AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

Action et Projets Ammafrica world

PROJETS AMMAFRICA WORLD

En cours de construction.....


Aufruf zur Solidarität mit dem Volk von Burkina Faso:Appel à la Solidarité au peuple Burkinabé!

Aufruf zur Solidarität mit dem Volk von Burkina Faso 

Ammafrica, 22.09.15

Drapeau du Burkina Faso

 

Mit Entsetzen müssen wir mitansehen, wie die legitime Übergangsregierung Burkina Fasos in Geiselhaft genommen und schließlich von einer international bekannten Verbrecher- bande abgesetzt und abgelöst wird.

 

Die burkinische Präsidentengarde RSP, 1.300 bis an die Zähne bewaffnete Militärs, greift in die demokratischen Bestrebungen eines Landes ein, dessen Volk vor fast genau einem Jahr mit bloßen Händen einen Diktator aus dem Amt gejagt und seine Integrität und Men- schenwürde mühsam wiedergewonnen und behauptet hatte. Das kann nicht toleriert werden. Bisher hat die Internationale Gemeinschaft, haben UNO, AU, ECOWAS, Frankreich und die USA deutliche Worte der Verurteilung dieses Putsches gefunden. Es bleibt abzuwarten, was daraus folgt.

 

 

Nun, wenige Wochen vor dem Ende der Transitionsphase, an dessen Ende die ersten demokratischen Wahlen des Landes am 11. Oktober 2015 stattfinden sollten, will das RSP in einem konterrevolutionären Streich die alten Verhältnisse wieder über die pure Gewalt zurückholen. An ihrer Spitze steht der engste Vertraute des gestürzten Diktators Blaise Com- paoré, der bekannte Folterknecht, Mörder und Mitglied der französischen Ehrenlegion Gilbert Diendéré.

 

Er steht dem kurzerhand neu geschaffenen Nationalen Demokratierat (Conseil Na- tional de la Démocratie, CND) vor – ein Name, der nichts als Hohn und Spott ist.

 

 

An der Spitze des Widerstands steht der Präsident des Nationalen Transitionsrates (CNT) Chériff Sy, der sich in Abwesenheit des Staatspräsidenten Kafando, welcher sich seit gestern gemeinsam mit dem Premierminister Zida in der Gewalt des RSP befindet, an die Staatsspitze gesetzt hat, um verzweifelt die republikanischen Teile der Armee dazu zu bewe- gen, dem RSP Einhalt zu gebieten. Das Volk ist massiv auf der Straße, die Putschisten haben absolut keinen Rückhalt bei den Menschen. Systematisch werden alle strategisch wichtigen Punkte des Landes besetzt, es wird Angst und Terror verbreitet und die wichtigsten Stimmen des Widerstands werden mundtot gemacht oder festgenommen. Schon gibt es erste Verletzte und Tote. Vor allem die ProtagonistInnen der letztjährigen Revolte werden zur Stunde syste- matisch verfolgt.

 

Wir verurteilen diesen Eingriff in die demokratische Entwicklung des Landes, das seit 2014 weltweit für seine vorbildliche Demokratiebewegung Beachtung findet, aufs Schärfste und werten ihn als einen antidemokratischen Überfall von einer Bande von Mördern und Verbrechern auf die Führung eines souveränen Staates. Sie sind aufs Äußerste entschlossen, das Volk in ihrer grenzenlosen Verachtung mit Füßen zu treten.

 

 

Wir erklären uns solidarisch mit dem Volk von Burkina Faso und allen Völkern, die um ihre Freiheit, Würde und Demokratie ringen, und rufen die deutsche und internationale Öffentlichkeit zur Solidarität und Unterstützung für die noch junge demokratische Bewegung auf.

 

 

Wir appellieren an den gesunden Menschenverstand und an ein gemeinsames völ- kerrechtliches Verständnis und bitten Sie eindringlich, die Augen vor dieser unfassbaren Vergewaltigung der Rechte und Bestrebungen eines ganzen Volkes nicht zu verschließen. Unser Gewissen muss uns zwingen, hier und jetzt gemeinsam und klar Stellung zu beziehen und un- serer Position angesichts dieses himmelschreienden Unrechts Ausdruck zu verleihen.
Die Putschisten dürfen keinen Tag, keine Stunde, keine Minute geduldet oder gar hoffähig gemacht werden.
In uneingeschränkter Solidarität mit dem Volk der aufrechten Menschen,
AfricAvenir International e.V.
Ammafrica world e.V.
und Arbeitskreis Panafrikanismus München

 

 

 

Pressekontakte:

Hamado Dipama


Arbeitskreis Panafrikanismus München e.V.

Mail: sekretariat@panafrikanismusforum.net

 

Tel.: 0176-61433577 

AMMAFRICA WORLD


23/09/2015
0 Poster un commentaire

Action Verité et Lumière(vidéo):Laurent Desiré Kabila Parle de son Fils, lequel s'agit-il?

Usurpation d'identité? ou Une Vraie Identité si pas un Nom d'état?

"Quel Fils Parlait donc le feu M'zee Laurent Desiré Kabila face aux journalistes Belges"?

935678_161854983988423_1167710932_n.jpg

 

En voici donc pour vous; peuple rd congolais épris de paix et de justice, l'interview vidéo ainsi que l'analyse-refléxion autour du fameux "FILS" dont parlait Mme la journaliste Belge Marie-France CROS à M'zee Laurent Desiré Kabila, au sujet duquel, un incident s'est deroulé dans la province de l'équateur, précisement à MBANDAKA!

Et comme l'on dit en lingala "NZAMBE ALALAKA TE" (Dieu ne sommeille ni ne dort) une vidéo vient de nous repondre sur les doutes qui demeuraient dans nos esprits...

 

Quel fils parle-t-on?:Elucidons-en!

laurent-desire-kabila.jpg10613143_10202668405377196_6615588002249942199_n.jpg

Quel FILS s'agissait-il dans le temps? Et qui se trouvait avec M'zee LDK dans l'armée parmi ses "FILS"? né de lui?...

Refléchissez-en!

 

PS:Nous sommes toujours à la recherche de la verité sur la problématique liée autour de l'identité "douteuse" pour certains,et moins certaine pour d'autres de chef de l'état rd congolais, Joseph Kabila Kabange sous le thème principal:

 

"Qui est Hyppolite Kanambe Face à Joseph Kabila"?!

Extrait de l'interview de la chaine RTBF/Il parle de son fils...

 

Vidéo-Analyse et Refléxion autour du fameux FILS dont parlait Marie-France Cros face au feu M'zee Laurent Kabila:En cours de traitement...

Que peut-on dire à propos du mot "Usurpation" qu'exploitent certains  détracteurs de ce jeune président pour le cribbler comme le froment et ne voir en lui, qu'un "ennemi" plutôt qu'un "frère"?!

Ô la langue de Montesquieu! Viens nous en aide...

 

Définition:Usurpation signifie donc action d'usurper...

Usurper:S'emparer par violence ou par Ruse, s'approprier sans droit. Obtenir de façon injustifée...

 

En lisant quelques écrits d'un groupe des "détracteurs" de l'actuel président de la République Démocratique du Congo, nous constatons souvent dans leurs écrits, un mot qui nous dérange et nous pousse à se poser des questions au sein de notre équipe des refléxions-politiques en sigle "ReflexPo":"USURPATION"...Joseph Kabila, l'usurpateur...ou alors "alias Joseph Kabila" comme pour nous dire, "il se le dit de lui même"..(on croirait assister à la scène des juifs qui rejetèrent leur frère Jésus de Nazareth tout en lui refusant mordicus la filiation entre lui et son Père)

 

Allons-nous dire:Qui d'autre connait le FILS , si ce n'est le PERE qui l'a mandaté? Et qui d'autre connait mieux le PERE si ce n'est le FILS qui est sorti de lui?

Que des questions qui nous relatent une "similitude"  avec le cas de Joseph Kabila Kabange et que nous croyons fermement avancer et être sur la bonne voie dans nos analyses dont l'action n'est loin d'être finie, elle poursuit son chemin jusqu!à la pleine satisfaction de ce dossier compliqué au départ mais qui, maintenant, nous apaise par des témoignages divers,les autres sont priés de nous contacter pour nous donner de leurs témoignages, car cette affaire a bien divisée le peuple rd congolais surtout de l'étranger!!!

 

Nos coordonnées:


Email principal:info@ammafricaworld.net
Pseudo Skype RadioTv:"ammafricaworld"
Phone RadioTv en Direct:+49/2421 76 04991

Email central:"info@ammafricaworld.net"

 

Amour-Conscience-Réparation
AMMAFRICA WORLD

1375823_672561076096129_928542775_s.jpg


03/09/2014
0 Poster un commentaire

Action Verité et Lumière:!Dieudonné Kasongo frère de LDK confirme la filiation du Père au Fils ainsi que les autres Témoins!

Action "Verité et Lumière"

Dans Appel à Témoin!

Celuiqui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui.  » Dixit Martin Luther King

Si l'affaire n'avait pas divisé le Peuple et que ce dernier était en mesure d'analyser chaque accusation, on ne serait pas arrivé là! Malheuresement, nous avons constaté le déchirement de peuple rd congolais de l'étranger dont aucun de leurs leaders politiques n'arrive à rassembler, certains profitant de cette division ou l'instrumentalisant au profit de leurs intérêts personnels, pour d'autres, les manipulant, la diaspora rd congolaise a perdu ses répères et bonjour les querelles intestines!!!

Le but principal que vise l'action de notre organisation africaine est surtout en priorité, d'apporter la lumière sur une affaire qui divise le peuple, et qui, comme conséquence; l'empêche  de mieux defendre les intérêts primordiaux de sa Patrie!

Plusieurs en sont des victimes à cause de la problématique liée autour de l'identité d'un chef de l'état d'un pays en perpétuel conflits armés et victime d'agressions diverses....

Ammafrica world ne confirme rien mais expose tous les témoignages pour faciliter au peuple rd congolais qu'on "méprise" par ses élites, l'habituant aux "mensonges" pour le manipuler à leur gré...

Ayant compris la force du peuple lorsqu'il est conscient de soutenir sa nation en cas de crise et de tendre sa main à l'édifice qui se contruit deja, Ammafrica world, par sa visionnaire, se lance dans cette aventure, dans le souci de vouloir et rechercher un retour de la Paix au sein de la communauté rd congolaise de la diaspora, et aussi pour permettre de refléchir encore sur leur positionnement affiché contre leur propre président de la république, tout en attirant l'attention de ne pas oublier que la nation souffre, car victime d'un complot international et convoitise des plusieurs nations!

 

Retenez ceci: Notre démarche ne vise aucune suite lucrative ni pour un gain sordide; Par contre, elle vise plutôt apporter la Lumière et Rechercher un terrain d'entente entre les parties adverses et Sa Nation!

Nous sommes une équipe des gens "Libres", dont nos services sont surtout "Bénévoles"!

 

"Heureux ceux qui procurent la Paix, car ils seront appelés Fils de Dieu"!!!

 

Amour-Conscience-Réparation

Ammafrica world Team

Dieudonné Kassongo, le frère Cadet de Mzee, parle de Joseph Kabila Kabange

Dieudonné Kassongo, né en 1950, est le frère cadet de Laurent Désiré Kabila. 
Après la mort de ce dernier, il est devenu le chef de la grande famille Kabila.
Leur père était Taratibu Kabila Désiré, né en 1900. En 1930 il est arrivé à Ankoro. 
Dieudonné Kassongo témoigne : « En 1950, Ankoro est devenu un territoire. Nous vivions là chez nous. En 1959, nous y avons construit une maison.
En 1964, j’avais 13 ans et je me trouvais à Kalemie.
En 1969, j’ai fini mes études secondaires au collège Saint Boniface à Kalemie.
Laurent s’était marié à Kashala Albertine. Ils ont eu un enfant, Jeanne Mafika.
Mais Kashala est morte dans un accident.

En 1970, Laurent et Sifa Mahanya se sont mariés selon la coutume au maquis de Hewa Bora.


A cette époque, je faisais la navette entre Hewa Bora et la Tanzanie, sur ordre du Parti. 
J’ai vu naître Jaynet et Joseph à Hewa Bora. A cette occasion, il y a eu la plus grande fête que le maquis a connue

Avoir comme premiers enfants des jumeaux était une grande chance pour cette femme. Des salves ont été tirées à l’occasion de cette naissance.


Pour des raisons de sécurité, Mzee avait trois maisons en bois, couvertes de paille. 
D’autres enfants de Laurent Kabila et de Sifa Mahanya son nés au maquis :

  • Joséphine -
  • Cécile -
  • Mapenzi Josée
  • Tumaleo Aimée,
  • Zoé Kabila....


Maman Syfa Mahanya a épousé Mzee Laurent Désiré Kabila en 1970 à Hewa Bora

 

Chez les Balubakat, c’est-à-dire les Baluba du Katanga, règne le patriarcat : les enfants appartiennent à la famille du père. 


Si une fille est enceinte, elle devra dire qui est le père. On va chercher qui est le père, même s’il est mort. Il faut savoir qui est son père. Ce sont nos traditions.
Jadis, si vous ne connaissez pas votre père, vous deveniez esclave.

On vous appelle « batumbula », on vous prend comme esclave.


Donc, chez les Balubakat, il est difficile de vous marier, si vous ne connaissez pas votre père. Vous êtes sans valeur, comme l’enfant d’une femme libre. Un enfant-esclave ne pouvait pas hériter le pouvoir d’un chef. 


Si tu ne connais pas le père de la fille, tu ne peux pas la marier.

Quand Joseph s’est marié, l’ambassadeur Théodore Mugalu est allé à Tshela pour rencontrer la famille.
Chez les Balubakat, un enfant adopté n’a ni droit au chapitre, ni droit à l’héritage. Il reste un étranger…

 

Comment moi, le petit frère direct de Laurent Kabila, pourrais-je ignorer qui est le père de Joseph Kabila Kabange ? Chez nous c’est impossible qu’un père ne reconnaisse pas son fils !

Et qui d’autre que Laurent Kabila, n'a jamais revendiqué être le père de Joseph ? Personne ! »

 

C'était donc la Part de verité du frère Cadet de M'zee Laurent Kabila au nom de

Dieudonné KASONGO!

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

APPEL A TEMOIN:

Quelques Témoignages Séléctionnés:

Didier KAZADI NYEMBWE, JAMES KABAREBE;

Le Général James Kabarebe (Chef d’Etat Major Général des Forces Patriotiques Rwandaises) parle des origines de Joseph Kabila.

 

« Avant la création de l’A.F.D.L (Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération), notamment au mois d’août 1996 à Kigali, je fus appelé d’urgence au Quartier Général de l’Armée Patriotique Rwandaise sur ordre du Président Paul Kagame, alors Vice-président de la République et Ministre de la Défense Nationale.


A mon arrivée au Q.G., on me présenta un papa costaud, accompagné d’un jeune homme. C’est fut Laurent Désiré Kabila alors Président du Parti de la Révolution Populaire (P.R.P.). Je lui présentais mes respects et à son tour, il me sera la main en me présentant le jeune homme qui était à ses cotés en disant : « C’est mon fils, il s’appelle Joseph Kabila. » Je répondais : « Enchanté ». C’était devant témoins. Il y avait le Président Paul Kagame, et Déogratias Bugera… puis le Président Paul Kagame m’a présenté officiellement auprès de Laurent Désiré Kagame et son fils Joseph Kabila. C’était donc la première fois que j’ai vu Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila. Bref, il n’y a pas de doute, Joseph Kabila n’est pas Rwandais, comme je l’entends par-ci, par-là. Joseph Kabila est le fils de Laurent Désiré Kabila. Si Joseph Kabila était Rwandais, il serait rentré avec nous le 2 août 1998, lorsque son père Laurent Désiré Kabila a rompu avec nous. Alors, de grâce, ne nous mettez pas dans la bouche ce que nous n’avons jamais dit, ni déclaré ni reconnu. »

 

LA RESSEMBLANCE DES DEUX FRERES SORTIS D'UNE MÊME MERE:

"Zoé Kabila et Joseph Kabila"

 

 

Didier Kazadi Nyembwe Donne sa Version des faits:

 

Sifa était une jeune fille quand elle est arrivée au maquis. Les jumeaux Jaynet et Joseph étaient ses premiers enfants.


A Dar Es Salaam, les deux enfants étaient très réservés. Les parents les avaient mis au courant des dangers qu’ils couraient : Mobutu pouvait organiser leur kidnapping en Tanzanie pour faire du chantage sur Mzee et l’obliger à capituler…. 


Les deux enfants allaient de l’école directement à la maison. Parfois je les cherchais à l’école pour les amener chez moi. C’est aussi pour des raisons de sécurité que les deux enfants ont été écartés à un certain moment de la capitale et envoyés à l’intérieur. Ils étaient en internat vers la frontière avec la Zambie. 


Jaynet et Joseph ont fréquenté pendant un temps l’école française parce que Mzee tenait à leur retour au Congo. D’autres enfants de Mzee et Sifa, comme Cécile et Fifi, ne connaissaient pas le français.

Un collaborateur du Président Nyerere Témoigne:

 

 

Nous avons rencontré un responsable des services de sécurité de la Tanzanie du temps de Nyerere. Il assume toujours des responsabilités. 
Il a été en charge de la famille Kabila pendant 13 ans. Il nous a donné son témoignage sur le séjour de Laurent et Joseph Kabila dans son pays.

 

« Une certaine opposition au Congo affirme que Joseph Kabila n’est pas Congolais. Ce genre d’allégations est bien connu en Afrique.


Julius Nyerere a été le Président de notre pays pendant de longues années. Puis, en 1985, il y a eu ce qu’on appelait ‘les premières élections multipartites’. Est-ce que vous savez que, tout à coup, des personnages ont clamé que Nyerere n’était pas un tanzanien authentique, mais un Burundais ? 
De même en Ouganda, il y a eu des allégations que Yoweri Museveni était un Rwandais… Le Président Kaunda de la Zambie a également eu des adversaires qui le combattaient en affirmant qu’il n’était pas d’origine zambienne… De Mobutu, certains de ses opposants ont dit qu’il n’était pas Zaïrois, mais Centrafricain…


C’est moi qui ai géré Laurent Kabila et sa famille pendant 13 années. J’ai toujours connu Joseph et Jaynet comme le fils et la fille de Mzee Kabila. Et puis, lors du mariage du Président Joseph Kabila, avez-vous regardé son frère Zoé ? Il est né de longues années après Joseph. Mais il a exactement la même figure que son frère aîné. Il marche exactement de la même façon que le Président Joseph Kabila. Qui peut nier qu’ils ont le même père et la même mère ?

 


Surn la photo à droite : Joseph Kabila Kabange à Dar Es Salaam en 1987.

 

A lépoque, j’ai été envoyé par le Président Nyerere au Congo pour visiter le maquis de Hewa Bora. 
Laurent Kabila avait dit à Nyerere qu’il dirigeait une zone libérée au Congo. 
Mais beaucoup de Congolais ont prétendu diriger des territoires libérés. Ils menaient une vie agréable dans les hôtels de Dar Es Salaam… C’est tout ce qu’ils cherchaient. 
Ainsi, nous étions une délégation de trois à nous rendre au maquis de Hewa Bora.
Avec un bateau rapide, cela nous prenait 45 minutes pour arriver de Kigoma sur la rive congolaise du Lac. Tard le soir nous avons pris un petit sentier et nous sommes arrives la même nuit sur le plateau.
Nous avons séjourné pendant toute une semaine à Hewa Bora. Nous avons visité la base principale. Nous y avons trouvé des hommes et des femmes très motivées. Nous avons rencontré des commissaires politiques, des femmes, des combattants, des hauts responsables. Nous avons assisté à un cours de formation donné à une trentaine de combattants.
Nous sommes arrives à la conclusion que les affirmations de Laurent Kabila étaient exactes, qu’il contrôlait effectivement une partie du territoire congolais. Nous en avons fait rapport à Monsieur le Président Nyerere. Il a accepté notre rapport. 
C’est pour cette raison que Laurent Kabila ne vivait pas en Tanzanie comme réfugié. Il avait un statut spécial en tant que combattant de la libération. En conséquence, notre système de sécurité prenait soin de lui et lui donnait protection.
Le Président Nyerere a donné deux passeports à Kabila, l’un au nom de Christopher Mlindwa Denge et un autre au nom de Francis Mutwale. Kabila les utilisait pour voyager en Angola, en Ouganda et en Europe.
Mzee Kabila menait une vie pas différente des autres. Il était à l’aise, il ne se montrait jamais arrogant. Joseph Kabila vivait en Tanzanie comme un citoyen ordinaire. Il avait le même style de vie que les jeunes Tanzaniens. Comme tout le monde, il a fait son Service national. Il n’était pas traité comme réfugié, donc il avait le droit de faire le service militaire. En Tanzanie, Joseph parlait le Swahili et l’anglais comme tous les étudiants tanzaniens

 

Source:Deboutcongolais.info

 

EXTRAIT VIDEO: RETOUR A HEWA BORA:

Quelques Témoins s'expriment..

 

"Le Témoin Véridique délivre les âmes...Mais le Trompeur les égare"!

 

Quelques citations pour la circonstance de pasteur américain Martin Luther King:

 

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frèressinonnous allons mourir tous ensemble ccomme des idiots.  »

« La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour.  »

 

 

Amour-Conscience-Réparation

AMMAFRICA WORLD

1375823_672561076096129_928542775_s.jpg


01/09/2014
1 Poster un commentaire

Action Verité et Lumière:Qui est Hyppolite Kanambe? Bénoit Lukunku Témoigne!

Action Verité et Lumière poursuit son Bonhomme de chemin:"Qui est Hyppolite Kanambe Face à Joseph Kabila Kabange"?:

Bénoit Lukunku Lu'Asomwe alias le vieux Loucouyard Témoigne sa version des faits....

Photo Souvenir en Suède:

 

C'est La question que l'on se pose actuellement au sein de la communauté  rd congolaise de l'étranger!

 

Notre équipe Ammafrica world s'était deplacé au Danemark pour écouter,(selon nos sources, il est témoin oculaire), le témoignage de Bénoit Lukunku Lu'Asomwe (le vieux Loucouyard) dont les propos nous laissent perplexes!

Dans son parcours, ce qu'on peut retenir de lui, il est l'un des "Bibliothèques" de l'histoire de l'indépendance de la Rép.Dém du Congo et était l'ex-secrétaire particulier de Patrice Emery Lumumba, l'héros national de la Nation rd congolaise!

Son témoignage semble nous donner la chair de poule...Qui dit vrai?:

Ecoutez, refléchissez et Agissez!

 

Vidéo de l'extrait de l'interview avec Bénoit Lukunku au Micro de Mama Feza de Ammafrica WorldTV:


 

MR; Lukunku Bénoit passera sur notre espace dans les jours qui viennent, nous vous communiquerons la date ultérieurement...

Suivez nous tous les jours, 24h/24h sur ce lien:


WWW.AMMAFRICAWORLD.NET

 

Pseudo SKYPE:"ammafricaworld"
PHONE RADIO DIRECT:+49/ 2421 7604 991

 

La Redaction

AMMAFRICA WORLD

1375823_672561076096129_928542775_s.jpg


29/08/2014
11 Poster un commentaire

SOS:La Descendance de Laurent Désiré Kabila un sujet brûlant dans la Diaspora rdc:Débattons et Parlons-en!

Généalogie Kabila :

Affaire Identité du Chef de l'état Joseph Kabila dont certains l'appellent Hyppolite KANAMBE Vue Par Ammafrica World:

Nous avons trop entendu, écouté et observé le dossier faisant troubles et confusion au sein de la communauté RD Congolaise de la Diaspora  sur l'affaire de "l'identité du chef de l'état rd congolais" en personne de "Joseph Kabila Kabange"!

big_photo_486734_10398827_2012100451405085.jpg

Depuis son accession au pouvoir en 2001, disons après l'assassinat de son Père Biologique selon une certaine source et dont les archives vidéos datant des années "1998-2001" démontrant par la bouche de LD Kabila que "Joseph" était son "fils", dans le temps, tous connaissaient bel et bien qu'il était le fils de son Père (notre équipe avait visionné ses archives),dans le temps, personne n'en doutait...

 

A sa mort, disons par "assassinat", et pendant les préparatifs des éléctions "2006" où Jean Pierre Mbemba devrait confronté "Joseph Kabila", une Plateforme de la Résistance a été crééé pour défendre les menaces qui étaient autour de la "BALKANISATION" de la RDC et le dossier sur le "Viol massif des femmes rd congolaises de l'Est de la Rép.Dém.Du Congo, suivi des massacres à grande échelle sévissant à partir de l'Est de la RDC dont personne de nos jours ne l'ignore...

 

La diaspora rd congolaise était en alerte!

 

Monsieur Honoré Ngbanda,le président de la plateforme "APARECO" exposa le dossier de la crise à partir de son livre intitulé "CRIME ORGANISE EN AFRIQUE CENTRALE" dont les archives sont aussi dans notre réseau des refléxions, et par son appel lancé à la diaspora rd congolaise, un grand groupe des gens avait accepté et lui prêtera l'oreille afin d'entendre dans un temps où, ceux du pays, le "gouvernement rd congolais" se la taisait tout simplement, laissant toute l'affaire de la crise soit défendue dans la diaspora par la personne de Monsieur Honoré Ngbanda Yambo Ko Atumba!

 

A notre étonnement, nous avons constaté le SILENCE-RADIO de la part de ceux se trouvant au pays!

 

Que faire? , c'est ainsi que une grande partie de la diaspora rd congolaise, organisée dans chaque pays d'accueil pour répondre à cet appel que nous pouvons dire "patriotique" lancé par Monsieur Honoré Ngbanda Zambo Ko Atumba! La personne morale de cette idéologie n'était guère acceptée à cause de son passé politique et du rôle joué auprès du feu président Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Waza Banga, que certains le dénomèrent "TERMINATOR"!

 

La diaspora se retire pour la plus part parmi eux, pour se réorganiser dans des diverses associations, mouvements politiques de la résistance pour se dissocier de "l'Apareco" dont le président n'était en odeur de sainteté de par son "passé politique"!

 

Tous, au sein de la diaspora rd congolaise avons entendu des "accusations publiques" portées en direction de l'actuel président Joseph Kabila ,lui traitant d'un "USURPATEUR" et lui niant la filiation parentale entre lui et le feu M'zee Laurent Désiré Kabila , de son vrai ou faux, cela dépend, le nom lui attribuant est donc "HYPPOLITE KANAMBE MTWARE" Fils d'un certain dénommé ADRIEN KANAMBE, un "Rwandais" et d'une Mère Rwandaise Tutsi! 

 

Alors que l'agression actée dans les rapports officiels attestant que le "Rwanda" aurait agressé la Rep.Dém.du Congo, estimant par là être une sorte "d'occupation" de la Nation RDCongolaise!

Imaginez vous la panique au sein de la diaspora rd congolaise....

 

C'est donc, l'occupation dont parle L'APARECO ouvertement d'ailleurs, qui a produit un mouvement des "COMBATTANTS" pour faire pression dans l'action inspirée des "Tunisiens par ce fameux slogan :"KABILA DEGAGE"!

 

Kabila dégage , n'est autre que au vrai sens du mot, l'accusation portée contre lui d'être un "Rwandais" qui occupe avec le Rwanda, la Nation RD Congolaise!

 

Résulats: Division dans la diaspora à cause des opinions différentes des compatriotes rd congolais... Ceux qui acceptent l'actuel gouvernement et soutiennent Joseph Kabila, sont taxés des "COLLABOS" (inspiration venue suite au dossier de la résistance française sous De Gaule face à la domination Allemande aux années 1940); les poursuites des collabos, les lynchages, les menaces; intimidations;accusations-fausses,les actions de"lumbe-lumbe,mwete-mwete"(expression désignant le  passage au tabac comme mesures des représailles contre les Collabos)...

 

C'est donc dans cet imbroglio définissant les divisions,querelles et guerres intestines entre frères engendrant un combat "fratricide" que l'organisation associative Ammafrica World lance dans son espace audiovisuel "Ammafricaworld RadioTv"à partir de ce Mercredi 20 Août 2014 à 20H00, une action de "VERITE ET LUMIERE" sur la problématique entourant l'identité de chef de l'état rd congolais, le président Joseph Kabila Kabange, devenant par la suite, le sujet à division et haine fratricide au sein de la communauté rd congolaise de la diaspora; que nous  lançons un cri d'alarme au Gouvernement rd Congolais ainsi qu'à l'opinion tant nationale que internationale afin d'aboutir à un consensus ou attente mutuelle autour de ce dossier si farouche que la Diaspora rd congolaise commence à s'en intérroger...

 

En attendant, nous vous transmettons l'article publié sur "JEUNE AFRIQUE" du 16 Août 2014 parlant encore du même dossier!

 

Suivez nous dès ce soir à partir de 20H00 (www.ammafricaworld.net) avec la participation des plusieurs tendances pour témoigner et exposer sur ce que dit la "loi constitutionnelle" rd congolaise ainsi que les lois '"internationales" sur une telle affaire farouche de l'identité demeurant encore "floue" pour certains et dont les autres confirment la filiation du "père au fils"! Rendez vous ce soir 20H00  sur la Radio du Donner et du Recevoir:

 

Coordonnées:

Site:www.ammafricaworld.net

SKYPE RADIO (pour toute participation ou question): "ammafricaworld"

PHONE RADIOTV EN DIRECT:+49/ 2421 7604991

La Redaction

AMMAFRICA WORLD

.............................

le droit de réponse du chef de la Maison civile du président de la RDC

La descendance de Laurent-Désiré Kabila, un sujet brûlant en RDC.
La descendance de Laurent-Désiré Kabila, un sujet brûlant en RDC. © J.A.

 

Théodore MUGALU est le chef de la Maison Civile du Président Kabila.

 

Nous avons lu, sur votre site Jeuneafrique.com, l’article "RDC – Généalogie : dans la famille Kabila, je demande… les enfants du Mzee", paru le 1/8/2014 et signé de votre collaborateur Trésor KIBANGULA, qui reconnaît lui-même son incapacité à discerner le vrai du faux dans son propre texte.

Aussi nous sentons-nous le devoir de faire le point sur les nombreuses erreurs diffamatoires relevées dans cet article.

Primo : La confusion entretenue entre ce diagramme familial et l’expression "arbre généalogique" utilisée relève d’une contrefaçon puérile. Il n’y apparaît qu’une falsification d’arbre généalogique, selon les principes élémentaires du cours de sociologie dispensé au seuil des études secondaires en République Démocratique du Congo.

Secundo : L’auteur de l’article nous parle des avis "lâchés" par un "employé de la Maison Civile, en charge des biens privés du Chef de l’État congolais (…)"

  • Cette fonction n’existe pas à la Maison Civile du chef de l’État créée par décret présidentiel n°005/2003 du 31 janvier 2003.
  • Ce poste n’existe pas non plus dans l’organigramme actuel de la Maison Civile du Chef de l’État.
  • Quel est donc cet employé occupant un poste inexistant dans l’organigramme de la Maison Civile du Chef de l’État congolais ?

Tertio : Concernant la recherche en paternité, les témoignages sont stériles lorsqu’ils ne reflètent pas la loi, et céleste et terrestre, en vigueur :

  • La Bible dit en Esaïe 8 : 20 "À la loi et au témoignage ! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple."
  • La loi 87-010 du 01.08.1987  tel  que modifiée et complétée à ce jour, portant sur le nouveau code de la famille congolais, en son article 630, révèle que la recherche en paternité est exercée uniquement devant le tribunal compétent, qui décide si l’enfant a pour père celui que cet enfant réclame. C’est-à-dire que la paternité est établie sur base d’un JUGEMENT RENDU PAR UN TRIBUNAL COMPÉTENT et non pas par les individus, les médias, les partis politiques et où sait-on encore !
  • Et à ce que nous sachions le Président Joseph Kabila, n’est ni ascendant ni chef de la lignée familiale de Mzee Laurent Désiré Kabila, pour recevoir les plaintes d’un quidam.
  • L’article 614 du même code de la famille renchérit en ces termes : "Tout enfant né hors mariage doit faire l’objet d’une affiliation dans les 12 mois qui suivent sa naissance (…)" Et non après plusieurs décennies.
  • En son article 222 relatif à la tutelle : "Tout mineur non émancipé n’ayant ni père ou mère pouvant exercer sur lui l’autorité parentale est pourvu d’un tuteur qui le représente." Et pourtant, aucun tuteur ne s’est jamais manifesté ni auprès du tribunal coutumier d’Ankoro, ni auprès de Mzee Laurent Désiré Kabila durant ses 35 ans de maquis, ni pendant les 3 ans et 8 mois de ses fonctions présidentielles à Kinshasa, ni auprès d’aucune autre instance compétente.
  • Nul ne peut se prévaloir spontanément de la qualité de tuteur ou liquidateur, en dehors d’un jugement régulièrement rendu par un Tribunal compétent.

Quarto : De quel héritage légué par Mzee Laurent Désiré Kabila veut-on parler ? Héritage matériel ou monarchique ? Pour quel héritier, de quel testateur et pour quel testament ?

  • Dès son adolescence (19 ans), Mzee Laurent Désiré Kabila a consacré sa vie à faire triompher la vision patriotique et démocratique des pères de l’indépendance, au travers de 35 ans de sacrifice et de persévérance dans le maquis, avant d’arracher la victoire sur la dictature le 17 mai 1997.
  • Pendant ses 3 ans et 8 mois de pouvoir d’État, Mzee Laurent Désiré Kabila, offrant tout à son peuple, s’est sublimé jusqu’au sacrifice suprême.
  • La République Démocratique du Congo n’est pas une monarchie ; c’est une république et une démocratie.

Quinto : Le fondement de cet article est un soi-disant "Arbre généalogique", en réalité un montage artificiel et fantaisiste. Et partant d’un faux arbre généalogique, le raisonnement ne peut être que faux.

Au demeurant, l’attitude de contrefacteur médiatique est aussi condamnée par notre Père Céleste que nous citons en :

  • Actes 23 : 5, qui dit : "(…) Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple".
  • Exode 22 : 28, qui dit : "Tu ne maudiras point Dieu, et tu ne maudiras point le prince de ton peuple"
  • Proverbes 17 :15,qui dit : "Celui qui absout le coupable et celui qui  condamne le juste sont tous deux en abomination à  l’Éternel"

________

Le Chef de la Maison Civile du Chef de l’État

MUGALU Théodore

 


20/08/2014
1 Poster un commentaire

La Politique d'intervention de CDCI Congo dans la Supervision de l'Asbl ASINO

République Démocratique du Congo:Province du SUD-KIVU!

Carrefour De Dévéloppement Communautaire et Intégral du Congo en sigle "CDCI" et La Politique d'intervention de CDCI-CONGO dans la Supervision de l'Asbl "ASINO" Août 2013

Femme violées et Ophelins regroupés au centre ASINO

Permettez- nous tout d’abord, de nous acquitter de l’agréable devoir de féliciter notre cher partenaire international Ammafrica world de ce partenariat pour la pertinence idée qu’il a pu avoir nous emboiter les pas en vue de solidifier notre lien sur le plan humanitaire, ferment du développement communautaire de notre cher pays la R.D.Congo, et de lui remercier sincèrement pour y avoir associé son sens d’humanisme destiné à se spécialiser dans la résolution des problèmes de la population vouant, soit en amont, soit en aval à leur triste sort. Notre politique sera essentiellement axée sur l’importance de la complémentarité des actions de notre cher partenaire international Ammafrica World avec les interventions de CDCI-Congo en faveur des associations locales, entre autre ASINO, que CDCI-Congo supervise depuis Avril de cette année, eu égard à la mission et aux objectifs sociaux assignés à Ammafrica World et CDCI-Congo.

 

1. Ammafrica World est une organisation instituée en Allemagne dans la ville de Düren.

Son domaine d’intervention est fondé à partir de sa devise magique et universelle qui est :

« Amour- conscience – réparation ».

Partant de ces trois mots, vous remarquerez avec nous que ces derniers donnent en un clin d’œil son champ d’intervention dans le monde humanitaire.

2. CDCI-Congo Le Carrefour de Développement Communautaire et Intégral du Congo, né en RD. Congo dans la ville de Bukavu, est une organisation non gouvernementale mais à caractère humanitaire.

Son objectif est de concevoir et de mettre en œuvre, sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo, toutes études, actions ou interventions pouvant contribuer :

  • Ø au développement et
  • à la protection des associations sans but lucratif (A.S.B.L) sous sa supervision,
  • Ø à l’amélioration de l’efficience de ces Asbl dans tous leurs domaines d’activités,
  • Ø à l’organisation collective des différentes branches d’activités concernées.

A cet effet, le CDCI-Congo est habilité à créer, aménager et gérer des plans d’intervention et de suivi destinés aux Asbl supervisés, comme c’est le cas pour ASINO que CDCI-Congo supervise. Pour réaliser son objectif, CDCI-Congo met à la disposition des Asbl, quatre principaux services dans le cadre de la supervision :

a. L’assistance à la gestion :

Femme violées et Ophelins regroupés au centre ASINO

il s’agit de différents services que le Carrefour de Développement Communautaire et Intégral dispense aux Asbl supervisées : ASINO pour l’aider à mieux s’organiser et à réaliser son objectif par la suite.

 

  • b. L’assistance technique constituée essentiellement des conseils dans le choix d’équipement de l’association, l’assistance dans l’installation de ces derniers,…
  • c. La formation et le perfectionnement des chefs de l’association en matière de gestion, d. L’aide au financement : celle-ci consiste en la préparation des dossiers de financement ainsi que la recherche des sources de financement pour l’association supervisée, ASINO. Le partenariat d’Ammafrica World avec CDCI-Congo, garantit ce dernier pour le soutien de ses actions sur terrain dans la mesure d’atteindre les objectifs assignés dans ses arrière-plans.
  • CDCI, à son tour par l’entremise d’une convention de supervision avec ASINO signée en avril de cette année, ne peut en aucun cas laisser cette association ASINO œuvré de soi car présentant beaucoup d’insuffisances dans le cadre de la gestion et de l’organisation. Après nos enquêtes menées à ASINO, nous avons trouvé que celle-ci présente des insuffisances de gérer un projet et d’atteindre ses objectifs faute de la pertinence des services que l’association manque, que nous venons de citer ci-haut. D’où la présence de cette convention de supervision. CDCI, aux termes de ses statuts, a pour mission généralement de concourir au développement communautaire et intégral de la République Démocratique du Congo en favorisant la création, l’extension ou la modernisation des Asbl établies en R.D.Congo dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage, dans le cadre socio-économique et culturo-spirituel en amont et en aval dans l’établissement de l’équilibre social au sens large.

 

Le CDCI est donc, à part entière, une organisation se plaçant au carrefour de développement communautaire et intégral. Néanmoins les éléments de différence entre lui et les Asbl de développement tiennent à son statut juridique ou sa personnalité juridique, à sa grandeur d’activités, à son mode de fonctionnement et à son milieu d’intervention global. En effet, les Asbl, cas d’ASINO, compte tenu du statut de leur posture n’intervient que dans un seul secteur comme son nom l’indique, l’Association pour l’Intervention des Orphelins.

3. Structure organisationnelle Le premier souci des responsables de CDCI est de doter le carrefour d’une organisation administrative efficace, charpentée par des cadres compétents d’une part, et de mettre sur pieds des mécanismes d’une gestion saine, performante et transparente d’autre part. Il faut, en outre, conférer aux agents une connaissance suffisante du monde humanitaire afin d’en faire des cadres spécialisés dans ce domaine dont la vocation première est d’opérer dans l’arrière-plan (perspective).

Il est permis d’affirme que toute ces taches prioritaires pourront être accomplies avec succès. A l’heure actuelle, le CDCI possède un noyau suffisant des cadres rôdés capables de faire face aux diverses taches de supervision de traiter dans les limites de temps de plus en plus courtes les activités liées au contrat de supervision ou à la convention de supervision pour amener l’association à atteindre les objectifs fixés dans le projet.

 

Le CDCI ayant, au titre d’organisation humanitaire, la qualité à la fois d’organisation de supervision et de suivi et évaluation des activités des associations supervisées.

Le taux de la supervision à court et moyen terme dépendra des plusieurs facteurs dont les principaux peuvent être :

  • Ø Les dispositions réglementaires d’organisation de supervision relatives à la convention de supervision ;
  • Ø Les ressources propres de CDCI, organisation superviseuse, qui sont très modestes à l’heure actuelle ;
  • Ø Les fonds de financement des associations supervisées, disons ASINO, que CDCI obtiendrait des différents organismes se trouvant à l’étranger avec lesquels CDCI pourra conclure des accords de coopération financière.
  • La prise en compte de ces facteurs permet d’estimer l’évolution prévisible des interventions de CDCI en faveur d’ASINO au cours des années à avenir. Elle permet surtout de donner une idée de l’importance des ressources financières à mobiliser tant dans la R.D.Congo qu’à l’extérieur et à mettre a la disposition de l’organisation superviseuse qui a pour mission d’organiser progressivement toutes les activités de l’association supervisée une politique pour assurer le développement communautaire intégral de la R.D.Congo.

 

  • 4. Contraintes Le développement communautaire intégré requiert des ressources humaines, techniques, organisationnelles et financières considérables, compte tenu de la diversité et de la multiplicité des actions à mener, souvent simultanément, pour atteindre l’objectif global de développement. 

  • Dans ce contexte, le Carrefour de Développement Communautaire et Intégral apparait comme l’un des maillons de la longue chaine que constitue l’ensemble des actions de programme de développement communautaire. S’agissant des actions de CDCI à mener en faveur d’ASINO, il est évident qu’elles sont essentiellement tributaires de la qualité des ressources humaines : 

  • la qualité des hommes surtout le plan et de l’organisation dans laquelle ceux-ci opèrent, ainsi que de l’importance des ressources financières à mobiliser face à l’ampleur des besoins à satisfaire. Afin d’effectuer correctement la supervision, CDCI qui, de sa part, fait recours à une autre institution pour bien mener ses activités dans les délais raisonnables conformément aux besoins exprimés par l’association supervisée, ASINO, il faudra qu’Ammafrica World, actuellement unique partenaire international et incontournable de CDCI, procède à augmentation de fonds par rapport à ses prévisions soit à l’ouverture d’autres c créneaux d’opportunité de sa part.
  • 5. CDCI et les perspectives de son développement Vu sous l’angle de ses perspectives de développement communautaire intégré en tant qu’organisation, le CDCI conçoit son action en fonction de son exigence dans son arrière-plan.

  • C’est aussi dans cette perspective que s’inscrit sa politique de supervision des Asbl, ASINO et de mise en place des instruments et procédures d’une gestion financière saine, transparente et performante ; A cet égard, il convient de souligner que ce qui importe le plus, ce n’est pas tant l’annonce spectaculaire de la convention de la supervision, que tout le travail de préparation des activités liées à cette convention de supervision pour une gestion saine. Un tel travail ne peut se réaliser dans la précipitation, ni dans l’improvisation au risque de compromettre à la convention de supervision. Le choix d’une association à superviser, ASINO, est fonction de l’identification (comment elle est structurée), de l’existence (plus de dix ans d’existence sans financement ou le soutien extérieur), des conditions de développement communautaire susceptibles de garantir la viabilité d’une organisation d’assistance humanitaire locale fonctionnant en plein milieu social et environnemental avec une autonomie relative. S’agissant des relations de collaboration qui existent entre Ammafrica World et CDCI, elles sont pratiquement inévitables du fait que les deux organisations sont des instruments de la politique d’intervention au contrat de supervision. En effet, de par leurs objectifs respectifs, l’Ammafrica World et CDCI sont complémentaires dans leurs actions de développement d’assistance humanitaire, les actions d’Ammafrica World se situant au niveau de l’assistance financière et celles de CDCI se situant au niveau de l’assistance et de l’encadrement technique ainsi que au niveau d’assistance de gestion organisationnelle. A ce propos, il est bon de rappeler que CDCI est un organisme d’encadrement et de promotion des ASBL, en général et d’ASINO en particulier.
  • A travers son bureau d’études, CDCI apporte à ces Asbl : ASINO, l’assistance dans la gestion, le choix de l’installation des équipements, assistance dans la préparation et le montage des dossiers de demande de financement ainsi que dans la recherche des sources de financement.

  • Le développement communautaire intégré permet d’affirmer que le champ d’action d’Ammafrica World rencontre le domaine d’intervention de CDCI en ce qui concerne les concours en faveur de la supervision dans le cadre des Asbl. L’action d’Ammafrica World en faveur des Asbl (ASINO) via CDCI, son partenaire national, constitue un préalable favorable en amont de l’activité de CDCI, un pivot sur lequel pourront reposer les interventions de CDCI. Une collaboration fréquente et enrichissante pour les deux organisations (Ammafica World et CDCI) devrait donc dans l’avenir, être envisagée dans ce domaine avec les perspectives positives. Certes, un projet de supervision doit être mis en place pour mieux atteindre les objectifs assignés de par et d’autre. Qu’il nous soit permis de saisir l’occasion de la présentation de cette politique d’intervention de CDCI dans la supervision d’ASINO pour réaffirmer la foi des responsables de CDCI dans l’avenir d’association supervisée ASINO, eu égard notamment à l’importance du secteur humanitaire et du rôle d’Ammafrica World par son amour maternel d’une part, à la place de choix que le Président et Vice-président de CDCI, les visionnaires et fondateurs de l’organisation, ont donné à cette Asbl ASINO pour son émergence à partir du programme de supervision d’autre part.

 

 

 

 

 

Pour le CDCI-Congo

Par Claude KULONDWA

Vice-président du CA et Chef du bureau d’études

 

AMMAFRICA WORLD


27/07/2014
0 Poster un commentaire

Spendenaufruf Bis 1.Dezember 2013

SPENDENAUFRUF

SOS NOTHILFE

big_photo_486734_10398827_2012100451405085.jpg

für Waisenkinder und vergewaltigte Frauen in BAGIRA/KIVU/RDC Demokratische Republik Kongo

Petite fille de 7 ans souffrant de Kwashokore avec Pascaline Nsimira.jpg

Ein Waisenmädchen des Krieges leiden unter schlechten Ernährung als "Kwachokore". Sie hat 7 Jahren


Das Waisenhaus BAGIRA / Bukavu und  der gemeinnützige Verein ?AMMAFRICA WORLD e.V.? erbitten  dringend Ihre Spende zur Unterstützung notleidender Waisenkinder und Vergewaltigungs-opfer. Helfen Sie Menschenleben retten!

Die humanitäre Tragödie im Osten des Landes wird immer beunruhigender; vor allem sind  Waisen-kinder betroffen, deren Zahl stetig ansteigt; auch Frauen sind schutzlos den Übergriffen der Konfliktparteien ausgesetzt.

Die Waisenkinder sind im Zentrum von CDCI (CARREFOUR DE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE ET INTEGRAL DU CONGO ) und ASIRO  in der Stadt BAGIRA notdürftig untergebracht. Doch die Regenzeit steht unmittelbar bevor und deshalb müssen die Unterkünfte dringend wetterfest gemacht werden. Auch muss die Lebensmittelversorgung dringend verbessert werden.

Viele der Frauen, die im Zentrum von CDCI aufgenommen wurden, leiden unter sexuell übertragbaren Krankheiten; es fehlt ihnen am Nötigsten: medizinische Versorgung, Medikamente, Kleidung, gynä-kologische Pflege und Lebensmittel.

Tragen Sie mit Ihrer Spende dazu bei, den Frauen und  den Kindern, die im Bürgerkrieg ihre Familien verloren haben, ein menschenwürdiges Dasein zu ermöglichen!

https://static.blog4ever.com/2011/04/486734/artfichier_486734_1907004_201303233852566.jpg

Frauen, die Opfer von Vergewaltigung gruppiert in CDCI Zentrum, partner von Ammafrica world.


Weitere Informationen finden Sie auf unserer Website :

 

www.ammafricaworld.com


Ansprechpartner:
Vorstand
Tel: 0157/39408580
MAIL/Centrale: info@ammafricaworld.net

 

HOMEPAGE: www.ammafricaworld.net (com)


Chaa BABA


Tel: 0152/03418380
MAIL: chaa-baba@ammafricaworld.net

 

BANKVERBINDUNG:

SPARKASSE Düren


Konto Nummer: 1200613097
BLZ: 39550110


Aus dem Ausland:


IBAN: DE19 39550110 1200613097
BIC / SWIFT: SDUEDE33XXX


WORD OF TRANSACTION

(Verwendungszweck)

"SOS Kivu" Waisen und vergewaltigte Frauen


13/11/2013
0 Poster un commentaire