AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

Culture Européenne

Que signifie donc la "Culture"?:

Prônons l'éveil de la Conscience sur des sujets qui importent dans notre societé, la "Culture" doit être définie pour la bonne compréhension des plusieurs qui visite notre espace.

CULTURE:

  • Ensemble des connaissances acquises.
  • Ensemble des productions artistiques et intellectuelles d'une societé.
  • Une Civilisation:Exemple la civilisation occidentale, ou civilisation Egyptienne ou Afrique Impériale...
  • Ensemble des convinctions partagées et de comportements qui caractérisent un groupe: Exemple: Une culture "Laique"!

La renaissance est une période de grands bouleversements politiques, philosophiques et artististiques. Partis d'Italie ces courants se sont diffusés dans toute l'Europe pendant plusieurs siècles. La pensée humaniste et de nombreux chateaux en Europe, dont les chateaux de la Loire, ont marqué cette période. 

Il suffit de mettre en évidence l'influence qu'ont eu ces courants dans chaque pays et d'expliquer comment ils ont donné lieu à la naissance d'une première culture commune en Europe.

Lien sur la culture Européenne:

http://www.coe.int/t/dg4/CulturalConvention/Source/CIMasterdoc_FR.pdf

Voyageons vers un Monde à la découverte des cultures du Monde....

La direction

AMMAFRICA WORLD

 


Construire un espace culturel Européen:Renaissance et Humanisme

 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Quentin_Massys-_Erasmus_of_Rotterdam.JPG/220px-Quentin_Massys-_Erasmus_of_Rotterdam.JPG

Erasme (1469-1536)

 

15ème - 16ème siècles

 

Le voyage au même titre que le livre permet aux humanistes de diffuser les idées nouvelles et favorise l'apparition de la "République des lettres " : un espace virtuel qui transcende les frontières pour réunir les lettrés européens autour de valeurs partagées et d'une langue européenne commune, le latin. Les hommes, les livres, les idées circulent et favorisent l'émergence d'un espace culturel européen.

 

"A Rome, il n'y avait pas de cardinal qui ne me reçut comme un frère alors que de moi-même je n'aspirais à rien de tel (...). Et cet honneur n'allait pas à mes richesses : aujourd'hui encore je n'en ai ni n'en désire ; ni à ma brigue à laquelle j'ai toujours été très étranger ; mais seulement aux lettres dont nos compatriotes se moquent, mais que les Italiens  adorent."

 

(l'humaniste européen ERASME, 1514)

 

DSC00353        DSC00349

Février 2012

 

   Les litté raires de l'Iroise à Brest et les lycéens du Liceo Cecioni à Livorno se sont virtuellement rencontrés en visioconférence pour mener des lectures analytiques croisées de textes variés dans le cadre d'un travail sur "L'Italie, berceau de la Renaissance et de l'Humanisme en Europe"..

 

Au programme : Dante, Boccace, Pic de la Mirandole, Machiavel, Marsile Ficin, Castiglione, Giordano Bruno, Leonard de Vinci, Du Bellay, Louise Labé, Bertolt Brecht ... 

 

A découvrir sur i-voix dans la catégorie "Humanisme" : plusieurs lectures analytiques préparées pour ce travail collaboratif qui rapproche les cultures et les êtres par-delà les frontières.

 

A parcourir : l'album-photos de cette séance d'échanges virtuels

  

France---Italie-copie-1.jpg

 

Mars - avril 2012

 

Les lycéens de Brest vont voyager en Toscane et les lycéens de Livorno vont voyager en Bretagne pour resserrer les liens virtuellement créés dans le projet eTwinning i-voix d'échange autour de la littérature, pour découvrir de plus près la Renaissance et faire vivre pleinement l'humanisme, pour participer à leur tour à la mise en oeuvre d'un espace européen fondé sur une culture commune.

 

Une aventure à suivre sur i-voix

dans la catégorie "Blog de voyage"  

 

 

Source:i-voix.net


08/11/2013
0 Poster un commentaire

Forum Européen de la Culture: La place des Migrants Subsahariens!

Forum Européen de la Culture:

Quelle Place pour les Migrants Subsahariens avec les répresentants des conseils des Sages des Migrants!

FORUM CE BARBARA GESSLER-TUZOLANA-ZEKA-P1060977-CH-copie-1

NPM Albert Tuzolana, Barbara Gessler, Norbert Zeka photo cheikfitanews

 

Le Forum européen de la culture 2013 s’est terminé le mercredi 6 novembre au palais de Bozar de Bruxelles. Quelle a été la place des migrants subsahariens et leur implication?

Nous avons recueilli d’une part les propos d’un haut fonctionnaire de la commission de l’Union européenne, et d’autres part, les propos de la poignée de subsahariens qui étaient présents à ces assises.

 

Pour monsieur Karel Bartak, chef de l’unité Créative Europe, à la direction générale de l’éducation et de la culture à la commission Européenne, avec la crise économique qui a secoué l’Europe, les politiques en sont arrivés à se poser des questions sur la valeur économique de la culture, mais aussi sur la contribution de la culture à la résolution de la crise économique.

Dans ce Forum européen de la culture que la commission européenne organise tous les deux ans, les participants échangent leurs expériences et leurs pratiques, affirmant ainsi le rôle de la culture dans la société.

 

À la question des relations Nord-Sud caractérisées notamment par le flux migratoire des subsahariens, le fonctionnaire européen a rassuré que les différents programmes qui seront financés par la commission européenne de 2014 à 2020 tiennent compte des minorités.

Néanmoins, il est impérieux pour celles-ci de mieux s’organiser en plates-formes, en réseaux et gagner ainsi en efficacité.

 

FORUM CE CULTURE 2013-P1060973-CHEIKFITANEWS

 

Quant aux subsahariens qui étaient là, voici ce qu’ a été leur lecture de ce forum.

Pour monsieur Zeka, président de l’asbl « les amis du monde entier », il est regrettable que les subsahariens présents aux assises ne puissent se compter que sur les doigts d’une main.

 

Pour être efficace, cette association a initié une plate-forme :"les conseil des sages des migrants" ».

 

Appel est lancé aux différentes associations pour créer ensemble une synergie par rapport à notre culture et son apport dans la culture générale européenne d’aujourd’hui.

 

Ce que soutiendra aussi l’artiste peintre Albert Tuzolana.

Madame Annette Ntignoi du collectif des femmes du Hainaut sera plus critique et presque sceptique.

Elle épinglera deux difficultés :

 

L’implication des minorités dans le programme Créative Europa ne lui semble pas clairement visible.

Le programme étant pour elle très général, il ne tient pas compte des difficultés de certaines structures des migrants qui manquent des ressources tant humaines que financières. Accéder à ce financement sera un parcours du combattant compte tenu des difficultés administratives. Ajouter à cela la notion de subsidiarité qui génère d’après elle des inégalités, les projets issus des milieux des migrants se retrouveront de fait exclus.

 

Deuxièmement, avec la montée de l’extrême droite en Europe, l’obtention des visa pour les artistes venant d’Afrique devient problématique, tout le monde étant caractérisé comme candidat au non-retour, après l’événement culturel.

 

Forum Européen de la Culture:Quid des Migrants Subsahariens par Cheik Fita

 

 

Bruxelles, le 7 novembre 2013

Cheik FITA

 

AMMAFRICA WORLD

(Titre)

942444_599838706701700_8479115_n.JPG

 

 

 
 

08/11/2013
0 Poster un commentaire