AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

BURKINA FASO:Le général Putschiste Diendéré a perdu les pédales et réclame la présidence pendant la transition pour fuir à la justice!

Il faut purifier l'Afrique avec des putschistes qui ne contribuent en rien sur le bien-être de la population ni de la nation!

En effet, selon certains articles publiés par ici et par là, surtout sur "BBC Afrique", nous venons d'apprendre que le général putschiste DIENDERE voudrait donc rester président du Burkina Faso pendant la transition! Comment ne pas avoir la paix dans ce continent noir où des hommes "nés des femmes" ne veulent rien comprendre dans ce que réclament les populations?. Après avoir entendu la veille du résultat des enquêtes sur l'assassinat Ignoble de Thomas Sankara, ce monsieur veut défier la loi pour s'Echapper et mettre le pays en débandade! Ne sait-il pas que le sang d'un "innocent" crie plus vite et fort que le sang du coupable que ne peut que se taire dans l'au-delà??.

Ammafrica world interpelle le peuple Burkinabé de ne pas être intimidé par ce dernier car il a perdu tout bon sens de son titre de général d'armée!

@ammafrica

Le Général Gilbert Diendéré veut rester président du Burkina Faso pour une transition dont la durée reste à déterminer.

La BBC a eu accès à la proposition que le Conseil National pour la Démocratie (CND) a adressé samedi aux présidents sénégalais Macky Sall et béninois Yayi Bony, respectivement émissaire de la CEDEAO et médiateur de la crise burkinabé.

Dans le document, le CND propose un schéma de sortie de crise qui suppose que le général Gilbert Diendéré dirige la transition.

Le CND propose le président du CND soit le président du Faso ; qu’un gouvernement reflétant les sensibilités politiques soit formé ainsi qu’un groupe de travail pour la restructuration des forces de défense et de sécurité

Des mesures particulières ont aussi été envisagées. Il s’agit notamment du retour à la constitution du 02 juin 1989 comme Loi suprême unique, de l’’annulation de la nouvelle loi portant code électoral et du retour à l’ancienne loi portant code électoral.

Le règlement des questions militaires par l’armée dans le respect de la loi et la libération de tous les détenus politiques sont aussi inscrits dans cette même rubrique.

La mise en place du forum de Réconciliation nationale et de forum décentralisé est un objectif d’étape selon ce document signé par le Général Gilbert Diendéré.

Les militaires disent n’avoir d’autres agendas que l’organisation d’élections transparentes, libres, apaisées, équitables et inclusives.

 

@BBC AFRIQUE

 

AMMAFRICA WORLD

 



20/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1276 autres membres