AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

INTERVIEW:Un Pont entre la RDC et sa diaspora avec Mama FEZA

Interview de Maman Feza sur le site "lolaka Ya Congo"

Un pont entre la RDC et sa diaspora

La médiatisée « Mama FEZA » originaire de la RDC- Vivant plus de 20 ans en Europe, elle n’a pour autant pas oubliée ses racines. Se battant pour un « éveil de la conscience » patriotique au sein de la communauté Congolaise de la diaspora, mais aussi pour le retour à la dignité de la femme Africaine, en particulier congolaise longtemps ternie par son image, mais aussi pour l’émergence du continent de l’Afrique noire pour lequel elle rédige un livre « la souffrance d’un continent » où elle s’exprime à cœur ouvert plaidant en faveur de son Afrique comme le fit Martin Luther King en son temps avec sa lutte en faveur des droits civiques des Afro-Américains.

960221_988015591222303_6969270833925862964_n.jpg
L.C : Maman Feza vous êtes responsable d’une association dénommée Ammafrica world, peut on avoir une idée de cette association et ses objectifs ?


M F : J’aimerais d’abord vous remerciez pour l’opportunité que vous me donnez de m’exprimer à travers votre media.
L’association dénommée « Ammafrica world » dérive du mot « Amour Maternel du monde d’Afrique et le monde ».

C’est l’éveil d’une femme Africaine pour la defense de ses droits et de son continent.Il est vrai que la femme Africaine est dans une phase d’émancipation qu’il faut consolider,et c’est le but de mon combat que je pense noble. On ne le voit pas vraiment en action efficace, parce que cela sera beaucoup plus opérationnel en Afrique, particulièrement en République Démocratique du Congo, ma mère-patrie. Et surtout l’éveil de la conscience de la diaspora Africaine dont nous ne cessions de le répéter dans les médias et réseaux sociaux! C’est un regroupement des Africains dont la « femme » occupe une place prépondérante au sein de l’organisation.

 

Dit-on:  "Éduquer une seule femme, c’est élever une nation " !

 

Les nations africaines s’écroulent, se déchirent, se balkanisent, et se combattent entre elles, la meilleure de solution, c’est faire dévoiler la femme dans son apport vital dans la société pour mettre sa main à la patte!

 

L’édifice qui est donc notre « Afrique », lance l’appel à toutes ses filles de se réveiller! Je vous rappelle aussi que notre devise est:

 

AMOUR-CONSCIENCE-RÉPARATION


La seule qui définit au mieux l’ensemble de nos activités, surtout dans le domaine de la « réparation », beaucoup a été détruit en Afrique et dans notre communauté, la réparation s’avère donc nécessaire après avoir pris conscience sur notre sort!Voilà en un mot ce que je peux dire sur notre organisation « Ammafrica world »!

 

L.C : Pensez-vous avoir atteint une partie importante des objectifs fixés ?


M F: Je ne le pense pas! Il y a vraiment plusieurs raisons à cela…Je m’explique:
Il faut vraiment se le dire, vivant au sein de la diaspora Africaine, précisément en Europe, notre communauté est déchirée à cause de la crise identitaire et conflits armés sévissant à l’Est de la RDC, les massacres et surtout le VIOL des femmes.Nous les femmes, avons été plus que choquées pour notre dignité et notre féminité et avions fait de cette cause notre leitmotiv de combat dans les réseaux sociaux et médias congolais de la diaspora.A ce sujet,nous avons réussi à mettre à la disposition de la diaspora une web radioTv ( www.ammafricaworld.net ) qui nous permet de promouvoir nos idéaux concernant la politique actuelle en RDC et la situation au sein de notre communauté.Il reste encore à faire, et je suis optimiste consciente du long chemin à parcourir malgré les divisions constatées dans la diaspora.Je suis aussi entrain de rédiger un livre « la souffrance d’un continent » dont la succession des événements et l’actualité conditionnent un peu la rédaction.

 

L.C : Quelle est l’acceptation de votre association au sein de la communauté ?


M F: Notre association travaille en Allemagne dans une petite ville proche de Cologne auprès des migrants « africains »! Elle opère aussi avec différentes églises et Africains de l’Ouest. En juin 2013 nous avons organisé un festival Africain ensemble avec d’autres partenaires pour consolider l’unité dans la diversité et promouvoir nos activités culturelles auprès des Allemands qui doivent encore apprendre sur l’Afrique et les mœurs des Africains,ce dont nous travaillons actuellement avec d’autres partenaires.

 

Au niveau de la communauté RD.Congolaise, des avis sont partagés. D’aucuns nous prennent pour des infiltrés du régime de Kinshasa,ce qui nous attriste d’ailleurs. Ammafrica world est née et reconnue officiellement en Allemagne ,donc elle rendra compte auprès des Allemands sur ce qui concerne les Migrants et non à la RDC. La division de la communauté Congolaise rend un peu difficile notre tâche.

 


L C : Au regard de ce qui précède il nous semble que la religion a une influence sur votre association ? Notons que la RDC est un pays laïc, alors on s’interroge bien si vous ciblez juste les Chrétiens ?


M F: Il y a certains points que vous avez soulevé dans votre questionnement qui me donne même matière à réflexion! Vous avez dit « laïc »? d’où tire-t-il ce pays ce concept de la « laïcité »? voilà encore l’une des choses qui révolutionnent ma pensée! L’Afrique copie tout de l’occident sans avoir ses propres concepts liés à ses croyances et ses traditions « bantous » par exemple! Si elle est laïque, c’est parce qu’on le lui a « contraint »!

Voilà un pays qui peut se vanter être libre, alors qu’il est enchaînée psychologiquement!


Nous sommes un peuple « croyant »! Et la croyance en Dieu est une profonde réalité chez nous!

 

Le CONGOLAIS est un peuple DIVIN! Sans DIEU il ne peut vaincre ses différents combats! D’autre part, c’est une autre identité qui a été cachée en moi, je suis chrétienne qui a surtout reçu un appel pour servir Dieu par l’évangélisation. Et mon entourage le sait depuis bien qu‘ ils ont été étonnés de me voir m‘investir dans le combat politique. Ammafrica world est une vision que je porte dans mon cœur, en étant prédicatrice. Pourquoi ne pas aussi communiquer mes connaissances Bibliques à ceux qui les ignorent? Mais soyez en certain, notre association milite pour la prise de conscience de tout ce qui a été détruit en nous, mais aussi sur des valeurs démocratiques et chrétiennes! Je ne peux faire autrement! Nous acceptons et tolérons aussi les autres religions, car faisant partie aussi de la race humaine que nous sommes!

 

L C : En tant que femme, quelle place souhaiteriez-vous que les femmes occupent au sein de la société africaine ?


M F : J’ai un message que je garde « jalousement »La femme Africaine se doit de découvrir son indentité pour mieux trouver sa place. Pour le moment, quand bien même qu’on en parle de la « parité » dont on explique pas bien le concept, la femme Africaine n’a pas encore la place qu’elle doit avoir comme la femme Occidentale! vivre en Occident, nous a ouvert les yeux dans beaucoup de choses, et cela contribue énormément à notre prise de conscience! Je profite pour l’occasion accordée, de lancer un appel solennel à toutes les femmes Africaines, en particulier, Congolaises de vaquer à l’instruction pour être prête au changement à venir! L’Afrique de demain parlera « FEMME »! C’est une prophétie que nous le gardons avec confiance sur sa réalisation! La femme Africaine contribuera beaucoup à l’émergence du continent Noir! Le meilleur reste encore à venir….


L C : Vous habitez l’occident où votre association est domiciliée, alors comment influenciez vous les personnes en RDC?

 

M F: Les personnes en RDC sont influencées par les réseaux sociaux! Nous remercions le travail de zuckerberg qui a permis à ce continent noir de se rapprocher de sa diaspora chaque jour que Dieu fait! Nous avons déjà reçu quelques adhérents au sein de notre organisation, et ils nous lisent et suivent via cette magie de l’internet! Une question qui n’aurait même pas dû se poser, car l’internet fait des miracles de communication dans les 4 coins du monde! c’est donc en un mot ce qu’on appelle:l’Impact des mass-médias!!!


L C : Avez-vous une collaboration avec d’autres associations ?

 

M F: Bien sûre, et mêmes plusieurs organisations! En dehors du ministère de intégration ,nous travaillons en collaboration avec le gouverntégration ,nous travaillons en collaboration avec le gouvernement Allemand, nous avons conclu un accord de partenariat avec le « forum international de panafricanisme de Munich », église évangélique Allemande et quelques églises dites des réveils, et certaines associations locales.  En RDC, nous avons à Bukavu le centre de développement communautaire intégral Congo en sigle « CDCI-CONGO » qui héberge encore une grande partie des femmes victimes de viol ainsi que les orphelins victimes de la guerre, sans oublier encore d’Autres associations locales de la RDC.

La liste est longue pour les citer tous…voilà.


L C : Maman pouvez vous adresser un message d’espoir à la femme africaine et Congolaise ?


M F: L’avenir de l’Afrique parlera « FEMME »! Le seul espoir qu’elles doivent avoir est le changement radical qui va s’opérer en Afrique. La femme Africaine doit s’investir dans l’instruction, elle doit apprendre et apprendre, surtout dans les domaines des "décisions"!

 

A la femme Rd.Congolaise, je l'invite à sauver notre image!

 

L'instruction nous est offerte comme une opportunité à saisir. Il n'y a pas d'âges pour apprendre. Et surtout je les invite toutes à suivre sur notre chaine où nous donnons des enseignements divers touchant la personne de la "femme" que nous sommes (www.ammafricaworld.net) des messages qui leur concernent sont diffusés dans notre média Ammafrica worldTV.

 

 

 

 

Propos recueillis par G.LOLAKA

@lolakayacongo.com

 

AMMAFRICA WORLD



10/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1277 autres membres