AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

JEU DIPLOMATIQUE:VLADIMIR POUTINE MIEUX REPRESENTE QUE BARACK OBAMA

EN ESSAYANT DE DONNER DES LEÇONS À POUTINE, OBAMA RISQUE DE SE RIDICULISER.

Le président américain Barack Obama

Selon le ministère russe de la Défense, les frappes des avions russes déployés en Syrie visent les groupes terroristes comprenant beaucoup de ressortissants du Caucase du Nord russe.

La Russie poursuivra son opération en Syrie malgré le Su-24 abattu, a déclaré mardi le ministère russe de la Défense.

 

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

 

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.

DANS LE JEU DIPLOMATIQUE, POUTINE GAGNE FACE À OBAMA

Vladimir  Poutine et Barack Obama

Le président russe devient leader dans le jeu diplomatique au Proche-Orient, alors que son homologue américain s'attire des critiques pour l'ambiguïté de sa position face aux terroristes islamiques, relève un journaliste italien.

 

Selon un récent sondage de SWG, 49% des Italiens appuient l'action de Vladimir Poutine après les attentats à Paris, et seulement 32% approuvent celle de Barack Obama, alors que l'Italie est un pays "historiquement proaméricain", rappelle le journaliste italien Giampaolo Rossi dans son blog sur le site d'Il Giornale

 

"Poutine est approuvé pour son efficacité dans la lutte contre Daech (Etat islamique-EI, ndlr), lutte qui lui coûte très cher. En même temps, Obama est accusé d'adopter une attitude ambiguë face aux terroristes islamiques, dans la catastrophe libyenne qui a ouvert la boîte de Pandore et provoqué un regain de djihadisme au Proche-Orient", écrit M.Rossi dans son article intitulé "La victoire de Poutine". 

 

Et d'ajouter que les Etats-Unis étaient même soupçonnés de liaison avec les djihadistes de Daech.   

 

Selon le journaliste italien, le président russe gagne face à son homologue américain dans le contexte politique et diplomatique, et la récente visite à Moscou du président français François Hollande en est une confirmation éclatante. 

 

"Les attentats de Paris ont persuadé la France d'être aux côtés de la Russie dans la lutte contre l'Etat islamique (…) Poutine sort de l'ombre dans laquelle les faucons de Washington essayant de le retenir et devient leader dans le jeu diplomatique au Proche-Orient et dans la lutte contre l'EI", souligne le journaliste. 

 

Il constate que la Russie intervient de plus en plus en puissance mondiale capable de désamorcer les crises internationales. 

"L'Europe comprend de mieux en mieux que Moscou n'est pas son adversaire, mais son principal allié dans la lutte contre le terrorisme islamique", conclut M.Rossi.

 



 

 

@Sputniknews

AMMAFRICA WORLD

 



09/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1239 autres membres