AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

CONFLIT RUSSO-TURQUE:LA MENACE DE LA TURQUIE D'OCCUPER LA RUSSIE DANS MOINS DE 7 JOURS?

La Turquie s'offre du muscle et avertit la Russie d'avoir son calme:

Qui est derrière la Turquie?..

A présent que la Turquie se revitalise par l'Union Européenne et l'appui de l'OTAN, la guerre peut donc commencer....Nul doute, on est déterminé à combattre la Russie pour avoir la Syrie!!!

Bonne chance à la Turquie!

Les autorités turques semblent perdre leur sang froid et ont prévenu de manière lapidaire la Russie qu'il y avait des "limites" et ont appelé Moscou au "calme". Cela survient en pleine tension entre les deux pays depuis la destruction d'un bombardier russe par l'aviation turque près de la frontière syrienne.

Ainsi le ministre des affaires étrangères turque, Mevlüt Cavusoglu, a déclaré sur la chaîne d'information turque NTV :
« Nous appelons la Russie, qui est un de nos partenaires commerciaux majeurs, au calme, mais nous disons aussi que notre patience a des limites » (AFP).

Il a précisé : "Depuis le crash du "Sukhoi-24" russe, la Russie a saisi toutes les occasions possibles et imaginables, pour porter atteinte à la Turquie. Certes notre gouvernement se comporte comme un gouvernement mâture et expérimenté, mais notre patience a des limites. Face aux démarches russes, nous n'avons, ni peur, ni remords. Nous agissons avec mesure, pour que nos relations reviennent à la normale,en cas de nécessité,je vous assure qu'on peut occuper la Russie en moins de 7 jours  grâce à  l'OTAN et nos alliés régionals ".

 

La guerre des mots entre les deux capitales n'a cessé de s'intensifier depuis la destruction en vol du Su-24 russe par les forces aériennes turques. Les Russes ont appelé à éliminer toute force qui menacerait l'armée russe en Syrie faisant allusion en filigrane au rôle trouble de l'armée turque en Syrie. La tension monte entre les deux pays et le déploiement de soldats turques près de Mossoul en Irak ne fait rien pour apaiser la situation pas plus que les accusations de Moscou envers Ankara de collaborer avec l'Etat islamique et de lui acheter son pétrole.

 

Récemment, des terroristes syriens à Idlib ont été transférés en Turquie pour y être soignés tandis que la Russie bombarde les bastions des terroristes à la frontière turque selon Fars News Agency. Enfin Moscou a convoqué une réunion spéciale du Conseil de sécurité de l'ONU suite à l'intervention turque en Irak.

 

 

 

 

 

 

@Awdnews

 

AMMAFRICA WORLD



13/12/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1245 autres membres