AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

TRIBUNE DE LA FEMME

TRIBUNE DE LA FEMME

Cette rubrique parle de tout ce qui touche "femme" et la famille. Ses combats; ses atouts; ses actions; et surtout les enseignements liés à la femme et la famille...


Enseignement:Le Mystère de la soumission de la femme

« Femmes, soyez soumises »!

 

Cet ordre divin souvent mal compris par beaucoup de femmes et pour d’autres, ils en trouvent une sorte de discriminations à l’égard de la gente féminine! Alors que si l’on regarde bien, on démontre aussi par là que l’homme qui est apte à prendre une femme, doit aussi au départ se découvrir dans son identité et être en mesure de remplir ses responsabilités en tant chef de famille et vis-à-vis de sa femme! On ne se l’offre pas gratuitement mais on le mérite aussi dans ses actes, ses divers engagements, ses dépenses financières, et surtout être un mari visionnaire!  Un « chef », c’est un visionnaire! Un guide, un donneur de directive….mais qu’elle soit aussi la bonne!

Il y a de ces hommes qui se comportent comme des « garçons » pendant qu’ils prétendent vouloir prendre une femme! Or, si l’on considère la pensée de la Genèse, à la création, l’homme a été créé « adulte »! Le Dieu créateur « YAH », a créé un « homme » et non un « garçon »! Que ceci soit déjà un départ pour tout homme désirant prendre une femme! Être un « homme » ne signifie pas par son âge majeur (âge de se marier), mais plutôt par sa « maturité » de comprendre la vie dans tous ses aspects et surtout être en mesure de comprendre ce que c’est que « la femme »! Car celle-ci demeure encore un mystère pour l’homme même quand le monde a vieilli depuis son existence, la femme reste un mystère pour l’homme, mais ne le peut l’être pour Dieu, le créateur YHWH!

 

C’est pourquoi l’homme qui désire comprendre la femme, devra se remettre à son créateur pour le guider.

L’homme reste l’homme! Il a son côté viril auquel il désire dominer. Et toute femme devrait le connaitre.

L’ordre qui est recommandé à la femme de se soumettre, vient du fait que l’homme est l’ainé de la création par rapport à la race humaine et aussi que la femme, de par son origine est tirée de l’homme! Lorsqu’on recommande à la femme mariée d’être « soumise », on sous entend par là qu’il y a des « ordres » ou des « directives » à donner à l’épouse. Chaque homme doit éduquer sa femme selon ses préférences et ses fréquentations. Certains maris ont un sens très développé de l’instinct! Ils peuvent interdire à leurs épouses certaines fréquentations, rien que parce qu’il voit, entend, ou ressent.. Malheureusement certaines femmes résistent et persistent dans le chemin que le mari refuse! Cette femme est en danger permanent de perdre un jour son foyer. Car, un homme dont ses directives ne sont pas respectées s’affaiblit et perd sa virilité. Souvent cela peut causer une sorte de « panne sexuelle »(l’impuissance sexuelle).

Femmes, soyez soumises…

 

Quelles femmes parle-t-on ici? Pas celle qui est célibataire ni celle qui est une collègue de travail, mais bien celle qui est « mariée »! Cependant il y a foyer et foyer. Couple et couples…Certains couples, les maris n’assument pas trop leurs responsabilités. On les appelle en un mot: »Homme-Garçon« !

 

La femme aura du mal à se retrouver face à un tel homme! C’est alors qu’il y aura une sorte de renversement des rôles. La femme se comportera comme une « mère » qui devra éduquer à nouveau son homme. Elle influencera toutes les décisions, et ensuite dominera son foyer.Toutes les grandes décisions seront prises par elle. Même les dépenses financières. Certaines s’en vont jusqu’à surveiller tous les déplacements du mari au lieu que ça soit le contraire. Ce qui est déplorable pour un tel homme. On n’embrasse pas cette vie à deux sans avoir une éducation de base! Chacun des couples devra apporter quelque chose de plus chez l’autre. On se complète..le mariage est une sorte de « complémentarité »! Ce que l’un n’a pas, l’autre en a! Ainsi une parfaite équipe pour bien mener leur vie!

Femmes, soyez soumises…

 

Par cet ordre divin, on sous entend par là que l’homme doit éduquer sa femme à sa façon! Il doit être en mesure de rajouter un peu de ce qui est proprement à lui chez sa femme! Oui, Papa a donné de son éducation ainsi que Maman. Mais quand l’homme épouse une femme, il a une idée de ce qu’il veut que sa femme soit pour lui faire plaisir. Chaque homme dessine sa femme à sa vision des choses. C’est dans le chemin du « dialogue » ou de la « communication » permanente que l’on se découvre. Chacun devra écouter l’autre dans son caractère et dans ces interdits. Cependant, quelque soit les interdits de chacun, la « femme » devra reconnaitre qu’elle est l’épouse de son mari. Ce dernier aura toujours le dernier mot! J’ose croire que tout mari qui aime sa femme puisse de nouveau lui induire en erreur?. Il faut en prendre soin et en veiller! Toute femme a besoin de sécurité! Et pour bien découvrir son rôle en tant que « mari », sondez la vie de Christ pour son Eglise!

 

Beaucoup d’hommes ne se focalisent pas dedans…Ils n’aiment le sacrifice pour changer l’image qu’ils veulent de leurs épouses. Ils veulent d’une épouse parfaite sans tâche ni ride. Sans défaut de caractère…

 

Une femme à la perfection totale! Eh bien cher homme, cette perfection tu ne l’auras jamais! A moins bien sûr que tu te sacrifies pour ça!

 

Remarquez, Christ s’est sacrifié pour « sauver » sa femme qui est l’Eglise! Il ne l’a pas trouvé parfaite! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est passé à la croix afin de la purifier, et de la sanctifier par l’eau de la parole!

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur, car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. EPHESIENS 5:22-24

Remarquez l’ordre chronologique de ce passage:Femmes, soyez soumises à vos maris…comme au Seigneur…CAR.…le mari est le chef de la femme….

 

CAR (Définition)=Conjonction servant à présenter la raison, l’explication de ce qui vient d’être formulé.

SYNONYME: Parce que…

 

Femme, ta soumission envers ton mari ne vient du fait qu’il est un homme fort « riche »! Ni encore parce qu’il est drôlement beau par peur de le perdre! Non plus parce qu’il est un homme célèbre, ou son rang social (ce qu’il fait dans sa vie), mais la raison est clairement dit « CAR » (Parce que..) le mari est le CHEF de la femme! Et cela vient du fait qu’il est l’ainé dans la création, et que la femme existe Pour lui!

PS:Toute femme aussi puissante qu’elle puisse être, doit être humble de coeur et surtout devant son mari. Qu’elle soit plus intelligente que son mari, ou qu’elle soit fortunée pour avoir héritée des grands biens de ses parents, ou qu’elle soit belle à craquer, (Sarah aussi était belle même dans sa vieillesse), tu dois être humble vis-à-vis de votre mari! La femme qui résiste à cet ordre divin ou qui attriste son mari pour sa désobéissance doit le mettre dans sa tête qu’elle sera privée de la grâce divine! L’Eternel YAH a en horreur les femmes qui désobéissent à leurs maris et qui sont trop prétentieuses quant à leur prétendu « beauté » ou tout ce qu’elles peuvent avoir comme biens ou connaissances! Car la valeur d’un homme ne se mesure pas par ces biens, sa renommée ou sa fortune, mais parce qu’il est votre mari! La soumission de la femme respecte l’ordre « hiérarchique » établi pour le mariage. Ne dit-on pas que le mariage est une « institution divine« ?.

 

INSTITUTION:nom féminin

Action par laquelle on institue, on établitSYNONYME création; fondation.

2 Au pluriel Norme, coutume ou pratique socialement(divinement) sanctionnée, établie dans une société donnée, qui revêt habituellement une valeur officielle ou légale.

 

La femme qui obéit à cet ordre hiérarchique prouve le degré de sa spiritualité! On se soumet « comme au Seigneur »! L’obéissance à la parole de Dieu, femme, pour toi rime avec l’obéissance aux ordres de ton mari! C’est pourquoi à cause de cette responsabilité de chef que l’homme doit en être « conscient » de son rôle et de ses devoirs vis-à-vis de son épouse! Femmes, obéissez! Le mariage est une « institution » divine, pas humaine, ni familiale, ou étatique, mais divine! Ton créateur te le redemandera si tu as été à la base de malheur d’un homme (votre mari). Tant que tu vis encore, repens-toi! Il y a encore de l’espace pour te pardonner et reprendre ton chemin….

QUELQUES FEMMES SOUMISES DE LA BIBLE

-SARAH: L’épouse de Père Abraham

1 PIERRE 3.1-Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes,3.2-en voyant votre manière de vivre chaste et réservée.3.3-Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt,3.4-mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. 3.5-Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris,3.6-Comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte.

Sarah était une femme très belle au point d’être vanté par les ministres de Pharaon, et cela malgré son âge avancé , les traits d’une femme d’une beauté particulière étaient remarquables! Ce n’est pas pour autant qu’elle devrait désobéir à son mari. Combien parmi certaines femmes se croyant belles et courtisées ne respectent pas leurs maris et se vantent de ne jamais manquer d’un homme dans sa vie car elles sont belles à craquer?. Que dirait Sarah ma chère soeur?.

 

 

UN INCIDENT DE LA SOUMISSION DE SARAH:

« Des visites improvisés« ..

Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit: Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. GENÈSE 18:6

 

Quelle femme peut accepter faire un travail dont on en avait aucun programme?. Nous vivons dans un monde où les invités viennent par invitation et non par surprise. Mais en voyant le temps que vécurent Abraham et Sarah, nous voyons par là que l’hospitalité et le partage étaient leur lot quotidien. mais fixons un regard sur l’incident..

 » Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit: Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. »

 

Par cet incident, considérez le mot « VITE« …Alors que Sarah était peut-être dans son repos, se détendre pendant la journée…Du coup, le mari arrive pour exiger un service de vite fait…Que faites vous femme?. Quelle serait votre réaction?…J’en connais qui vont râler toute la journée ou toute la soirée. Et surtout celles qui vivent en Europe où certaines occupations sont consommées par le travail, improviser les visiteurs? qui va faire le travail? qui va les servir? et faire à manger? du gâteau à cette heure-ci? Ah non! Pas question! Oups…

 

La cuisine d’une femme doit être bien équipée, et surtout avoir toutes les provisions nécessaires. En demandant à Sarah de faire la pâte pour le gâteau, la cuisine avait tout pour donner à manger, même le repas improvisé!

Abraham voyait une grande importance dans la vie de ses invités « improvisés »!

Le geste spontané de Sarah en digne d’une épouse « soumise », elle n’a pas discuté, elle a compris le message, connaissant le degré de spiritualité de son mari, ces trois hommes devraient être importants à son égard…Sarah, épouse exemplaire qui enseigne les autres épouses! Mais je connais celles qui ne feront pas comme Sarah! On a pas ce programme, débrouilles-toi avec tes invités, moi je sors…OUPS.

 

Certaines femmes manifestent leur mécontentement devant les invités! Si Sarah l’avait fait, elle raterait l’occasion de vivre la promesse de Dieu dans sa vie, car après cet incident inattendu, Sarah tomba enceinte!

Femmes, soyez soumises…

 

Ecoutez vos maris, discutez sur les directives ensemble, mais respectez son dernier mot! Et cela même si ça ne vous plait pas, soumettez-vous! Si l’erreur vient de lui, prie et persévère dans votre façon de vivre, chaste et respectueuse!

 

 

Conseillère spirituelle@FGD

AMMAFRICA WORLD


05/09/2017
0 Poster un commentaire

Quand les Femmes en parlent:Faudrait-il une femme présidente consciente pour changer les choses en Afrique?

UNE FEMME PRESIDENTE DE LA REPUBLIQUE POUR NETTOYER LA MAISON CONGO ?

13876116_1653027055024482_4709886877851378735_n.jpg

« Nos sœurs ! Nos sœurs outragées ! Nos sœurs brisées ! Nos sœurs martyrisées ! Nos sœurs toujours pas libérées : ni par elle -mêmes, ni par leurs compatriotes, ni par ces généraux d’armées en déroute qui sont sensés les protéger mais qui en réalité les humilient, les violent et les massacrent ». 

Cette allusion à la célèbre déclaration du Général de Gaulle lors de la libération de Paris le 25.08.1944 est plus que jamais d’actualité dans un pays où les femmes sont les premières victimes de l’incurie des criminels à sa tête dont les multinationales brassicoles, HEINEKEN et CASTEL, symboles de notre combat et dont nous ne cessons de dénoncer les abus. 

Mais comment s’y prennent-elles, les Mamans congolaises, pour être à la fois au four et au moulin ? Faire bouillir la marmite, élever les enfants, s’occuper des malades et des plus âgés, écouter les doléances de leurs maris, pardonner leurs frasques et faire face aux sévices et injustices journaliers dont elles sont les principales victimes ? 

Et si les femmes décidaient de balayer la Maison Congo en virant ces satrapes à la tête du pays depuis plus de 51 ans et d’unir leurs forces pour élire l’une d’entre elles à la Magistrature Suprême ? 

N’ont-elles pas le profil idéal ? Autorité, abnégation, pragmatisme, responsabilité, vision, détermination, dévouement, générosité, empathie, patience, courage et excellentes gestionnaires ? 

Ne sont elles pas plus qualifiées que quiconque pour « permettre au peuple de dormir comme un bébé car elles feront le reste » (Etienne Tshisekedi)? 


Elles sont admirables, tout simplement…

Alors, qu’attendez-vous, Mesdames les femmes politiques, pour sortir de votre rôle de figurantes et vous muer en véritables passionarias pour restaurer la dignité des 35.000.000 de femmes congolaises ? Ne trouvez-vous pas paradoxal que le seul à incarner la lutte pour la libération de la femme congolaise soit un homme : le bon Docteur Mukwege ?

Prenez donc le temps d’écouter leur souffrance, comprendre leur douleur et partager leur chagrin. Parlez-leur au cœur et à la raison...comme à tout être humain. 

Prenez vos responsabilités!

Elles seront alors prêtes à soutenir votre combat car ce jour n’est plus si lointain où les femmes congolaises s’éveilleront. Alors, la Dictature, l’une des plus longues et cruelles d’Afrique, vacillera sur son socle. 

Présidente du MCD (Mouvement COMEX Dégage).

 

 

AMMAFRICA WORLD


28/08/2017
0 Poster un commentaire

Couples: Faire le premier pas après la discorde!

FAIRE LE PREMIER PAS EST UN SIGNE DE GRANDEUR EN AMOUR...

fier-revenir-ex.jpg

Si on observe l'être humain dans sa nature de péché, perdant les privilèges de Jardin d'Eden et chassé de ce paradis terrestre, il ne reviendra pas à Dieu mais c'est le créateur qui fera le premier pas vers sa créature! Oui, faire le premier pas n'est pas un signe de Faiblesse, bien au contraire, et surtout quand on sait sa position juste et irréprochable, voyant l'égarement de l'autre et sa perte, on en compatit pour lui tendre la main! Et ce geste élégant n'est autre qu'un signe D'AMOUR! Car l'amour ne se vante pas, ne privilégie pas son intérêt mais celui de l'autre...

 

Idem en Amour, des couples n'aiment pas, vis-à-vis de l'autre, faire le premier-pas! Pourquoi?...

 

Dieu ira à la recherche de l'homme, non pas qu'il avait beaucoup à perdre car il restera Dieu avec ou sans la reconnaissance de sa divinité, mais beaucoup plus parce qu'il a beaucoup "aimé" qu'il s'est trop sacrifié pour sauver l'être qu'il a créé à son image et à sa ressemblance!

Les hommes aussi, cela ne vous coûtera rien si vous faites le premier pas rien que par AMOUR pour l'autre! Et cela va de paire pour la femme!

 

CONSEILS PRATIQUES:

 

Cher couple, en amour tout n'est pas que rose. Il arrive de moments où on ne soit plus du même avis dans votre couple. Parfois certaines habitudes ou fréquentations peuvent déranger votre couple et briser votre communion, au lieu de donner place au "dialogue franc" dans votre couple, chacun boude dans son coin! Est ce là une bonne solution?. Certains couples préfèrent encore prendre chacun ses distances où seul le voyage lointain peut calmer la tempête! Pour les uns, ça réussit une fois qu'ils se revoient de nouveau; Mais pour les autres, faute de maîtrise, ils succombent dans la tentation! Si vous vous aimez encore, la séparation n'a pas été souvent la meilleure de solutions! Décidez de faire le premier pas, même quand on a raison! La force de l'humilité c'est accepter que l'autre (quoi qu'il ne le mérite pas) gagne le procès! Oui, vaut mieux perdre sa raison, pour sauver l'autre qui se trouve peut-être dans l'erreur....

 

Le Christ n'a pas gardé sa raison, il s'est dépouillé lui même pour sauver l'autre! Remarquez, il est la preuve tangible du premier pas de créateur envers sa créature! 

 

Faites de même et sauvez votre couple!

 

 

 

FGD

Conseillère spirituelle

 

AMMAFRICA WORLD


17/08/2017
0 Poster un commentaire

ELUE FEMME DE LA SEMAINE:GRÂCE NELLY NELLOSH

CES FEMMES QUI FONT PARLER D'ELLES DANS NOTRE COMMUNAUTE

Elue la femme de la semaine comme la femme réconfortante:GRÂCE NELLY NELLOSH (GNN)
---------------------------------------------------------------

"Qui a dit que la femme n'élèvera pas une nation"? Si il y a des ces femmes qui détruisent, il y en a qui (re)construisent! C'est le cas de notre femme de la semaine "Grâce Nelly Nellosh"

17523348_1458890357484217_2035534099322394194_n

Si la vie ne nous offre plus de son réconfort, nous avons de gens qui savent l'offrir par leurs actions! Nous avons connu "Nelly"! Elle, c'est l'étude de ta personne, de ton parcours, et de ta situation pour te rassurer, te réconforter et te redonner goût à la vie! Nous l'avons toutes expérimenter dans nos relations quotidiennes et dans ce réseau social où elle anime un compte et groupe Facebook pour prodiguer de ses conseils pratiques!

 

LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE: CLIQUEZ CE LIEN CI-DESSOUS:

La femme de la semaine Grâce Nelly intégralité

 

 

 


02/08/2017
0 Poster un commentaire

Famille:9 Secrets pour rester un couple heureux et amoureux

 

9 SECRETS POUR RESTER UN COUPLE VRAIMENT AMOUREUX

Quelques conseils pratiques pouvant vous aider à faire de votre foyer un couple heureux! Faut le croire, même si cela semble être plus compliqué de nos jours. Surtout dans un temps où le divorce bat le record!

Être mariée est une chose, mais rester amoureuse en est une autre. Le mariage est une réelle bénédiction tant et pour autant que nous l’entretenons. Nous savons toutes que la routine s’installe, année après année, tranquillement. Mais devrions-nous nous en contenter ? Non ! Pour avoir un couple pleinement amoureux sur le long terme, nous devons activer certains principes.

 

 

Après 15 années de mariage, je peux dire que malgré les tempêtes, les cyclones et petits problèmes de la vie. Nous sommes toujours passionnés l’un pour l’autre. Est-ce facile ? Non, bien sûr. Il nous a fallu travailler fort ensemble et respectivement de nos côtés. Nous avons quand même trois enfants, sommes extrêmement actifs dans la vie et le ministère, mais malgré cela… La passion reste et même augmente.
Aujourd’hui, je te partage mes précieux secrets…

 

Prier l’un pour l’autre ET l’un avec l’autre.

De nombreux couples ne font que l’un ou l’autre, mais rarement les deux. Pourtant la bénédiction est pleinement lorsque les deux sont reliés.
Prier l’un pour l’autre : je ne te dis pas de dire : « Seigneur, change mon mari…. Qu’il voit comment il devrait me traiter… » Euh… non. Prier l’un pour l’autre est demander à Christ de le protéger, de répondre à ses besoins profonds, voire même cachés ; car après tout, qui d’autre que Jésus connait mieux que lui notre douce moitié ? Notre prière devrait être centrée sur notre époux et non nos besoins de femmes.

Prier l’un avec l’autre : même chose ici, ne prie pas à haute voix (pour que Chouchou entende) des choses qui sont en fait des désirs « subliminaux » mis à jour.

 

Partager la Parole

Cela devrait être une priorité. Lire, partager, méditer la Parole ensemble. Le but n’est pas de se prêcher la Bonne Nouvelle, mais de grandir à la même vitesse afin de toujours faire une chair (spirituelle et naturelle).

 

Lire et partager.

Peu de gens lisent, malheureusement, et encore moins l’un avec l’autre. Lire des livres sur le développement personnel devrait faire partie de notre routine, que l’on soit mariée ou non. Depuis des années maintenant, nous nous faisons la lecture : un lit, l’autre écoute et nous échangeons sur le sujet. Bien sûr, ce n’est pas toujours le même qui lit. Que cela soit sur : la foi, la famille, le couple, les finances, l’éducation des enfants, etc.

Avoir des activités communes.

Que cela soit : la marche, la danse, la cuisine ou autre ; engagez-vous tous les deux à faire une activité qui plait aux deux. Cela vous permettra de connecter autrement que sexuellement.

Se souvenir qu’avant les enfants, tu étais une femme, la sienne.

Je ne sais pas pourquoi, mais nous avons tendance à oublier, nous les femmes, qu’avant d’enfanter nous avions une vie sociale et amoureuse avec Chouchou. Eh bien ! Remettons ça au goût du jour. Ressors les sous-vêtements, la manière dont tu faisais attention à toi et planifiez à nouveau des soupers en amoureux.

 

Prendre des temps « off ».

Pensez à partir en week-end en amoureux, ou tout du moins, une nuit à l’hôtel. Oui, c’est possible, il suffit de faire garder les enfants.

Avoir de l’aide sur les sujets difficiles.

Demandez de l’aide, trouvez des coaches, parlez à vos pasteurs, mais ne restez pas isolés. Peu importe la sphère, cherchez de l’aide pour passer au travers.

 

Faire de l’activité physique.

Le sport rend de bonne humeur et garde les gens amoureux. C’est prouvé alors pourquoi s’en passer ?!

 

Parler des sujets houleux à l’extérieur.


Pas dans la maison. Gardez cette maison comme un autel de louange.

 

 

 

Leslie

@Femmesprit-leMag

AMMAFRICA WORLD


29/07/2017
0 Poster un commentaire

Conseils pratiques:L'amour et l'argent dans le couple marié

Un sujet souvent tabou ou gênant entre deux amoureux! Mais osons se le dire, car l'argent répond à tout! D'ailleurs il est un besoin utile pour vivre en harmonie dans le couple et subvenir aux besoins quotidiens..(Ammafrica)

 

 

Pas facile de parler d’argent avec sa ou son partenaire de vie. Alors, sujet tabou, les finances conjugales? Plus maintenant, grâce au livre L’amour et l’argent, guide de survie en 60 questions. Entrevue avec son auteure, Hélène Belleau.

 

Ah, le fric, le blé, le cash, le pognon… pas évident de parler oseille sur l’oreiller, papier-monnaie dans la chambre à coucher! Pas question, ici, des petites dépenses du quotidien, mais bien des grands enjeux: la mise en commun ou non des revenus, l’inégalité des salaires entre hommes et femmes qui pénalisent toujours ces dernières, la répartition des biens au sein du couple, la planification de la retraite, etc.

 

Hélène Belleau, sociologue à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), spécialiste de la famille, du couple et de l’usage social de l’argent, a cherché à comprendre pourquoi l’argent dans le couple reste encore souvent une boîte de Pandore «qu’on laisse dans un coin, avec un couvercle dessus», en attendant que les choses se règlent toutes seules. Elle publie aux Éditions du remue-ménage, avec Delphine Lobet, un livre intitulé L’amour et l’argent, guide de survie en 60 questions. Entrevue.

46626184-romantique-jeune-branche-am-ricaine-africaine-couple-s-ance-dans-le-bras-profiter-verres-de-vin-blan.jpg

 

Avec votre livre, souhaitez-vous faire tomber un tabou?

 

Culturellement, l’argent est perçu comme un agent qui corrompt les relations intimes, les dénature et engendre la dispute. En général, quand on associe argent et famille, c’est en faisant référence aux chicanes d’héritage ou aux séparations qui ont mal tourné. Ce qu’on oublie, mais qui est tout aussi présent, c’est que l’argent est un support de la relation de couple et qu’il a des aspects positifs. Au début d’une relation amoureuse, par exemple, on se montre très généreux, on s’offre des cadeaux: l’argent renforce le côté positif de la relation. Au quotidien, les gens parlent d’argent sans problème, des dépenses qu’ils ont, de leurs frais d’épicerie et de pharmacie... Le tabou se situe davantage dans l’organisation financière au sein du couple et de ses conséquences à long terme. Quatre personnes sur dix disent que leur gestion de l’argent s’est mise en place naturellement, sans qu’elles aient besoin d’en parler. Si bien que leur organisation financière, qui peut être insatisfaisante, n’est jamais remise en question.

 

Comment, alors, au sein du couple, faire évoluer notre rapport à l’argent?

 

Notre rapport à l’argent est lié au rapport amoureux. Socialement, le rapport amoureux répond à certaines valeurs. Il y a une grammaire ou, si l’on veut, un code des rapports amoureux. L’un de ces codes est le suivant: le couple doit passer avant les intérêts personnels. Dans ces conditions, comment dire à mon partenaire que la manière dont notre organisation financière fonctionne n’est pas équitable et que mes intérêts personnels sont lésés? C’est délicat d’en parler de façon aussi ouverte, aussi crue. Le contrat de vie commune illustre cet impact du code des rapports amoureux sur notre rapport à l’argent. Très peu de gens finalisent ce contrat. Pourquoi? Parce que dès qu’ils entrent dans le bureau du notaire, on leur demande de faire la liste de ce qui leur appartient et de ce qui appartient à leur conjoint, et comment sont partagés tous ces biens. Immédiatement, cette situation oppose les conjoints. Les deux doivent mettre leur intérêt personnel de l’avant, et c’est très inconfortable.

Comment dépasser cet inconfort?

 

Là encore, les codes qui régissent les rapports amoureux peuvent avoir une influence. La communication, par exemple, est souvent présentée – dans tous les magazines féminins, notamment – comme la solution. On donne l’impression que si la communication est bonne, la relation ira bien. Or, ce n’est pas ce que nous avançons dans le livre. Si vous êtes capables de parler de vos arrangements financiers, très bien, la lecture de ce livre vous permettra d’alimenter la discussion. Mais, en le lisant, vous pouvez aussi prendre conscience de la mécanique qui est à l’œuvre dans votre couple, dans vos arrangements financiers, et chercher des façons plus simples de fonctionner.

 

Prenons l’exemple d’une femme qui réalise qu’elle aurait intérêt à être mariée à son amoureux. Pour lui présenter les choses, elle a en général deux options. Soit elle dit: «On devrait se marier car, s’il y a rupture, je me trouverai dans une situation économique moins avantageuse parce que j’aurai pris soin des enfants ou que je t’aurai suivi pour que tu puisses occuper ton emploi», etc. Dans la logique du rapport amoureux, en général, le conjoint retourne l’argument avec ce genre de réponses: «Est-ce que tu as l’intention de me quitter?» ou bien: «On se connaît depuis tellement longtemps que, même si on devait se séparer, je ne te laisserai pas dans la rue…» La seconde option consiste à dire: «Ce serait bien qu’on se marie pour les enfants.» Voilà qui change complètement l’approche. Les intérêts du couple et de la famille sont mis de l’avant, et non les intérêts individuels. Mais il n’y a pas de solution toute faite. Il y a même autant de façons de faire qu’il existe de couples!

Vous écrivez que les médias traitent beaucoup des questions d’argent, mais presque toujours d’un point de vue individuel ou en considérant le couple comme un tout, sans distinguer les conjoints et les rapports qu’ils entretiennent entre eux...

 

Oui, on trouve une profusion de conseils sur les placements, la bourse, la déclaration de revenus, la planification de la retraite… Mais on entend rarement parler de la manière dont l’argent circule à l’intérieur des ménages. Si vous demandez, par exemple, ce qu’est un revenu, vous aurez, d’un côté, des personnes qui répondront que le revenu d’emploi est personnel; elles en versent une partie dans le compte conjoint et contribuent ainsi au projet du couple ou au projet familial. De l’autre côté, vous aurez des personnes qui affirmeront qu’un revenu d’emploi est un revenu familial. Ce sont deux approches différentes, mais qui peuvent exister au sein d’un couple. Il est donc important d’en avoir conscience et de pouvoir en parler sans provoquer de malaise.

 

Votre livre consacre une partie importante aux enjeux juridiques: mariage vs union de fait, divorce, etc. Pourquoi?

 

Toutes nos politiques sociales et fiscales sont basées sur l’idée qu’il n’existe rien en dehors du revenu familial et que ce principe du «revenu familial» ne devrait pas être remis en cause. Pourtant, des enquêtes démontrent qu’il existe dans d’autres pays différentes formes d’arrangement économique entre les conjoints et différentes formes de redistribution au sein du ménage. Il ne s’agit plus à proprement parler d’un revenu familial comme on l’entend au Québec. D’autres modèles existent. Certains exemples québécois récents, comme la modulation des services de garde en fonction du revenu du ménage, peuvent poser problème. Ainsi, dans une famille recomposée, le parent paie pour ses enfants, son nouveau conjoint n’étant pas contraint de participer, même s’il touche un salaire plus élevé. Ce sont donc les parents séparés qui doivent supporter la modulation. Les politiques sociales doivent s’adapter aux nouvelles réalités du couple et des familles. Nous faisons le pari que ce livre touchera beaucoup de gens et que ces réflexions finiront par parvenir aux oreilles de celles et ceux qui font les lois! Les avancées en matière d’égalité passent par les prises de conscience individuelles tout autant que par le débat social. Car c’est là aussi que le changement social se construit, dans nos cuisines et nos chambres à coucher.

 

 

 

@Par Remi Leroux(Protegez-vous.ca)

 

AMMAFRICA WORLD


21/07/2017
0 Poster un commentaire

ESPACE-FEMME:7 CONSEILS D'UNE MERE A SA FILLE POUR UN MARIAGE HEUREUX!

Les 7 conseils d’une mère à sa fille sur le mariage

Une vraie Mère doit éduquer ses enfants, surtout en particulier, la Fille! Simples conseils pratiques t'aideront dans ta vie de couple...

Photo de Richard Nlandu Mwanza.

1. La femme qui veut toujours avoir le dernier mot avec son mari n’est pas sage. La maison n’est pas un tribunal.

 

2. La femme qui utilise le sexe comme une arme dans la maison (embargo, se coucher en short-jean ou pantalon), manque de sagesse.

 

3. La femme qui utilise les tendances modernes et les « droits des femmes » pour insulter ou ridiculiser son mari est tout simplement folle.

 

4. Une femme qui fait de sa maison un enfer, avec des querelles constantes a besoin d’aide.

Un homme doit être impatient de courir loin de bureau pour être à la maison, parce que c’est censé être l’endroit le plus sûr et le plus adorable sur terre pour lui.

 

5. L’égalité dans le mariage ne signifie pas la concurrence. Cela signifie simplement: partenariat.

Profiter de cette égalité pour essayer de devenir la cheffe de la maison et opprimer son mari, revient à jouer avec le feu. Si tu détruis ta maison, bientôt tu seras la patronne d’une maison vide.

 

6. Une femme sage fait de telle sorte que l’homme se sente à l’aise pour assumer qu’il est le chef. Une fois qu’il obtient ce sentiment, la femme exerce doucement sa puissance car la tête tourne à l’endroit où va le cou.

 

7. Une femme qui ne se sépare pas de l’influence et des mauvais conseils de ses amis ou du contrôle de ses parents, ne peut que blâmer elle-même.

 
 
 
 
 
Richard Nlandu Mwanza
 
AMMAFRICA WORLD

28/12/2015
3 Poster un commentaire

BEAUTE-NOIRE:COMMENT DETERMINER SON TYPE DE PEAU?

PEAU NOIRE ET MÉTISSÉE :

COMMENT DÉTERMINER SON TYPE DE PEAU

Souvent on a tendance à ignorer le type de peau nous avons, et cela se manifeste souvent par le choix de toute crème qui peut sortir sur le marché,  avec ce conseil pratique, nous osons croire que cela aidera quelques unes parmi vous!

Trop souvent déçue par la crème "miracle" tant vantée par votre copine?

Trop souvent dépitée par le manque de résultats du dernier produit à lamode encensé par les magazines? Lassée de tester tous les cosmétiques du marché sans amélioration notable?


La vraie question : Choisissez-vous le produit qui vous convient vraiment ?

Avant toute décision : Apprenez à connaitre votre peau


1. Le matin au réveil, je lave mon visage avec mon nettoyant habituel, du bout des doigts, sans frotter.
2. Je rince à l’eau tiède, ni trop chaud, ni trop froide, J’essuie en tamponnant sans frotter
3. Je ne mets pas d’hydratant ou de crème.
4.  Au bout d’une heure, j’applique sur l’ensemble du visage une serviette en papier. J’observe.

Des marques grasses nettes apparaissent sur l’ensemble de la serviette. Mes pores sont dilatés surtout sur la zone médiane (nez, front, menton). J’ai des boutons occasionnellement, quand je suis fatigués ou au moment des règles.
- Ma peau ne tire pas. Ma peau est grasse.
- Je ressens de l’inconfort et ma peau tire. Ma peau est grasse et désydratée.

Des marques grasses nettes apparaissent uniquement  sur la zone médiane (front, nez, menton). Mes pores sont peu visibles sur les joues, plus visibles sur la zone médiane.
- Ma peau est mixte

Mes pores sont dilatés sur tout le visage. J’au des boutons de façon régulière.
- Ma peau est grasse à tendance acnéique

Des traces grasses légères apparaissent sur l’ensemble de la serviette. Mes pores sont serrés, à peine visibles sur l’ensemble du visage.
- Ma peau est normale

Il n’y a pas de traces grasses. Je ressens de l’inconfort, ma peau tire. Mes pores sont serrés, à peine visibles sur l’ensemble du visage.
- Ma peau est sèche.

Si les irritations, boutons, frottements produisent des taches sombres.
- Ma peau à tendance à l’hyperpigmentée.

 


EN REGLE GENERALE :


Les femmes à la peau de couleur ont tendance à avoir la peau grasse. Il y a cependant des exceptions.

En ce qui concerne les soins du visage, les besoins des femmes évoluent suivant les périodes de l’année. La peau est très sensible aux facteurs extérieurs comme la saison, l’alimentation ou encore le type de climat. Il est difficile de définir un seul type de peau par personne. En effet, une femme à la peau grasse peut avoir aussi  la peau sensible alors qu’une femme à la peau sèche peut être sujette à acné. De même, la peau peut être sèche sur une partie du visage, grasse sur d’autres.

 

 

 

 

@DIOUDA

AMMAFRICA WORLD


28/12/2015
0 Poster un commentaire

BEAUTE-NOIRE:SOIN PEAU NOIRE, CANNELLE, MIEL, EBENE COMMENT LES SOIGNER?

SOIN PEAU NOIRE, CANNELLE, MIEL, ÉBÈNE : 4 INDISPENSABLES

Qu'elle soit cannelle, miel ou ébène, la peau noire possède des atouts : épaisse, tonique et bien vascularisée, le temps qui passe n'y imprime presque pas sa marque. Ridules et rides sont rares et nous faisons souvent "plus jeune que notre âge". La mélanine, à laquelle nous devons notre teint constitue un écran naturel, qui nous protège des rayons nocifs du soleil, et freine le vieillissement. 

Si elle est résistante en apparence, la peau noire est en fait extrêmement sensible. Le stress, les changements hormonaux, la pollution, l'eau calcaire, un trop faible ensoleillement ou une hygrométrie insuffisante sont autant d'agressions à contrer . Conséquence : glandes sébacées et sudoripares s'affolent. En avant pour le cycle infernal : pores bouchés, points noirs et boutons, taches. 

Quelquefois, au contraire, le ralentissement du renouvellement cellulaire et l'accumulation de cellules mortes rendent le teint grisâtre voire cendré nous gratifiant parfois d'une pigmentation inégale (le nez, les joues plus claires, le menton le front plus sombres).

 

Ajoutez à cela un besoin d'hydratation important (sinon, attention à la peau tendance crocodile), une tendance à briller (front - nez - menton, plus communément dénommés 'zone T'), et surtout une grande difficulté à faire disparaître les marques et cicatrices que nous laissent le moindre bouton et vous aurez un tour d'horizon à peu près complet. 

 

 

Nos indispensables : 
- hydratants non gras pour le visage et pour le corps 
- hydratants corporels 
- régulateurs de sébum anti-brillance 
- masques et gommages et, bien entendu, anti-boutons et anti-taches unificateur de teint.

 

 

 

 

 

@DIOUDA

AMMAFRICA WORLD

 


28/12/2015
0 Poster un commentaire

FAMILLE:VOTRE MARIAGE EST IL UNE ALLIANCE OU UN CONTRAT?, EXAMINEZ VOUS!

LES DEFIS DU MARIAGE:UN TEMOIGNAGE UTILE POUR VOTRE COUPLE!

Ton mariage est il une alliance ou un contrat ?

couple-noir-blanc-main-femmesprit

Mon mari et moi avons commencé une thérapie de couple. C’était quelque chose de tellement difficile pour moi. Je n’avais jamais imaginé que mon couple en aurait besoin, peut être par arrogance je l’avoue. J’admets que l’orgueil m’aveuglait au point de penser que mon mari avait plus besoin d’aide que moi.

 

Mon mari et moi avons commencé une thérapie de couple. C'était tellement difficile pour moi.

 

J’ai même joué la carte du  » on n’a pas d’argent pour faire une thérapie de couple ». Je ne voulais pas mettre d’argent là dedans. J’aurais préféré dépenser cet argent autrement. Oui je sais, je suis égoïste, mais je me soigne. Cependant je reconnais que ça valait la peine d’investir dans mon mariage. Vous pouvez investir dans votre mariage de plusieurs autres façons: des moments de qualité, de communication, en parlant à votre époux selon son langage d’amour. Mais dans certain cas, il faut savoir dépenser de l’argent.

 

La thérapie de couple m’a ouvert les yeux sur la façon dont je concevais mon mariage sans même que je ne m’en rende compte. Le thérapeute me demanda: comment voyez-vous vous votre mariage, comme un engagement ou comme un contrat ? Et il m’a ensuite expliqué la différence entre les deux termes. Un contrat peut être rompue. Le contrat contient des clauses qui si elles ne sont pas respectées par l’un ou l’autre des parties vous permet d’y mettre un terme.

 

Les alliances / les engagements n’ont pas vocation à être brisés. Ils sont faits pour durer toute la vie. Faire alliance signifie que vous allez honorer votre engagement quoi qu’il vous en coûtera et que vous ne chercherez pas à vous y soustraire.

Le contrat peut spécifier des compensations financières au cas où une des parties est en tort.

 

Dans le cas des alliances, aucun dédommagement n’est prévu, ni même attendu.

 

Un contrat peut vous faire vous sentir comme une victime. Il se peut qu’il ne prenne pas du tout en compte les intérêts de l’autre partie. En bref, un contrat peut être par nature égoïste même s’il a pour but final d’assurer la protection de ceux qui le signent. Le mariage est à proprement parlé un engagement désintéressé, où on ne cherche pas son propre intérêt, il n’est pas égoïste. (1Corinthiens 13:5)

couple-main-jean-femmesprit

Je dois arrêter de jouer les victimes. Oui, c’est vrai, les actions et les paroles de mon mari m’ont beaucoup blessé, cependant, les voeux que nous avons échangé lors de notre mariage ne renfermaient ni conditions, ni clauses, ni exception. Il en est de même pour les saintes écritures.

 

 

Dieu fait des alliances, pas des contrats.

Dieu fait des alliances, pas des contrats. En voila quelques exemples:

 

J’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre (Genèse 9:13 )

Après le souper il prit de même la coupe et la leur donna en disant:

 

«Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang qui est versé pour vous. Luc 22:20

 

Une alliance devant Dieu, c’est ça qui devrait être le critère pour mon mariage, et non un contrat.

 

Une alliance devant Dieu, c’est ça qui devrait être le critère pour mon mariage, et non un contrat.

Rien ne justifie les violences conjugales, ni les infidélités à répétition. Je n’ai jamais subi de violence dans mon mariage, mais là n’est pas la question. Si vous vous trouvez dans un environnement ou vous êtes en danger, mettez vous à l’abri dans un lieu sécurisé et cherchez à ce qu’on vous aide. Juste avant d’avoir commencé la thérapie de couple, je voulais mettre fin à mon mariage, mais maintenant, je vois les choses différemment. Je veux servir Dieu en honorant cette alliance.

 

Soyez bénies!

 

Il y a un grand débat qui oppose les deux points de vu: alliance v/s contrat.

 

Et toi, qu’en penses-tu ?

 

 

Source:

@FemmEsprit le Mag

 

Analyse-Ammafrica world

Le mariage, un lien sacré et pas le contrat qui n'est qu'un accord pour affaires!

La différence entre une alliance divine et un contrat, est que l'une est "sacrée" tandis que l'autre n'est qu'un monde "d'affaires"! Un contrat nécessite des bénéfices financières , tandis que une alliance divine telle que le "mariage" peut nécessiter des bénéfices éternels!

En effet, avec un mariage qui se rompt non dans la volonté de Dieu ni conforme à sa parole (sauf pour cause d'infidélité ou la mort), on peut risquer l'enfer, risque de vivre en pleine "adultère", alors qu'un contrat n'a des conséquences éternelles!

 

A cause de cette différence si grande, le mariage a plus d'importance à y veiller, car notre éternité en dépend, alors que le contrat, peut se rompre à tout moment lorsque les intérêts ne sont plus les mêmes. Et d'ailleurs dans le mariage,nous voyons "l'amour" joué un rôle capital pour une union durable que dans le contrat, le sérieux et la crédibilité joueront plus dans l'accord de deux ou plusieurs personnes!

Car, après tout, un contrat peut être conclu avec 2 ou plusieurs personnes mais le mariage selon la Bible, n'est scellée que par "2 personnes" et les deux deviendront une seule chair! Ce qui est loin d'être le cas pour le contrat.

 

Sur ce, choisissez que votre couple soit basé par une alliance!

 

 

 

 

@Conseillère spirituelle

 

AMMAFRICA WORLD


19/12/2015
0 Poster un commentaire

FAMILLE:LES SECRETS DANS LE COUPLE SONT DES POISONS QUI VOUS DETRUISENT!

Les Secrets dans le couple:Des poisons qui détruisent plus tard Votre Union!

Chers frères et soeurs, ce matin nous aimerions vous partager un message important pour votre relation avec votre partenaire!

 

Beaucoup de couples de nos jours vivent dans des "secrets" qui, plus tard, risqueront d'être l'une des grandes causes des divorces ou de brisement de coeur dans votre couple.

 

Ne passez pas votre temps à vous cacher même de petits trucs, alors qu'il vous suffit juste de trouver un bon moment tranquille, dans votre intimité, pour vous dire tout!

 

Un couple qui a des confidences, est un couple qui vivra longtemps et surtout heureux!

 

Suivez ce témoignage qui vous édifiera certainement...

 

@Ammafrika

 

J’ai brisé le silence et j’ai tout avoué à mon mari

© / 123RF Banque d'images

Mon mari et moi avons instauré une nouvelle tradition familiale, un moment d’intimité autour d’un café ou d’un thé. Nous nous réveillons un peu plus tôt, et nous asseyons l’un en face de l’autre. Nous lisons la Parole de Dieu, nous en discutons ensemble et nous prions. Cela a été déterminant pour lancer notre relation dans la bonne direction dès que la journée commence.

 

Je cachais quelque chose à mon mari et je savais que je devais briser ce silence...

Le troisième jour après avoir commencé cette nouvelle routine, je ne pouvais m’empêcher de penser à quelque chose que j’essayais d’éviter. Je cachais quelque chose à mon mari et je savais que je devais briser ce silence, surtout après avoir entendu mon mari lire dans la Bible des passages des Psaumes et des Proverbes. C’était comme si Dieu était assis à table avec nous, nous encourageait, mais d’une façon sérieuse.

Je sentais qu’Il travaillait mon cœur en douceur avec ce message.

 

« Tu dois le dire à ton mari ou ça va empirer ».

 

J’ai essayé de résister. J’avais quelques appréhensions à déballer la vérité. Je déteste la confrontation et je déteste me trouver dans une situation gênante. Mais pour une raison que j’ignore, je me sentais en sécurité, assise à cette table de cuisine, encore plus en sécurité que toutes les autres fois où j’ai voulu en parler et ou je me suis tu. Alors les mots ont commencé à me sortir littéralement de la bouche :

 

« Tu dois le dire à ton mari ou ça va empirer »

couple-bible-femmesprit

« Chéri, il faut que je te dise quelque chose. Ça fait 2 mois que je te cache des factures de consultations médicales. Je ne voulais pas que tu sois frustré ou que tu te sentes submergé par ces dépenses supplémentaires, surtout que nous sommes un peu coincé coté argent. Je pensais pouvoir gérer ça toute seule sans avoir à te déranger avec cela. Mais je n’y arrive pas. Et maintenant, j’ai peur que ces factures ne commencent à s’empiler sans que l’on puisse les payer. Je te demande pardon de t’avoir caché cela ».

 

Je me suis senti mieux une fois que tout cela était sorti.

 

J’ai redouté cette conversation pendant des semaines. Une facture, puis deux, puis trois. Chaque fois qu’on recevait une nouvelle facture, je l’empilais sur les précédentes, le tout caché sous un dessin que mon fils avait fait et que je gardais en souvenir. Une semaine avant cela, j’avais empêché à mon mari de s’occuper de ce tas de papier que j’avais dissimulé dans notre chambre.

« Non! Pas maintenant !», lui ai-je dit en criant.

 

Je m’étais convaincue qu’il valait mieux ne rien dire. Mais en réalité, je nourrissais un sentiment d’insécurité. Je pensais que mon mari allait être fâché, vu qu’il s’agissait des factures de consultations chez le docteur pour moi et les enfants. Parce que nous étions juste financièrement, je pensais que mon mari serait vraiment en colère de devoir payer ces consultations chez le médecin alors qu’il aurait peut-être préféré utiliser cet argent autrement.

Dans mon esprit, je m’étais déjà fait un film et avais imaginé sa réaction, sans lui avoir donné la… 

Dans mon esprit, je m’étais déjà fait un film et avais imaginé sa réaction, sans lui avoir donné la possibilité de réagir. Et pour me convaincre encore plus, n’étant plus sujette au sentiment d’insécurité, je me suis dit que mes intentions étaient bonnes, dignes mêmes, et que par ce biais, j’épargnerais à mon mari le fardeau des factures.

 

Le plus étrange dans tout cela, c’est que mon raisonnement n’avait aucun sens. Payer ces consultations médicales était une bonne chose, en particulier si elles étaient justifiées. Je n’aurais pas dû voir cela d’un point de vu négatif. Ma vision était faussée par le stress que nous vivions en raison du manque d’argent.

 

Au moment même où j’en ai parlé avec lui, nous avons pu réfléchir et mettre en place une stratégie pour sortir de ce problème ensemble. Il n’était pas du tout fâché, un peu décontenancé du fait de voir que j’avais déjà réfléchi à la situation, mais pas fâché.

Alors que nous discutions, nous avons commencé à parler de ce sujet, comment les réactions de l’un influencent les choix de l’autre à discuter ou à échanger sur un sujet donné, et aussi, les effets négatifs à anticiper les réactions de l’autre sans même lui donner l’occasion de se prononcer sur le sujet. Mon mari m’a encouragé à ne plus rien lui cacher, et à ne plus m’inquiéter des choses que nous devrions traverser ensemble.

 

C’est l’ennemi qui nous dit de cacher les choses et d’en faire des secrets.

C’est l’ennemi qui nous dit de cacher les choses et d’en faire des secrets. Il nous murmure à l’oreille, nous poussant à faire les choses seul, avec nos propres forces, sur notre propre temps, et par notre propre volonté. L’ennemi nous tente à nous séparer les uns des autres, et aussi de Dieu.

 

Cette situation a pour moi été un rappel, me disant que je dois faire « un » avec mon mari, travailler en équipe devant l’adversité et ne jamais rien se cacher.

 

J’ai voulu partager cela avec vous pour plusieurs raisons :

 

– Si votre époux et vous traversez des difficultés financières, je vous exhorte à parler ouvertement de votre budget, de définir vos besoins et de prioriser vos dépenses. Si vous n’en discuter pas ensemble, vous serez tenté de prendre des décisions financières de façon indépendante et cela nuira à votre capacité à surmonté ce stress lié à vos finances.

 

– Si vous cachez quoique ce soit à votre mari, sachez que cela aura un impact négatif sur votre intimité. Si vous pensez devoir parler à votre mari de quelque chose et que cela vous revient souvent et pèse sur votre cœur, parlez-en avec lui tout simplement. La transparence construit la confiance et conduit à l’intimité.

 

– Si vous prenez des décisions basées sur l’insécurité ou la peur, cela affectera de façon négative votre mariage. Soyez forte, courageuse, sage et confiante. J’ai découvert que la seule façon d’y parvenir, c’est de passé du temps en intimité avec Dieu.

 

– Enfin, si vous et votre mari ne planifiez pas de passer des temps d’intimité ensemble de façon régulière, comme par exemple autour d’un café ou d’un dîner, où vous prendrez votre temps et vous accorderez toute l’attention nécessaire pour communiquer, je vous en prie, faites-le ! Commencez le plus tôt possible. Et si pour une raison ou pour une autre, votre mari ne veut pas ou que vous n’arrivez pas à accorder vos emplois du temps, priez ! Demander à Dieu de vous aider. Ces moments sont importants pour votre mariage, car ils vous donnent un cadre rassurant où vous pouvez parler en toute sécurité, construire la confiance et vous encourager l’un l’autre.

J’espère que cela vous encouragera et vous aidera dans votre mariage !

 

 

 

 

 

Par Jennifer

Pour @FemmEsprit

 

AMMAFRICA WORLD


16/12/2015
2 Poster un commentaire

DIEU FAISEUR DE MARIAGE:TEMOIGNAGE D'UNE UNION DIVINE DE GAEL ET NILSETE

Dieu est un faiseur de mariage:Ce témoignage aidera beaucoup de jeunes couples et ceux qui sont en voie de se marier.

Union Divine : Gaël & Nilsete

Gael&Nilsete-Prayer

FemmEsprit Le Mag, vous propose une nouvelle chronique « Union Divine » qui se proposera d’être la colonne permettant à des couples fiancés ou mariés de témoigner de la place que Dieu a eut dans leur rencontre. Nous croyons que Dieu est un faiseur de mariage. Et nous souhaitons nous réjouir avec tous ceux qui en respectant les principes bibliques ont vu cette bénédiction se manifester dans leur vie. Sans plus tarder, je vous propose de découvrir NILSETE & GAEL !

1- Pouvez vous présenter ?


Lui : Je suis développeur web et écrivain. Je n’ai pas d’activité dans l’église locale pour le moment et je suis responsable du pôle web au sein du mouvement Xtraordinary People.
Elle : Je suis Nilsete, j’ai 29 ans et je travaille au service achat dans une banque, auprès des enfants à l’église et aux cotés de mon mari au sein d’Xtraordinary People en tant que directrice générale.

2- Avant de vous connaître, quelle serait d’après vous ce qui vous a préparé à votre rencontre spirituellement et psychologiquement ?

 

Lui : J’ai fait certaines erreurs dans le passé au cours de relations qui n’ont pas abouti. j’en ai souffert et j’ai donc appris de mes erreurs car elle m’ont permis de découvrir ce qui n’allait pas chez moi, dans mon caractère. Elles m’ont permis de comprendre pourquoi je n’étais pas prêt à être dans une relation durable. J’ai décidé de travailler sur moi-même afin d’être un homme digne de ce nom pour ma future épouse. De plus, je n’ai pas fait du mariage ma priorité mais les affaires de Dieu étaient d’abord ma priorité. En cherchant Dieu en premier, Il me préparait pour sa fille.

 

Elle : Avant de rencontrer Gael, je suis passé par une phase où j’apprenais à me connaitre en tant que femme, je voulais connaitre quel est le rôle et les caractéristiques d’une femme chrétienne. J’ai lu pour cela beaucoup de livres, écouter beaucoup de prédications et fait beaucoup d’études. Dans mon église, j’ai toujours entendu dire que le temps de préparation était important.
Lorsque Gael est arrivé dans ma vie j’étais spirituellement instruite et prête à accueillir notre relation mais il manquait encore des points à traiter dans mon âme, j’avais besoin de partager ma foi en l’amour et de faire confiance ! Le travail spirituel et sa capacité à me rassurer ont contribué à ma paix.

NG

3- Comment avez vous su que vous aviez l’un et l’autre rencontré votre « moitié »

 

Lui : Je l’ai su avec le temps et l’observation. Au fil du temps de notr e amitié, j’ai trouvé en elle la femme qui me correspond. Tout comme Adam a trouvé en Eve la personne qui lui ressemblait, j’ai trouvé en Nilsete la femme qui me correspond, une amie, un soutien, une personne de confiance en qui je peux me confier, une personne avec qui je peux être moi-même, une personne qui m’encourage, qui partage la même vision que moi, une personne que j’admire et que je trouve belle, la personne avec qui je souhaite construire l’avenir.

 

Elle : Plus on apprenait à se connaitre et plus je découvrais en lui des traits de caractère qui me plaisaient et me mettaient en confiance. Ainsi les temps de qualité, les discussions interminables, les balades romantiques et le fait de travailler ensemble avec une même vision m’ont convaincu que j’étais sur la bonne voie. Mais pour tout vous avouer j’ai SU que c’était lui quand j’ai pris la décision de l’aimer jusqu’au bout malgré mes craintes. C’est alors que les jours, mois et années qui ont suivi cette décision ont abouti à nos fiançailles puis notre mariage.

 

4- Dieu a t’il utilisé des signes pour vous montrer que c’était la bonne personne, si oui lesquelles ?

 

Lui : Non, j’ai moi-même fait le choix et je ne doutais pas en mon coeur.

 

Elle : Je ne voyais pas de signes car j’avais mes peurs, mais lorsque j’ai pris la décision de m’engager pleinement dans cette relation l’amour a chassé mes craintes.

Gael&Nilsete-gare_lyon

5- Quel est le top 3 des qualités que vous appréciez l’un chez l’autre ?

 

Lui : La joie, l’amour, la générosité.

 

Elle : J’aime sa paix, sa douceur et sa sagesse.

 

6- Si vous deviez définir l’amour que vous avez l’un pour l’autre quelle serait sa définition ?

 

Lui : A mon sens, je définirais notre amour comme une lumière, comme une flamme qui grandit et prend de plus en plus d’ampleur pour éclairer sa génération et lui montrer le chemin. Bien-sûr, cette flamme a besoin d’être alimenté par chaque conjoint. Notre amour rayonne donc au sein de notre génération pour révéler aux personnes la beauté et l’éclat d’un couple qui marche main dans la main, uni en Christ. Cependant, cet amour se travaille, il se nourrit, ce n’est pas un acquis.

 

Elle : Selon moi c’est un amour rempli de passion, de respect, d’échanges, de travail et surtout un amour qui recherche toujours plus de la présence de Dieu pour que la flamme soit éternelle. Oui c’est possible, nous le croyons !

Gael&Nilsete-Porche

 

 

7- Comment a t’elle ou t’il contribué à te faire grandir spirituellement, à te rapprocher de Dieu ?

 

Lui : Par défaut je suis un amoureux de Dieu. Mon épouse est pour moi un soutien qui m’aide à maintenir cet amour que j’ai pour Dieu. Son amour pour Jésus me conforte et m’émerveille, il m’encourage à aller de l’avant pour construire une relation fondé sur Christ. Lorsque je suis épuisé, elle m’encourage à toujours regarder vers Dieu. Elle est une personne qui marche beaucoup par la foi or moi je marche beaucoup par le raisonnement. Ainsi elle me rappelle toujours qu’en tant que fils de Dieu, nous devons d’abord marcher par la foi.

 

Elle : J’aime quand il prie et j’aime prier à ses côtés. Il m’écoute lui parler de mes révélations, de mes discussions avec mon Papa du Ciel, de ce que Dieu met dans mon coeur. Et il me conseille, me pousse à passer à l’action, cherche avec moi des plans d’actions et m’encourage à aller jusqu’au bout de ce que j’entreprends. Toutes ses délicates attentions me poussent auprès de mon Papa pour le remercier et faire toujours plus.

8. Question pour elle : Comment la vision de ton époux pour son futur à contribué à te faire penser que tu étais celle qui pourrait le faire prendre son essor ?

 

Lorsque j’ai appris à le connaitre plus profondément, j’ai vu en lui une part de la vision que Dieu avait mis dans mon coeur. Je me suis dit cette vision qu’il a, ses projets, ses valeurs, son coeur… c’est ce que j’ai aussi.
J’étais donc la pièce qui lui manquait, et je pouvais le compléter là où ses limites étaient atteintes. Et vice versa !

 

9- Question pour lui : Comment ton épouse dès le moment ou tu l’as su à affiner et contribuer à matérialiser ne serait ce qu’un petit peu la vision que Dieu à mis en toi ?

 

 

Elle l’a fait déjà en devant mon épouse. Le monde dans lequel nous vivons perd de plus en plus certains principes et valeurs bibliques tels que le mariage ou l’amour. En tant que couple en Christ, nous devons être un témoignage de ce que le mariage est une chose très excellente dans la pensée de Dieu et non un cauchemar comme beaucoup le pensent. Beaucoup de personnes ont une vision erronée du couple. Ainsi, en devenant mon épouse et en m’aimant comme elle m’aime, conduite par l’Esprit, elle contribue à ce que nous soyons un témoignage de l’amour d’un couple selon Dieu, un amour rayonnant, un amour fidèle par l’alliance du mariage, un amour constructif et bénéfique. De plus, je désire vraiment que les femmes du monde réalisent la valeur que Dieu a mis dans la femme et ma femme désire la même chose. Ensemble, nous souhaitons révéler la valeur de la femme.

Gael&Nilsete-Main-Dans-Main

 

 

10- Quels conseils donneriez vous à ce qui souhaitent se marier ?

 

Lui : Que le mariage n’est pas une décision à prendre à la légère. C’est une décision pour la vie, sans retour. Je conseille aux personnes qui veulent se marier de prendre le temps d’être enseigné sur le monde du mariage car beaucoup s’y sont cassé la tête par manque de connaissance. Une bonne préparation assure le succès. Je leur conseille de ne pas vouloir le mariage avant tout mais de vouloir Dieu avant tout. C’est Dieu qui leur donnera les capacités, l’amour et la sagesse nécessaires pour réussir leur mariage. Je conseille aux hommes de prendre leur responsabilité, de s’engager sincèrement en sachant que c’est quelque part un sacrifice, mais un noble sacrifice. Il y a tant de conseils à donner sur ce sujet que quelques phrases ne suffiraient pas. C’est pourquoi je conseille également certains de mes articles sur le couple dans lesquels j’expose ce que j’ai appris de mon expérience en cliquant ICI

 

Elle : Le mariage se prépare. Entrer dans le mariage nécessite selon moi des connaissances au sujet des différences entre l’homme et la femme, mais aussi des connaissances sur soi. Vouloir se marier signifie être prêt à donner même lorsqu’on en a pas envie, à aimer même lorsqu’on est fâché ou blessé, à respecter, croire, et s’engager à finir sa vie avec la même et unique personne que l’on aura choisi. D’où l’importance de faire le bon choix et de ne pas prendre cette décision à la légère, à la va-vite ou pour de mauvaises raisons…


Si je peux donner 3 règles d’or à celui/celle qui souhaite se marier :


a- Apprendre à se connaitre
b- S’équiper en s’instruisant sur la signification et le but du mariage
c- Prendre un temps de fréquentation.

Nisete&Gael-wedding

 

 

11- Quels conseils donneriez vous à ceux qui pensent mariage ou se posent encore la question : Est ce lui/elle que Dieu à prévu pour moi ?

 

Lui : Je pense qu’il ne faut pas s’engager si on doute. Le mariage doit être une décision ferme et réfléchi car c’est pour la vie. Tant qu’il y a le doute, il faut attendre et continuer d’observer. Je pense aussi qu’il est important d’avoir une bonne relation avec le Saint Esprit afin de Lui demander de nous éclairer sur notre décision car Lui Il connaît tout. Le Saint Esprit nous donnera la paix par rapport à notre choix de mariage si Il sait que c’est bon pour nous. Il arrive cependant que certains personnes doutent parce que la personne en face ne parvient pas à les rassurer ou à cause de blessures du passé et elles ont peur de souffrir encore. Dans ce cas je cite souvent 1 jean 4:18 : « Quand on aime on n’a pas peur, mais l’amour parfait chasse la peur ». Si tu aimes cette personne et que la personne t’aime aussi, si tu crois qu’elle correspond à ta vision de la vie, ne laisse pas la peur te paralyser ou t’empêcher d’avancer. Se marier ce n’est pas vivre dans un monde utopique où tout est toujours beau. Il y a aussi des moments difficiles et il faudra apprendre à surmonter ces moments ensemble. Si tu doutes, il faut savoir pourquoi tu doutes, qu’est-ce qui te retient, quelles sont les raisons qui t’empêchent de choisir. Le fait de savoir pourquoi tu doutes te permettrait sûrement d’y voir plus clair. Par exemple si tu doutes parce que le garçon n’est pas assez mature selon toi, tu devrais peut-être prendre un peu de temps encore. Ou si tu doutes parce que ton ex t’a lâché sans prévenir et donc tu as peur que cela se reproduise, ce n’est pas une bonne raison de douter…

 

Elle : Dans mon cas je dirais que pour savoir si c’était le bon, j’ai pris le temps de le connaître, de parler au Saint Esprit de ce que je vivais et de parler avec de bonnes personnes qui m’ont entouré pour ne pas que je fasse trop d’erreurs…


Je pense que le temps de fréquentation est très important, c’est dans ce temps que l’on apprend à approfondir la vision du couple et à s’aiguiser face au caractère de l’autre. Ce temps révèle les failles à savoir si on est prêt à supporter certains traits que l’on a aperçu, c’est le moment de se réajuster et de travailler sur soi. Dans la fréquentation être en groupe et découvrir l’univers (famille, amis) de l’autre est aussi un point important pour le couple car son entourage sera notre entourage donc autant apprendre à les connaître dès ce moment.
Les amis et famille nous connaissent aussi et peuvent nous alerter sur certains points que l’on aurait pas vu dans notre idylle…


Une fois que cette étape d’amitié est validé. On a un poids en plus qui pèse dans la balance du mariage.
Donc avant de s’engager prendre son temps car c’est pour la vie. Mon mari aime à dire « Quand on va trop vite on fait des erreurs et un bon nombre de conseillers donne la victoire. »
Laisse ton cœur te guider, pas ton âme, ni tes émotions et… n’aie pas peur, lance toi !

 

 

FemmEsprit Le Mag vous remercie pour ce candide interview !

Nous prions que Dieu vous bénisse au delà de vos espérances, de vos rêves les plus fous. Soyez bénis Gael & Nilsete

@FemmEsprit le Mag

AMMAFRICA WORLD


05/12/2015
0 Poster un commentaire

(VIDEO) PROPOS SCANDALEUX D'OUMOU SANGARE:LA PEAU NOIRE NE PORTE PAS CHANCE? REVEILLEZ SA MEMOIRE!

PROPOS SCANDALEUX ET ABERRANT D'OUMOU SANGARE!

OUMOU SANGARÉ « LA PEAU NOIRE NE PORTE PAS CHANCE »


03/12/2015
0 Poster un commentaire

FLASH INFO:LE RETOUR DE L'EMISSION TRIBUNE DE LA FEMME TOUS LES JEUDIS A 20H00 (HEURE DE COLOGNE).

Le Retour de l'émission "Tribune de la Femme" chaque Jeudi soir à partir de 20h00 (heure de Paris/ Heure de Cologne).

THEME DU JOUR: "Pourquoi suis-je Femme?"

Tribune de la femme, est une émission qui fait parler "femme" dans son identité, son rôle vital dans la société,la Nation, dans le foyer et surtout dans l'Eglise Corps de Christ (assemblées locales).

 canstockphoto5874914_comp.jpg

Le thème de ce jeudi 3.12.15:

"Pourquoi suis-je femme"?

 

 

L'initiatrice de cette belle émission n'est autre que votre humble servante évangéliste par vocation,militante de l'éveil de la conscience et patriote de sa nation:

 

Mama FEZA LA GRÂCE DIVINE (Joignable sur Facebook).

 

Mama FEZA intervient en direct chaque jour dans la prière matinale (6h00-7h00), le Mercredi soir à 20H00 dans son émission "éveil de la conscience" où elle touche différents sujets d'actualité politique,chrétienne ou sociale, le jeudi à 20h00 pour la tribune de la femme et le Dimanche dans l'émission sous forme de conférence-débat "MANGER A LA TABLE DU ROI" à partir de 16h00.

 

Nous invitons toutes les femmes de suivre cette émission 100% femme en direct de votre chaine radioTV du Donner et du Recevoir sur le siteweb:www.ammafricawold.net Et sur le décodeur HAPPYBOX TV dans la rubrique "CHANNELS".

 

 

canstockphoto6093067_comp.jpg

 

 Rejoindre l'émission:

SKYPE:"ammafricaworld"

PHONE EN DIRECT:+49/2421.7604.991

 

 

 

La Redaction

AMMAFRICA WORLD


03/12/2015
0 Poster un commentaire

LE MEPRIS DE LA FEMME:150 FEMMES EXECUTEES POUR REFUSER LE MARIAGE FORCE AVEC LES DJIHADISTES

Pourquoi mépriser une si belle créature que Dieu a mis au côté de l'homme?

150 femmes exécutées pour avoir refusé d’épouser des militants de l’Etat islamique

150 femmes exécutées pour avoir refusé d’épouser des militants de l’Etat islamique

Les jihadistes de l’Etat islamique viennent d’exécuter et enterrer au moins 150 femmes qui refusaient de se marier avec des militants de l’organisation islamique, vient de déclarer le ministre irakiens des Droits de l’homme.

Elles ont été jetées dans des fosses communes situées autour de la ville de Fallujah, dans la province Al Anbar, à km à l’ouest de Baghdad le long de l’Euphrate.

 

Selon un communiqué publié hier par le ministère irakien, l’Etat islamique a conduit plusieurs attaques à Fallujah.

« Au moins 150 femmes, y compris des femmes enceintes, ont été exécutées à Fallujah par un militant du nom d’Abu Anas Al-Libi après qu’elles aient refusé d’accepter un mariage jihad (Jihad el-Nikah) » précise le communiqué publié par al Arabiya.

« De nombreuses familles ont également été contraintes de quitter la ville d’Al-Wafa après avoir reçu des menaces de mort. »

Le ministère irakien a ajouté que de nombreux enfants sont morts dans le désert après avoir quitté la ville.

L’Etat islamique contrôle de nombreuses zones de la région d’Al-Anbar et il tente de prendre Ramadi, la capitale de la province.

 

 

 

 

 

© Alain Leger pour Dreuz.info.

 

Sources :

aa.com.tr/en

english.alarabiya.net


01/12/2015
1 Poster un commentaire