AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

DECES ET BIOGRAPHIE DE NATIONALISTE LUMUMBISTE TAWITI LOFOLI JEAN

Camarades,
Compatriotes.

Les Camarades, les communautés congolaises de Berlin et d'Allemagne ont la profonde tristesse de porter à votre connaissance que:
Photo-archive:Tawiti Lofoli Jean avec son amie Katharina Solcher.

le camarade et compatriote TAWITI LOFOLI Jean: un Internationaliste, un Panafricaniste, un Lumumbiste nationaliste, un Nationaliste lumumbiste, un compagnon d'armes du Génèral Nicolas Olenga, du Général André Kissasse Ngandu, des Camarades: Gaston Soumialot, Laurent D. Kabila, Christophe Gbenye, de Justin Kasongo, de Kandeka pour ne citer que ces glorieux Camarades et compatriotes a passé l'arme à gauche et perdu son dernier combat, ce vendredi 08 mai 2013, dans un hôpital berlinois, suite à une courte maladie, qui l'a terrasée. Eh oui! Le Camarde Tawiti Lofoli n'entonnera plus l'éternl hymne séculaire de son peuple "Ayilongo Lokele <http://www.disa.ukzn.ac.za/samap/content/ayilongo-lokele>"

<http://www.kaisala.com/family/photos-60.html>

TAWITI Lofoli laisse un fils. Sa famille est intimement liée à la ville de Kisangani-Boyoma-Singa mwambe-Singa125-Singa8 et à l'histoire du MNC (Mouvement national congolais - Lumumba) dans cette ville. Son cousin Bernard Salumu fut le bras de droit (secrétaire particulier) de Lumumba et fit partie du voyage de Lumumba aux USA (http://www.kaisala.com/family/chapitre-07.html)

Ancien de l'Académie militaire de Shangai, où il fut envoyé par le gouvernement révolutionnaire de Gbenye, pour apprendre les techniques et la guerre de guerrila, Tawiti Lofoli dut interrompre sa formation, à cause de la défaite militaire subie par la République populaire du Congo et le gouvernement de Gbenye. Rappellé au pays, il ne put que prendre part à la retraite des forces armées Simba, après l'occupation de Stanleyville par les forces de l'Otan (paras belges), les mercenaires de tout bord insclus les mercenaires cubains (1964). Ainsi commença le long exil de notre grand-frère Tawiti Lofoli, exil qui le mena au Soudan, en Egypte et finalement à Berlin-Ouest. A Berlin, se retrouvèrent les camarades André Kissasse Ngandu (+), Albert Wemba Okitalungunga (+), Augustin Yakusu et Armand Hyparmos hyango entre autres. Avec la seconde Libération du Congo par les anciens de l'épopée de l'Armée nationale de libération autour du camarade Laurent D. Kabila, auxquelles s'étaient jointes la jeunesse congolaise, les forces progressistes africaines y compris - malheureusemnt - les perfides Ruandais, Tawiti Lofoli rentra au pays, où il occupa un poste de responsabilité en province, avant de rentrer à Berlin pour raisons de santé.

A Berlin, ses activités étaient multiples (politico-culturelles et associatives) et il continait tout le temps de se former et d'élargir sa culture générale. D'ailleurs il était membre du cercle philosophique, qui se réunit regulièrement à Afrikahaus de Berlin.

Ecrire sur la vie publique de Tawiti Lofoli remplirait facilement plusiezrs rayons d'une étagère dans une bibliothèque.

Nous vous mettrons très prochainement au courrant du programme.


Dr. Shungu M. Tundanonga-Dikunda
Public & Policy Affairs Consultant
PF 62 02 45

D-10792 Berlin (Germany)

 


14/02/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1445 autres membres