AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

AFRIQUE:QUE FAIRE FACE AU JOUG COLONIALISTE?

AFRIQUE: QUE FAIRE?

Pourquoi l’Afrique ne se libère-t-elle pas du joug colonialiste?

 

Malgré les indépendances, l’Afrique semble croupir sous le dictat colonialiste et reste dans le circonscrit d’avant l’indépendance. Les mentalités de son élite ne progressent pas comme si étouffées et détournées. Les réactions des dominateurs occidentaux d’hier se sont transmises aux nouveaux despotes africains. S’agirait-il d’un simple transfert mécanique des habitudes et des méthodes, d’une simple aliénation physiologique, d’un simple phénomène sociologique ou tout simplement de la mise en place des larbins au service du maitre de l’occident ? L’Afrique semble sombrer de plus en plus dans le dictat des vautours de ce monde. Aucun leader africain n’émerge pour entrainer l’Afrique vers son destin. Aucun Africain ne se lève pour constater l’usurpation des pouvoirs orchestrée sous le label de la démocratie. Aucun fils digne de l’Afrique ne se tient à la brèche pour contrer cette mise en scène néo-esclavagiste par des plans, des stratégies et des tactiques propres à faire reculer la folie des occidentaux.

 

Que des larbins imposés au peuple d’Afrique pour empêcher l’éclosion de son génie et son opposition culturelle et fondamentale au plan des maitres occidentaux qui aujourd’hui se cachent sous la bannière de la grande puissance Américaine et de l’Union Européenne.

Ce sont les mêmes esprits qui, hier encore, se partageaient l’Afrique comme un gâteau, ce sont encore les mêmes esprits qui, aujourd’hui, manipulent l’opinion internationale et  africaine à ne pas considérer le vrai combat du peuple d’Afrique.

 

Il n’est pas ici question de projeter une victoire sur les ennemis d’Afrique. Il n’est pas ici non plus question de déclencher l’échec des hyènes rodeurs d’Afrique. Mais il est ici question d’attirer l’attention du peuple d’Afrique et en particulier du peuple Congolais sur le plan en cours des maitres manipulateurs de l’occident qui n’ont pas assez d’étouffer leurs propres congénères.

Celui qui est assis aujourd’hui sur la chaire d’Abraham Lincoln l’a proclamé si haut et fort que le monde aveuglé par le décor planté en ce temps à célébrer le soit disant Africain à cause de sa couleur de peau  et de son art oratoire en a oublié d’écouter attentivement son discours et d’en faire une lecture approfondie.

 

Oui, l’Afrique doit savoir premièrement que son combat actuel n’est pas celui que l’on voudrait lui faire croire, celui des intérêts des nations mais bien au contraire celui de la reconnaissance des peuples, des races et du respect mutuel entre les peuples.

 

L’Afrique court pour célébrer la Francophonie, pour agrandir le Commonwealth. Si les anglophones sont plus explicites dans leur dénomination de travailler pour la richesse commune de la Reine-mère Angleterre, les francophones,  plutôt que de donner à ce cadre une connotation culturelle et linguistique simple, ont recréé un cadre néocolonial où les dominés recherchent les faveurs du maitre colonisateur sous les remontrances de son arrogance.

 

Pauvre Afrique, jusqu’à quand les écailles de la domination couvriront tes yeux et jusqu’à quand laisseras-tu ton destin entre les mains des larbins de service?

 

Pourquoi tous ces chefs d’Afrique courent-ils vers ces alliances contre-nature ? Sont-ils hallucinés par le discours des grandes et des petites civilisations ou sont-ils effrayés de se voir couper la manne qui tombe du FMI, de la Banque Mondiale ou du Franc CFA ?

 

Jusqu’à quand le génie de l’occident serait-il considéré comme exceptionnel au regard du génie millénaire africain ?

 

Ils aimeraient nous faire croire que leur objectif serait de faire tomber le mur entre les races, le mur entre les autochtones et les immigrants, le mur entre les religions, le mur entre les pauvres et les riches. Mais à la lecture de ces belles paroles, sans émotions et fanatisme, nous constatons qu’en réalité, ils veulent détruire notre esprit patriotique quand ils n’hésitent pas à condamner leurs concitoyens pour actes antipatriotiques à l’exemple de Bradley Manning. Ne serait-il pas une fausse prétention pour eux de nous envahir quand ils le voudraient comme l’invasion des Amériques par l’occident sans se soucier des droits des autochtones. N’est ce pas le Congo en proie d’une folie démesurée !

Ils veulent détruire l’esprit de famille, en imposant à tous d’honorer l’homosexualité comme un standard de vie quand il s’agit en réalité d’absence de discipline et d’égarement grave sur les valeurs de la procréation et de l’humanité.

Ils veulent anéantir le sens de la morale, en éradiquant les bornes de la bonne cohabitation afin d’acheter les consciences à coup de planches à billets de dollars non soutenus par une production dont on nous imposerait effective.

 

Peuple d’Afrique, peuple du Congo car c’est à toi que s’adresse premièrement ce plan, tu dois savoir que sans la réciprocité, le mur entre les races ne disparaitra pas. Si  nous désirons et souhaitons tous que cette terre soit l’endroit où il fait bon vivre ensemble, nous ne devons jamais nous lasser de nous le dire que notre combat est celui de la réciprocité et de la reconnaissance des peuples de ce monde.

 

Si les états qui se prétendent les plus puissants du monde sont incapables de reconnaitre la souveraineté et l’autodétermination des peuples de ce monde et persistent à marcher sur l’honneur du peuple d’Afrique en général et du peuple Congolais en particulier, nous devrions pour cela équiper nos peuples et nos générations futures de la capacité à se défendre contre les rapaces de ce monde qui oublient que tout ce qui existe, existe pour le bien-être de l’homme indistinctement. Que chacun de nos citoyens et citoyennes soit formé à l’art de la guerre pour une bonne discipline et pour une défense appropriée.

 

Si nous passons aujourd’hui par cette vallée de l’ombre de la mort depuis qu’ils se sont rassemblés pour nous empêcher d’exister comme peuple parmi les autres, des mains coupées aux fouets que nous devions subir matin, midi et soir, pour finalement nous entrainer dans cette humiliation de l’imposture et du génocide latent et silencieux, nous devons garder à l’esprit que nous ne sommes pas des gardiens éternels de leurs moutons et chèvres.

 

Le temps est venu de dire Non à l’Occident !

 

Jean Claude Manzueto

Source:manzueto.com

 

 

 

 

 

Amour-conscience-réparation

Ammafrica world vision



01/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1406 autres membres