AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

CONFLIT TURQUO-RUSSE:GUERRE DES MOTS,ERDOGAN LANCE UN DEFI A VLADIMIR POUTINE FACE AUX SANCTIONS DIVERSES

 

La guerre des mots entre le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, se poursuit.

M. Erdogan a répliqué au président russe, qui l’a accusé lundi d’avoir abattu l’avion russe dans le but de protéger l’acheminement du pétrole produit dans les territoires de l’organisation armée État islamique vers la Turquie.

   

« Si [Vladimir Poutine] a des documents à ce sujet, qu’il les sorte, nous voulons les voir. Chacun sait que la liste des pays qui nous fournissent du pétrole est connue. En revanche, parmi ceux qui font commerce du pétrole de l’EI, il y a, selon le Trésor américain, un ressortissant russo-syrien, Georges Hachawi », a déclaré le président turc.

 

Et je vais vous dire quelque chose de courageux : au moment même où une telle chose serait établie […] je quitterais mes fonctions. Mais je demande à Poutine : « Et toi, dans le cas contraire, tu resterais à ton poste? »— Tayyip Erdogan, président de la Turquie

Multiplications des mesures de rétorsion russes contre Ankara.

 

Moscou ne s’est pas contentée de déclarations incendiaires contre Ankara. Depuis la destruction de son avion à la frontière turc, le gouvernement russe a imposé une série de sanctions économiques sévères contre la Turquie.

Dans le secteur touristique, Moscou a interdit les vols nolisés vers la Turquie et a recommandé à ses ressortissants de ne pas se rendre dans ce pays.

 

Par ailleurs, le ministère russe de l’Éducation a annoncé dans un communiqué que « la plupart des 44 universités russes ont rompu tout accord de coopération avec leurs partenaires turcs ».

 

En outre, un embargo sur 17 catégories d’aliments importés de Turquie, dont les volailles (poulet et dinde), le sel et certains fruits et légumes, a été décrété par le gouvernement russe. Il s’appliquera à partir du 1er janvier.

 

Enfin, l’ambassade de Turquie à Moscou fait état de plusieurs plaintes de ses citoyens arrêtés. Plusieurs employés turcs auraient été expulsés.

 

 

 

 

@Awdnews

 

AMMAFRICA WORLD

 



23/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1204 autres membres