AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

RDC-DIALOGUE:SA TENUE EST DEVENUE PLUS QU'UNE EVIDENCE QUE TOUS FERONT FACE!

Le fameux dialogue qui donne migraine et de la fièvre à l'opposition Congolaise risque d'avoir bel et bien lieu malgré vents et marées!

12219506_442109002650196_2338951127102784298_n.jpgDepuis palais de la nation, et après avoir parlé ce Dimanche avec les membres de la société civile, Joseph Kabila a réuni ce Lundi 9 Novembre tous les ambassadeurs accrédités pour la tenue du dialogue! Il confirme bien sa tenue dans le pays, (signe pour marquer la souveraineté d'un état), et n'en déplaise aux "anti-indépendandistes" qui sont hors sujet dans un temps de la révolution mentale des panafricains, certains souffrent encore du syndrome de Stockholm dont il faut juste les aider par la force de la détermination à revoir leurs tactiques qui ont déjà "vieilli" et ne répondent plus au temps actuel.

 

Tous ces ambassadeurs accrédités ont compris avec qui ils ont à faire:

A un homme qui sait défendre sa position de garant de la nation!

Selon les propos soutenus du site "Congovirtuel", 

La composition de la délégation et sa représentativité géopolitique dégagent tout l’intérêt que les partenaires extérieurs accordent à la démarche du Chef de l’Etat et au devenir de la République Démocratique du Congo qui en découlerait. En effet, Martin Kobler, qui est fin mandat à la tête de la Monusco, a représenté le Secrétaire Général de l’ONU. Le doyen des Ambassadeurs était aussi de la partie, autant que les Ambassadeurs (ou leurs représentants) des USA, de la Russie, de la Grande Bretagne, de la France, de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Espagne de l’Italie, sans oublier le Représentant résident de la délégation de l’Union Européenne, bref, tout ce groupe pour l’Occident.

 

L’Afrique a été représentée par les Ambassadeurs (ou leurs représentants) de l’Union Africaine, de l’Afrique du Sud, de l’Angola, de la Tanzanie, du Zimbabwe, du Congo-Brazzaville, du Tchad, du Nigeria, de l’Egypte, du Maroc et de la Côte d’Ivoire.

Quant à l’Asie, elle a marqué sa présence par l’Ambassadeur de Chine en RDC.

Bref, au total 23 Ambassadeurs et Chefs de missions diplomatiques ont été les hôtes du Chef de l’Etat au Palais de la Nation. Un nombre et une sélection qui voulait tout dire sur l’importance de cette rencontre, et on n’a pas tardé à le savoir.

En effet, au sortir de l’audience, M. Martin Chungong Ayafor, Ambassadeur du Cameroun et Doyen du corps diplomatique, a expliqué à la presse que l’entretien était, en fait, une communication du Chef de l’Etat qui leur a exposé les conclusions des consultations pour le dialogue qu’il leur avait annoncé au cours d’une audience le 11 juin 2015. « Le Président de la République nous a fait savoir qu’il va bientôt annoncer la tenue de ce dialogue qui sera inclusif », a-t-il déclaré, ajoutant que « cela ne va pas tarder ».

 

Quant au lieu de la tenue du dialogue, le Chef de l’Etat a annoncé, toujours selon M. Chungong, qu’il se tiendra au pays et non à l’étranger puisque le processus électoral à la base de ce forum est un  processus de souveraineté. Et pour ce qui est de la modération, Joseph Kabila pense qu’ »après 50 ans d’indépendance, les Congolais peuvent l’assurer, et peut être mieux qu’un étranger ». Dans tous les cas, estime le Chef de l’Etat, cette question n’est pas un point de blogage.

 

 

 

Du Palais de la Nation,

@Par Yvon RAMAZANI

 

AMMAFRICA WORLD



09/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1200 autres membres