluons l'initiative, et que désormais les Congolais se préparent pour remplir leur devoir citoyen!

 

@Ammafrica

Le vice-ministre chargé des Congolais de l’étranger à Bruxelles  

M. Antoine Boyamba, vice-ministre chargé des Congolais de l’étranger, de passage à Bruxelles, a rencontré, vendredi soir, une centaine de membres de la communauté congolaise de Belgique, dans la salle de fêtes de de l’ambassade de la RDC pour présenter son programme d’action en faveur de la diaspora congolaise à travers le monde.

 

D’emblée, il a exprimé sa volonté de travailler en collaboration étroite avec les membres de la diaspora en prenant en compte leurs doléances. Il a reconnu qu’un des problèmes que rencontrent les Congolais de l’étranger de retour au pays est celui de leur réinsertion. Dans ce cadre, a t-il déclaré, son département projette de créer des structures d’accueil solides pour accompagner ces compatriotes dans cette démarche socio-psychologique.

 

M. Boyamba a également annoncé que les Congolais de l’étranger participeront aux prochaines élections, conformément à la loi du 5 janvier 2015. Mais leur éligibilité est conditionnée par la détention d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité et obligatoirement d’une carte consulaire.

 

Or, rappelle-t-on, depuis plus de trente, aucune carte consulaire n’a été délivrée. Pourtant, lors des formalités d’obtention du nouveau passeport, une somme est payée par les requérants pour la carte consulaire.

Le vice-ministre a par ailleurs précisé que les Congolais de la diaspora pourront voter seulement à l’élection présidentielle mais pas aux législatives. Ils peuvent même être candidats à la présidentielle. C’est une opportunité que la loi leur accorde, a souligné le vice-ministre.

 

Cependant la difficulté majeure est l’identification des Congolais de l’étranger. Mais le ministre a rassuré l’assistance que le projet de loi sur l’enrôlement qui est en chantier se penche sur la question.

 

Suppression des visas pour les étrangers d’origine congolaise

 

Le vice-ministre a d’autre part reconnu que les exigences actuelles pour l’obtention d’un visa par les étrangers d’origine congolaise sont très lourdes et contraignantes. Son département compte les simplifier par la création d’une “carte consulaire unique” ou d’une “carte de voyage” biométrique.

Selon le vice-ministre, les étrangers d’origine congolaise, munis de la carte de voyage, n’auront plus besoin d’un visa pour rentrer au Congo. Ce document de voyage aura également pour but de rapprocher les étrangers d’origine congolaise de leurs racines.

L’irrévocabilité de la nationalité congolaise

 

Le vice-ministre a aussi rappelé que la résolution 3 des Concertations nationales soutient la proposition de l’irrévocabilité de la nationalité congolaise. Cela, a-t-il expliqué, suppose que tout étranger d’origine congolaise pourra toujours prétendre à sa nationalité congolaise. 

Mais cela, a-t-il dit, nécessite la révision de l’article 10 de la Constitution sur la nationalité congolaise.

 

 

M. Boyamba a enfin annoncé le projet de création des « maisons des Congolais de l’étranger », celui de création au Congo des « cités des Congolais de l’étranger », à l’instar de ce qui se fait dans plusieurs pays africains, dont le Sénégal, ainsi que le projet de création d’un « fonds de promotion et d’aide pour les Congolais de l’étranger ».

 

 

 

ACP/FNG/Wet

@congosynthese

Analyse de Mr. Sizo Zeka président du conseil des sages des Migrants

39083_124344230945578_8150811_n-2.jpg

Les congolais de la diaspora ont répondu nombreux à l'invitation du vice-ministre des congolais de l'étranger monsieur Antoine BOYAMBA le vendredi 06 novembre à l'ambassade à Bruxelles. Une réunion enrichissante sur des nombreux projets du gouvernement concernant la diaspora congolais dans le monde. Seulement voila, une réunion des membres de la diaspora et des autorités devra être filtrée premièrement par une réunion de travail avec un noyau dur des associations congolaises pour connaitre à l'avance ce qui sera discuté en plénière, c'est comme cela que le gouvernement sera pris au sérieux dans sa collaboration avec les membres de la diaspora congolaise du monde. Sans cette réunion de travail"FILTRE " tous les projets proposés par le gouvernement à travers son vice-ministre des congolais de l'étranger ne seront jamais pris au sérieux. Je me demande si ce pays arrivera un jour à la reconnaissance des efforts des associations congolaises de la diaspora qui depuis des nombreuses années attendent une meilleure collaboration pour contribuer à la reconstruction du pays, je me demande si il y a la volonté de construire ce pays avec les congolais de l'étranger, car déplacer un vice-ministre pour perdre son temps à tirer des balles perdues dans la diaspora cela devra coûter combien ? alors qu'il y a un mois le conseiller du vice-ministre est passé aussi à Bruxelles pour parler à la diaspora même procédure, rencontrer tout le monde sans savoir avec qui il a parlé, sans identifier son vrai partenaire dans la diaspora.

 

Conclusion nous ne devrons rien attendre d'une réunion qui ne dit pas son nom, je lance un appel à toutes les associations congolaises de la diaspora de bonne volonté de se joindre à notre " conseil des sages Diaspora-Migrant "dont la prochaine réunion est prévue le samedi 05 décembre à Bruxelles, pour discuter sur les stratégies de bonne collaboration entre la diaspora et la RDC, arrêtez de lancer les pierres dans le vide, la RDC a des nombreuses associations, des nombreuses institutions politiques et de la société civile, laissez de lancer des pierre dans le vide, les institutions sont à notre disposition, utilisons les pour porter nos revendications sur la table du gouvernement, du pouvoir. Le conseil des sages Diaspora-Migrants a été créé par les congolais et ouvert à tous, les congolais devront savoir que l'ambassade c'est une institution du congo pour les congolais , pour tous les congolais que personne ne vous trompe en vous manipulant que cela reste pour Joseph Kabila. Merci au vice-ministre d'avoir tenu un bon discours face à la diaspora congolaise, seulement sans que cela puisse être filtré par un noyau dur de la diaspora, sans une réunion de travail tous, vos efforts monsieur le vice-ministre ne seront pas considérés,je reconnais votre grande volonté de contribuer à l'effort de votre gouvernement, je demande au vice-ministre de recommencer son travail en identifiant les partenaires et en mettant en place un noyau dur qui devra filtrer en avance tous les projets du gouvernement concernant la diaspora. Zeka Sizo, administrateur de l'asbl" les amis du monde entier, chargé de lutte contre le racisme et les discriminations, chargé des relations politiques et associatives.

 

 

Norbert Sizo Zeka

AMMAFRICA WORLD

 

 

 



10/11/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1245 autres membres