AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

FORUM SINO-AFRICAIN:LA PROPOSITION DE XIN JINPING POUR PROMOUVOIR LA COOPERATION

Xi Jinping avance une proposition en cinq points pour promouvoir la coopération sino-africaine

(Xinhua/Huang Jingwen)

 

JOHANNESBURG, 4 décembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a avancé vendredi à Johannesburg une proposition en cinq points sur l'approfondissement de la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et l'Afrique à l'occasion d'une conférence d'affaires.

 

Au cours du dialogue de haut niveau entre les chefs d'entreprises chinois et africains qui a conclu la 5e Conférence des entreprises sino-africaines, M. Xi a déclaré devant des centaines de participants que la Chine souhaitait sincèrement partager son expérience d'industrialisation avec les pays africains et aider le continent à progresser dans son industrialisation en lui fournissant un appui financier et technologique et en soutenant la formation d'une main-d'oeuvre qualifiée.

 

-- M. Xi a proposé que la Chine et les pays africains poursuivent une coopération gagnant-gagnant fondée sur l'égalité, s'apportent des bénéfices tout en respectant leurs principes et construisent ensemble une communauté de destin.

 

-- La coopération sino-africaine devrait être à la fois ouverte et inclusive, et les deux parties devraient soutenir la participation des entreprises d'autres pays qui adhèrent au principe de bénéfices mutuels, a-t-il déclaré.

 

-- Par ailleurs, la Chine et l'Afrique devraient se concentrer sur la coopération pragmatique centrée sur le renforcement des capacités, a indiqué M. Xi, qui a fait savoir que la Chine était disposée à partager sans réserve ses technologies avancées et applicables avec l'Afrique et à approfondir la coopération industrielle bilatérale afin d'améliorer la qualité de la main-d'oeuvre africaine, de créer davantage d'emplois et de réaliser le potentiel de croissance endogène du continent.

 

-- Les deux parties devraient poursuivre un développement vert et durable, et la Chine aidera les partenaires africains à lutter contre les changements climatiques, à améliorer la protection de l'environnement et à former un personnel qualifié dans les domaines concernés, a-t-il poursuivi.

 

-- Il a en outre proposé de faire de la construction des infrastructures la priorité de la coopération sino-africaine afin d'apporter des bénéfices concrets à leur peuple.

Le président chinois a souligné que la coopération sino-africaine dans les domaines de l'industrie, de la construction d'infrastructures et de la facilitation des investissements et du commerce renforcerait la compétitivité des industries africaines et aiderait à combler le manque d'infrastructures en Afrique.

 

Leur coopération dans les domaines de l'agriculture moderne, du développement vert, de la réduction de la pauvreté et de l'amélioration du bien-être de la population aidera les pays africains à établir des modèles de développement durable, à renforcer leurs capacités de développement autonome et à améliorer la gouvernance publique et la qualité de vie de la population africaine, a-t-il ajouté.

Dans son discours, M. Xi a qualifié l'Afrique de continent le plus prometteur et ayant le rythme de croissance le plus rapide au monde, et ajouté que le processus dynamique d'industrialisation et d'urbanisation de l'Afrique avait donné un nouveau souffle à la croissance économique mondiale.

 

La Chine est devenue le principal partenaire de coopération des pays africains dans plusieurs domaines clés.

 

A la fin de l'année 2014, les investissements cumulés chinois en Afrique ont atteint 101 milliards de dollars et bénéficié à plus de 3.100 entreprises africaines. En 2014, les échanges commerciaux entre les deux parties ont atteint 221,9 milliards de dollars, a indiqué M. Xi.

 

Le président sud-africain Jacob Zuma, qui co-préside le sommet avec M. Xi, et son homologue zimbabwéen Robert Mugabe, qui assure la présidence tournante de l'Union africaine, ont également prononcé des discours lors de la conférence.

 

Avant la conférence, les trois présidents ont visité une exposition sur l'industrie de fabrication d'équipements sino-africaine.

 

Les dirigeants chinois et africains sont à Johannesburg pour le deuxième sommet du FCSA, un mécanisme créé il y a 15 ans qui regroupe la Chine, 50 pays africains ayant établi des relations diplomatiques avec la Chine, et la Commission de l'UA. 

(Xinhua/Huang Jingwen)

(Xinhua/Huang Jingwen)

 

 

@FOCAC

 

AMMAFRICA WORLD

 

 



05/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1203 autres membres