AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

HISTOIRE DE LA VILLE DE DUEREN EN ALLEMAGNE

SIEGE ET ADMINISTRATION PRINCIPALE:

Ammafrica world a vu le jour dans la petite ville qui pour certaines villes, elles sont sans histoire, il en est pas ainsi de la petite ville de Dueren en Allemagne du Nord. En parcourant l'histoire de cette ville, vous en rendrez compte que cette ville est riche en histoire! Reputée comme la ville qui a hebergé dans le passé les hommes le plus riches de l'Allemagne, comment? lisez l'histoire que nous vous le publions sur cette rubrique "Devoir de Memoire". Oui, la "Conscience" nous enseigne sur la connaissance aussi du Monde extérieur qui nous entoure, lorsqu'on connait mieux notre monde, mieux on s'en percervra facilement la pensée,la culture et les moeurs des habitants de cette ville. Dit-on dans un dicton africain:"Si tu débarques dans un lieu, conformes-toi de leurs manières de marcher et de vivre,si ils marchent d'un pieds, adaptes-toi, c'est un signe de "l'intégration" dans la nouvelle societé! Mieux tu t'intégreras, au mieux tu t'en sortiras et t'épanouiras dans le nouveau monde que tu choisis d'y habiter! Ainsi, notre organisation a son siège principal dans cette ville riche en histoire. Parcourons donc l'histoire qui a marqué un temps, la memoire des Allemands....
La passion de l'histoire, fait partie de "Ammafrica world"!
Ammafrica world team.

L'histoire de la ville de Düren

747

Düren est mentionnée pour la première fois en tant que «in villa, quae dicitur Duria».  Les Francs Carloman et Pépin tiennent une assemblée de l'empire et un synode à la cour de Düren.

1184

À la fin du 12ème siècle, les débuts de la construction des remparts sont mentionnés. Par contre, il n'est pas transmis à quelle période Düren est devenue une ville.

 

1241 - 46

La ville d'empire Düren est donnée comme gage au comte Guillaume IV de Jülich par l'empereur Frédéric II. Le pays de Düren fait partie du territoire des comtes de Jülich (qui deviennent ducs en 1356).

 

1501

La tête de St Anne, relique dérobée dans l'église de Mayence est apportée à l'église St Martin de Düren par le tailleur de pierre Léonard. Depuis Düren est un lieu de pélerinage.

 

1506

Après de terribles batailles pour la relique, le pape Jules II décide que St Anne reste à Düren.

 

 

1543

Conquête de la ville de Düren par les troupes impériales de Charles Quint. Pendant la querelle «julichoise» entre le duc Guillaume V. de Jülich et l'empereur Charles Quint concernant le duché de Geldern, la ville de Düren est détruite par des incendies. Plus de 600 maisons, entre autres la mairie avec l'archive municipale, sont brûlées. Seulement environ 100 maisons restent indemnes.

 

 

17ème siècle

Le 17ème siècle est marqué par la pénurie  due aux interminables guerres, comme la guerre de 30ans ou les différentes guerres françaises, qui n'épargnent pas la Rhénanie. Au début du 18ème siècle le nombre d'habitants est réduit à 1.800, le plus faible nombre d'habitants jamais documenté.

 

18ème siècle

Au 18ème siècle, les corporations d'artisans de Düren, qui réunissaient les couturiers, les tailleurs, les cordonniers, les ouvriers du bâtiment, les brasseurs, les boulangers et les forgerons, perdaient de plus en plus d'importance.

La production industrielle remplaçait de plus en plus les artisans. Surtout les industries métallurgiques et du textile tout comme la production du papier ont marqués cette époque. Déjà en 1576, il y avait un moulin à papier à Düren.

 

1794 - 1814

Avec l'occupation française du territoire rhénan de la rive gauche du Rhin de 1794 à 1814, Düren et son pays tombèrent sous l'administration française. Une période dure débuta pour la population, qui fut marquée par l'oppression, la réquisition, la contribution et le cantonnement.

 

L'occupation était de plus marquée par un changement permanent de l'organisation administrative. Agences et structures administratives étaient mises en place, dissoutes et remplacées par d'autres structures. Finalement, l'occupation se termine en 1814 après la victoire des forces alliées contre Napoléon.

1815

Après le réaménagement des frontières de l'Europe au congrès de Vienne, la Rhénanie fait partie de la Prusse. Düren devient chef lieu de l'arrondissement du même nom dans la région d'Aix-la-Chapelle.

 

1841

Le ralliement à la ligne ferroviaire Aix-la-Chapelle - Cologne en 1841 fut favorable pour le développement industriel à Düren. L'industrie du papier de Düren jouit depuis ce temps jusqu'à aujourd'hui d'une renommée internationale.

 

Le potentiel d'innovation de l'industrie du papier se montre autant dans la recherche permanente effectuée pour trouver de nouvelles techniques et de nouveaux produits, que dans la spécialisation des industriels du papier à Düren dans des secteurs dit «créneau».

1900

En 1900, Düren avait environ 27.000 habitants. A la suite du boom économique de la fin du 19eme siècle le nombre d'habitants et de maisons a doublé.

 

Un bon nombre de villas de fabricants marque la physionomie de la ville. Juste avant la première guerre mondiale Düren avec ses 22 multimillionnaires et 30 millionaires avait la réputation de la ville où résidaient les habitants les plus riches de l'empire allemand.

1944

Le 16 novembre 1944, le centre ville de Düren est détruit par une attaque aérienne des alliés. Il y a plus de 3000 morts.

 

L'église St Anne, emblème de la ville, et son clocher de plus de 100 mètres est détruite également.

1950 - 60

Grâce à la volonté de la population, le centre ville est reconstruit. Les bâtiments des années 50 et 60 sont caractéristiques pour l'image de la ville. Düren est une destination favorite pour les amateurs d'architecture.

1972

Le 1er janvier 1972, les communes indépendantes de Arnoldsweiler, Berzbuir, Birgel, Birkesdorf, Derichsweiler, Echtz, Gürzenich, Hoven, Konzendorf, Krauthausen, Kufferath, Lendersdorf, Mariaweiler, Merken, Hoven et Niederau sont intégrées à la ville de Düren.

 

1973

Ouverture au public du lac de baignade de Gürzenich.

1975

Reconstruction du château de Burgau. Le premier maître des lieux connu est le chevalier Amilius von Auwe/de Owe, qui en 1234 a fait un don pour ses filles qui entraient au couvent de Burtscheid. Après des recherches archéologiques dans la partie nord du château, on a pu dater le début de la construction du château aux alentours de l'année 1100. Ce charmant château entouré de douves se présente aujourd'hui en toute sa splendeur. Détruit en 1944 et laissé en ruines jusqu'en 1975, le château a été reconstruit, travaux terminés en 1998, et est aujourd'hui le bijou de la ville de Düren.

22.11.1982

Début de l'aménagement de la zone industrielle «Im Großen Tal».

31.05.1991

Inauguration du centre culturel «Pleußmühle». On y trouve également les locaux de la radio locale «Radio Rur» qui prend l'antenne le 19. Septembre 1992.

30.09.1991

Inauguration de la «Haus der Stadt» (Maison de la ville). Il s'agit d'un immeuble culturel et multifonctionnel. Il a été construit sur la plus grande surface de réhabilitation d'aménagement urbain de Rhénanie du Nord-Westphalie et accueille dans ses murs, la bibliothèque communale, le centre pour jeune «Multi Kulti» de la paroisse protestante, la maison des citoyens du quartier Düren-Nord, des salles de conférence et une salle de théâtre dotée d'un équipement technique sophistiqué. Les architectes responsables étaient Christoph et Brigitte Parade de Düsseldorf. 
 

1998

Festivités pour les 1250 ans de la ville de Düren dont l'existence est mentionnée pour la première fois en 747/748 en tant que «in villa, quae dicitur Duria».

 

2001

Année de jubilé. Depuis 500, ans la relique de St Anne se trouve à Düren. Les festivités comportent un marché St Anne et un défilé. «Charles Quint» visite Düren lors de la vénération de St Anne.

15.09.2001

Depuis le 15 septembre 2001 la ville de Düren est jumelée à la ville ukrainienne de Stryi. L'engagement de l'hôpital Saint Augustin de Düren, qui pendant de nombreuses années a apporté de l'aide humanitaire et médicale en Pologne et Ukraine, est à l'origine de ce jumelage.

 

2001/2002

A l'époque de la guerre yougoslave dans les années 90 la ville de Düren a accueilli des réfugies de la ville de Gradačac, qui a été fortement endommagée. Pendant ce séjour forcé beaucoup de liens amicaux se sont liés entre les réfugiés et les habitants de Düren, qui ont persistés après leur retour en patrie en septembre 1998 et ont finalement aboutis dans le jumelage des deux villes en 2001 et 2002.

 

2002

Düren tend ses mains vers l'Asie. Après un premier contact en 1998, suivis de plusieurs rencontres entre des délégations dans les années suivantes les villes de Düren et Jinhua concluent leur jumelage en 2002. A l'occasion du premier voyage officiel d'une délégation de Düren à Jinhua le maire de Düren Paul Larue et son homologue chinois Lou Yangsheng signent le contrat de jumelage le 24 octobre 2002.

 

03.09.2004

21.12.2004

Inauguration du nouveau pont «Johannesbrücke»; le pont remplace un pont construit en 1951.

 

08.09.2005

La photo montre le grand hall d'entrée du
 StadtCenter avec les deux escalateurs.

Le hall d'entrée du StadtCenter


Inauguration du StadtCenter dans la rue «Kuhgasse». Le centre commerciale avec ses 50 boutiques se trouve entre la zone pietonne et le centre de la paroisse protestante.

21.10.2005

150 ans orphelinat Saint Josef

 

04.11.2006

La photo montre la bibliothèque aujourd'hui.

La bibliothèque aujourd'hui


Il y a 135 ans, le 4 novembre 1871 la bibliothèque de Düren a été inaugurée et mise «à la libre disposition du public». Ceci fait de la bibliothèque de Düren la plus ancienne bibliothèque municipale en Rhénanie!

26.11.2007

Connexion translucide entre le musée Lepold-Hoesch et le Peill-Forum. Photo: Peter Hinschläger.

Connexion translucide entre le musée Lepold-Hoesch et le Peill-Forum. Photo: Peter Hinschläger.

Pose de la première pierre pour l'agrandissement du musée Leopold-Hoesch, achèvement du gros œuvre le 23.06.2008, le 27.06.2010 le musée Leopold-Hoesch et son agrandissement, le «Peill-Forum» (architecte: Prof. Kulka), sont ouvert au public.

19.09.2008

La photo montre plusieurs bus de la «Dürener
 Kreisbahn». Photo: Jürgen Müller.

Bus de la «Dürener Kreisbahn». Photo: Jürgen Müller.

La société de transports publics «Dürener Kreisbahn» fête ses 100 ans.

05.12.2009

L'hôpital de Düren fête ses 100 ans en 2009.

L'hôpital de Düren

100 ans hôpital de Düren

2009/2010

Le septième jumelage de la ville de Düren est instauré à Düren le 17 septembre 2009 avec la ville de Karadeniz Ereğli. Le contrat de jumelage est signé en Turquie le 3 juillet 2010.

 

06.07.2010

Le pont «Bismarckbrücke» a été inauguré le 6 juillet 2010. Un cycliste emprunte le pont.

Le nouveau pont «Bismarckbrücke»

  

CULTURE :

Concerts et représentations de théâtre, fêtes du patrimoine, fêtes foraines, Carnaval, marchés d’automne et de noël, expositions, compétitions sportives, clubs, promenades en vélo, la noue de la Rur, lacs, et plein d’autres choses.

L'offre culturelle et de loisirs à Düren est quasiment interminable et ce qui manque vous le trouverez dans nos villes voisines de Cologne, Düsseldorf, Aix-la-Chapelle et Maastricht (Pays-Bas) qui se trouvent à proximité de notre ville.

 

Le centre culturel «Haus der Stadt»

Le centre «Haus der Stadt (maison de la ville)» est un immeuble culturel multifonctions qui a été inauguré par une fête baroque le 30 septembre 1991. Il a été construit sur la plus grande surface de réhabilitation d'aménagement urbain de Rhénanie du Nord-Westphalie et accueille dans ses murs, la bibliothèque communale, le centre pour jeune «Multi Kulti» de la paroisse protestante, la maison des citoyens du quartier Düren-Nord, des salles de conférence et une salle de théâtre dotée d'un équipement technique sophistiqué. Les architectes responsables étaient Christoph et Brigitte Parade de Düsseldorf.

 

Le musée Leopold-Hoesch

Le musée Leopold-Hoesch est tant par ses objets d'exposition (qui vont de l'art classique à l'art moderne) que par son bâtiment néobaroque une des réelles attractions de la ville de Düren. 

www.leopoldhoeschmuseum.de

 

Le musée du papier

Par la construction d'un nouveau bâtiment pour le musée du papier dans la rue Wallstraße, la ville de Düren s'est donnée un musée à la hauteur de sa réputation internationale de ville du papier. Les visiteurs du musée participent à la fabrication du papier, en commençant par la matière première, en passant par la production jusqu'à l'utilisation du produit final. 

www.leopoldhoeschmuseum.de

 

Le château de Burgau

Le bâtiment principal du château de Burgau possède une histoire mouvementée. Le premier maître des lieux connu est le chevalier Amilius von Auwe/de Owe, qui en 1234 a fait un don pour ses filles qui entraient au couvent de Burtscheid. Après des recherches archéologiques dans la partie nord du château, on a pu dater le début de la construction du château aux alentours de l'année 1100. Ce charmant château entouré de douves se présente aujourd'hui en toute splendeur. Détruit en 1944 et laissé en ruines jusqu'en 1975 le château a été reconstruit, travaux terminés en 1998, et est aujourd'hui le bijou de la ville de Düren. Le signe de distinction du château est l'encorbellement qui a été bâti en 1551 (don d'un mariage heureux) et qui domine l'image de la tour sud du château de Burgau. L'avant du château, construit pendant l'occupation française (1794 - 1814), est de nos jours entre autres le fief de l'association du patrimoine de Niederau et salle de fête et de concert pour les habitants de Düren. Ici se trouve également le café du château où les promeneurs peuvent se reposer en prenant un café et un bout de gâteau après une belle promenade dans la forêt et autour de l'étang du château.

Le château de Burgau remplit aujourd'hui plusieurs fonctions:

Espace repos

Promenades à pied et en vélo, jogging

 

Espace de fête

La salle «Winkelsaal» à l'avant du château peut être louée par des privés, des entreprises, des organisateurs de spectacles etc. pour y célébrer des fêtes, des concerts, des bals dansants ou toute autre festivité.

 

Théâtre

Le château possède une petite salle de Théâtre (99 places). Des ensembles de théâtre professionnels ou amateurs peuvent y mettre en scène leur pièce.

 

Expositions

Le château possède 450 m² de salles d'expositions de la meilleure qualité. Éclairage excellent, système d'accrochage et transparence spatiale offrent des conditions idéales pour des expositions d’art temporaires.

 

Concerts

Des concerts peuvent avoir lieu dans les salles d’expositions. Un piano de concert peut être mis à disposition.

 

Séminaires

Dans une salle de 140 m² de la tour nord du château, des séminaires, des formations ou des présentations d'entreprise peuvent avoir lieu.

 

Cave voûtée

Le château possède une cave voûtée qui peut servir de salle de réunion ou pour des fêtes privées. 

 

Séminaires d'art

Une salle d'atelier a été aménagée dans la tour nord pour les séminaires d'art et l'académie d'été. Au château on propose des ateliers qui sont tenus par des artistes expérimentés. La salle est également à louer.

 

Mariage

Le bureau d'état civil de la ville de Düren propose pendant plusieurs samedis choisi de l'année aux fiancés de célébrer leur mariage dans la pièce à encorbellement du château.

 

En plus

Réunion de voitures «Oldtimer», Marché du moyen-âge, Fête d'été, Concert Open-Air, Emplacement de barbecue (pour louer: contactez Dürener Service Betrieb, Telefon: +49 2421 9434-0), Centre de la SPA avoisinant.

 

Théâtre

La photo animée montre différentes représentations de théâtre.

Le théâtre de Düren au centre «Haus der Stadt» accueille d'une part les groupes de théâtre en tournée et est d'autre part lieu de production. Le calendrier du théâtre comporte des pièces de théâtre, des comédies musicales, des ballets et du théâtre musical.

Pour les enfants de tout âge il y a des abonnements spéciaux. En plus, il y a des représentations hors calendrier, une série de musique de chambre de la fédération industrielle et des concerts de musique classique du forum Cappella Villa Duria.

La salle de représentation est en outre à louer ce qui fait que des conférences, des salons industriels, des marchés, des représentations d'école et différentes soirées ont lieu au centre «Haus der Stadt».

 

La maison Heinrich-Böll à Langenbroich

Depuis la fondation de l’association «Heinrich-Böll-Haus Langenbroich e.V.» en 1989, 121 auteurs, artistes et compositeurs venant de 29 pays différents ont pu être invités à l'ancienne maison de la famille Böll dans la région de l'Eifel. 
La collaboration de la fondation Heinrich-Böll, de la ville de Düren et du Land Rhénanie du Nord-Westphalie a permis aux invités de la maison, qui souvent se trouvaient en situation précaire, de se consacrer à leur travail créatif un certain temps sans soucis financiers, libres de tout contrôle ou persécution étatiques. En 2003, la coopération a été étendue avec succès au niveau européen par la création d’un réseau d'institutions qui proposent de l'aide aux auteurs poursuivis politiquement.

La photo montre l'arc de portail devant la maison Heinrich-Böll à Langenbroich.

Vous pouvez contribuer à ce que des auteurs et artistes trouvent un havre de paix, de concentration et de refuge.
Devenez parrain!

 

La fête foraine St Anne

La photo montre une partie de la grande roue de la fête foraine.

La fête foraine St Anne est avec plus de 150 stands pour un circuit de 2,5 kilomètres sur une surface de plus de 50.000 mètres carrés une des plus grandes fêtes populaires et pas seulement dans la région de Düren. Une fois par an, les manèges tournent, les montagnes russes attirent les fans de la vitesse, la grande roue s'élève dans le ciel de Düren et devient un emblème particulier de la ville.
Environ 800.000 visiteurs viennent profiter de ce grand plaisir en été avec ses longues et belles soirées. Les horaires d'ouverture de la fête foraine permettent de se laisser emporter par l'ambiance festive tard le soir. Ce ne sont pas seulement les habitants de Düren qui attendent chaque année avec impatience les nouvelles attractions. Les forains aussi sont à l'affût des réactions du public car la fête foraine St Anne est pour beaucoup d'entre eux une sorte de répétition générale pour la grande fête de la bière munichoise, raison pour laquelle ils aiment venir à Düren. 

Pour plus d'information sur la plus grande fête foraine au bord de la Rur, allez sur www.annakirmes.de!

 

Armes de la ville

Les Armes de la ville de Düren. Un
 panneau doré divisé, en haut un aigle noir armé de rouge, en bas un lion noir armé de rouge, coiffé d'une muraille rouge.

Les armes de la ville de Düren.

Düren a été fondée pendant l'époque des francs aux alentours de l'année 700. Depuis 747 plusieurs réunions d'empire y ont eu lieu et Charlemagne réside souvent dans le palatinat de Düren qui est mentionné pour la première fois en 774.

Les remparts, dont la construction débute fin du 12ème/début du 13ème siècle, font du lieu une ville. Le plus ancien sceau de la ville de Düren, qui date des premières décennies du 13ème siècle montre le roi avec les insignes du pouvoir et entouré d'une construction de remparts. L'inscription dit: «Hoc est regale sigillum opidi durensis» = «Ceci est le sceau royal de la ville de Düren». La ville est explicitement dénommée oppidum nostrum par l'empereur Frédéric II et le roi Konrad IV en 1241 et 1246 et puis elle est donnée comme gage au comte Guillaume IV de Jülich. La ville n'a, manque d'argent, jamais été dégagée par l'empire.

Depuis l'année 1317, deux symboles différents figurent sur le sceau du tribunal de l'échevins.
Sur la gauche, l'emplacement le plus distingué, l'aigle, emblème du saint empire romain germanique, sur la droite le lion, emblème du comte de Jülich. Ce sceau du tribunal, qui reflète bien le statut particulier de Düren, est à l'origine des armes de la ville. Sur une pierre de 1485, l'aigle et le lion sont disposés pour la première fois en tant qu'armes de la ville, l'un au dessus de l'autre sur un bouclier. Depuis, cet arrangement, de temps en temps coiffé d'une muraille rouge à partir du 19ème siècle, représente les armes de la ville: Un panneau doré divisé, en haut un aigle noir armé de rouge, en bas un lion noir armé de rouge.

Autorisation d’utilisation

Les armes de la ville peuvent être utilisées par des personnes privées ou des organisations après autorisation du maire de Düren. Pour plus d’informations, veuillez vous adresser à Mme Düren, Téléphone: +49 2421 25-2234, Formulaire pour contacter la mairie.

 

Logo de la ville

INTERDIT DE DIFFUSION DU LOGO*

Le logo de la ville de Düren.

Le logo de la ville est une symbiose saine d'éléments du «logo de la fête des 1250 ans», «armes» et «écriture». Les armes de la ville sont encastrées dans le logo. Les deux barres rouges sortent de la surface noire et allègent l'arrangement. En même temps, les barres rouges forment le tréma de l'écriture «Stadt Düren» et permettent de cette manière une belle union entre l'écrit et l'image. Le «ü» rouge relie en plus l'écriture avec le logo et met ainsi en valeur le rouge (les couleurs de la ville de Düren sont le rouge et le noir). L'écriture comme les barres ont une ombre grise qui permet d'avoir un effet plastique et qui souligne l'écriture. Le mot «Düren», qui était en perpendiculaire sur la surface noire du logo d'origine, a été enlevé pour éviter une répétition.

 

Signification du Logo de la ville :

Lebendig,Offen,Mittendrin= Vivant,Ouvert,au Milieu

 

 Source:www.dueren.de

 

 

 

 


 La passion de l'histoire, fait partie d'Ammafricaworld!

 

Amour-Conscience-Réparation

Ammafrica world

vision

 

 



22/02/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1200 autres membres